AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
75
144
72
80

Partagez | 
 

 Cours Numéro 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ϟ parchemins : 61 ϟ Gallions : 120 ϟ Âge : 47 ans ϟ Baguette : Bois de Bouleau, ventricule de dragon, 20,32 cm ϟ Sang : Sang-Mêlé ϟ Emploi : Professeur de DCFM

— Clubs : Ma brigade ne tardera pas à voir le jour
Professeur de Défense contre les forces du mal
MessageSujet: Cours Numéro 1    Lun 2 Mar - 15:09

Les élèves était déjà tous assis. Certains chahutaient par habitude, d'autres s'interrogeaient très certainement sur l'enseignement qu'allait leur offrir Ombrage. Justifiable interrogation qui n'allait pas tarder à connaître sa réponse.

Ses talons claquaient puissamment sur le parquet, obligeant les étudiants à se taire pour regarder leur nouveau professeur arriver. Prenant fièrement place devant son bureau, elle affichait un sourire légèrement exagéré :

— Dolores : " Mes très chers enfants. Voilà que notre premier cours commence et je suis d'hors et déjà ravie de pouvoir vous fournir une éducation rigoureuse de cette matière qui a, hélas, connue trop d'enseignants peu qualifiés pour ce poste." Les bouquins sur son bureau lévitèrent pour venir se poser face aux élèves. " Je ne ferai pas l'apologie des sortilèges à utiliser et le Ministère favorise une théorie de qualité à une pratique médiocre, voir sans intérêt."

Elle commença à se déplacer dans la classe, faisant toujours claquer ses talons.

— Dolores : " Vous l'aurez donc très certainement compris, nous n'utiliserons ni maléfice, ni enchantement ici. Connaître les fondements suffiront à faire de vous d'honnêtes et bons sorciers. Hi. Maintenant si vous avez des questions, je suis prête à les écouter avant que nous débutions. "

Se replaçant face à eux, affichant toujours se sourire pincé, elle balayait des yeux la salle à la recherche d'une éventuelle interrogation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 255 ϟ Gallions : 267 ϟ Âge : 14 ans. ϟ Baguette : 26 centimètres, bois de cerisier, aile de farfadet ϟ Sang : Moldu ! ϟ Année d'étude : 4ème année !
Poufsouffle • Quatrième année ─
MessageSujet: Re: Cours Numéro 1    Lun 2 Mar - 18:21

Par la barbe de merlin, le cours commençait dans…  oh attendez, je regarde l’heure sur ma petite montre. Quoi ! Le cours de défense contre les forces du mal commençait dans une dizaine de minutes ? C’est une blague ! Mais pourquoi personne ne m’a réveillé ? Super la solidarité chez les blaireaux, hein ! Les lits étaient complètements défaits, les chaussettes et autres accessoires étaient eux éparpillés un peu de partout dans le dortoir des garçons. Ah, la jeunesse Poufsoufflienne, une vraie catastrophe ! C’est après avoir poussé un long soupir que je décide à me lever afin d’enfiler tant bien que mal l’uniforme, c’est-à-dire un pull gris, un pantalon noir et la robe. Et, enfin, j’accourus dans les escaliers pour rejoindre la sortie de la salle commune.

La salle de classe de défense contre les forces du mal se trouvant au même étage, je me sentis un brin soulagé. Sauf que voilà, je n’avais pas la moindre idée de son emplacement à part qu’elle était aussi au deuxième étage. Au fond du corridor, derrière le tableau de Rosemarta ? De l’autre côté de celui-ci ? Ou peut-être plus à l’arrière, après la statue de la sorcière Borgne ? Bon, la seule manière dont je pouvais le savoir était de guetter les environs. Mais chanceux que je suis, tout le monde était déjà rentré en cours, et la seule bestiole présente dans le couloir était une vieille mouche. Je me mis à courir, tenant fermement mon livre de défense contre les forces du mal, lui-même contenant une plume d’oie et un bout de parchemin. Par la barbe de merlin, où se trouvait la salle ?!

Essoufflé, je décidai de faire une pause en m’appuyant sur une porte en bois qui se présentait à moi. Mais, malheureusement, j’ai choisi la mauvaise puisque celle-ci, visiblement mal fermée, me fit trébucher en avant, le livre de dcfm quittant fâcheusement mes mains. La porte s’ouvrit en grand, se claquant contre le mur et, dans un vacarme sans nom, je poussais un cri hystérique, me retrouvant étalé sur le sol. Si je ne savais pas où j'étais, j'entendais malgré tout le rire moqueur de personnes... Mince, je n'étais pas seul...

Pffffffffffffffffffffff ! lâchais-je, n'osant même pas relever la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Cours Numéro 1    Lun 2 Mar - 18:25

Même s’il était donné par Dolores Ombrage, agent du Ministère, Harry était plutôt serein d’assister à son premier cours de défense contre les forces du Mal. Il allait enfin pouvoir s’adonner à une activité utile et agréable, et pourquoi pas montrer au professeur Ombrage ce dont il était capable – même s’il doutait fort qu’elle daignât remarquer ses prédispositions en la matière. À ce qu’en pensait Hermione, l’immixtion du Ministère de la Magie dans les affaires de l’école ne présageait rien de bon, mais Harry ne comprenait pas en quoi son amie s’alarmait déjà. Après tout, le professeur Ombrage allait uniquement dispenser des cours, et, avec un peu de chance, elle ne ferait pas exception à la malédiction du poste de professeur de défense contre les forces du Mal et n’effectuerait qu’une seule année…

La voir ici, dans une salle de classe de Poudlard, la rendait déjà moins impressionnante que lorsqu’il lui avait fait face au tribunal. D’ailleurs, elle ne l’impressionnait plus du tout, même si son expression de fausse bienveillance avait de quoi faire froid dans le dos. Harry jeta un œil à Ron qui gonfla discrètement ses joues et il réprima un fou rire.

S’il n’avait pas compris son discours dans la Grande Salle lors de la répartition, Harry commençait à ressentir de plus en plus d’agacement au fur et à mesure qu’elle débitait son avant-propos. Il pouvait reconnaître qu’entre les professeurs Quirrell, Lockhart et le faux Maugrey, ils n’avaient pas forcément suivi les meilleurs cours jamais dispensés à Poudlard en terme de défense contre les forces du Mal. En revanche, désigner le professeur Lupin comme étant « peu qualifié » lui valut un regard noir de la part d’Harry.

« Je ne ferai pas l'apologie des sortilèges à utiliser et le Ministère favorise une théorie de qualité à une pratique médiocre, voire sans intérêt. »

Hermione fit un bruit bizarre, qui tenait entre le bâillement et la surprise. Harry l’observa un moment, des interrogations plein les yeux, mais Hermione ne sembla pas l’avoir remarqué.

« .. n’utiliserons ni maléfice, ni enchantement ici.

Qu’est-ce qu’elle nous chante, là ? » chuchota Harry à l’intention de Ron. Il saisit l’occasion donnée par le professeur Ombrage et lança :

«  Pourquoi on ne pratiquerait pas de magie ? C’est tout l’intérêt du cours, pouvoir se défendre contre les forces du Mal. On ne va pas les combattre en leur récitant un bouquin… »

Il regarda le professeur Ombrage droit dans les yeux, sans ciller, avec une intention de défi non dissimulée. Même le soudain cri de détresse suivi d'un bruit de chute ne sembla pas parvenir jusqu'à ses oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Cours Numéro 1    Mar 3 Mar - 9:21

Ginny était excitée à l'idée d'avoir son premier cours de Défense Contre les Forces du Mal ce jour là, même si le discours qu'Ombrage avait fait lors de la Répartition ne lui avait pas vraiment plu a vrai dire. Mais il était hors de question qu'elle n'aille pas à ce cours. Parce que dehors, le mal était de retour. Alors quel cours était-il le mieux pour apprendre à se défendre ? Du moins, c'est ce que pensait la jeune Rouge et Or, avant qu'Ombrage n'annonce qu'ils n'allaient pas faire de pratique dans son cours.

La rouquine arqua donc les sourcils, alors que déjà des murmures indignés et frustrés se faisaient entendre dans la salle, jusqu'à ce qu'Harry ne prenne la parole, pour demander à avoir des explications. Ne laissant même pas le temps à Ombrage de répondre et voulant apaiser un peu l'ambiance de ce cours qui débutait mal, Ginny se tourna donc vers Harry, pour dire, sur un ton très sérieux :

-Alors ça Harry, on ne sait jamais. La prochaine fois, essaye de prendre l'un des pavés qu'Hermione lit le soir. Je suis sûre qu'il assommerait ton adversaire si tu lui lances en plein visage !

Puis elle se tourna alors de nouveau vers la nouvelle professeure, avant de poser à son tour une question :

- On aura un autre professeur pour nous enseigner la pratique alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Cours Numéro 1    Mar 3 Mar - 18:42

C'est avec un mélange d'impatience et de crainte que Jake était allé s'asseoir dans la salle de cours, de grosses cernes sous les yeux. Il s'était couché tard, comme bien souvent, lisant un livre racontant le périple d'un explorateur dans le grand nord. Il aurait pu se concentrer sur l'un de ses nombreux livres de cours à la place, afin de prendre un peu d'avance sur leur programme, mais à vrai dire l'appel de l'aventure avait été plus fort. Si bien qu'il était resté caché sous sa couette, déchiffrant les lettres avec de plus en plus de mal, la fatigue se faisant de plus en plus présente. Il s'était finalement endormi ainsi, la joue contre les pages de son ouvrages, avant de se réveiller en sursaut lorsque ses camarades avaient commencé à bouger. Il s'était maudit intérieurement, se promettant de ne pas recommencer - bien que forcément, il allait le refaire quelques jours plus tard - avant de se précipiter vers la grande salle.

Et le voilà assis, plonger dans ses pensées - quand est-ce que l'entraînement de Quidditch de cette saison allait-il commencer ? - sans vraiment regarder ses camarades. Lorsque leur professeure arriva, il l'observa, se sentant un peu mal à l'aise devant son sourire, ne comprenant pas vraiment ce qu'elle venait de leur annoncer. Il avait apprécié dans l'ensemble leurs anciens professeurs. Ou du moins, il avait aimé ce qu'ils avaient alors fait et découvert. Son cours s'annonçait déjà bien moins passionnant, et déjà le garçon jeta un coup d'oeil par la fenêtre, jouant machinalement avec une mèche de ses cheveux.

D'autres élèves prirent la paroles, et Jake reconnut Harry Potter. Il n'osa même pas lui jeter un coup d'oeil, écoutant à moitié ce qu'il disait. Lui, il était bien plus impressionnant que leur professeure. On racontait tant de choses à son propos... Peut-être que le garçon parviendrait un jour à lui adresser la parole afin d'en savoir plus sur lui. Enfin, sans doute pas. Il n'allait quand même pas l'ennuyer avec ses questions inutiles. Une autre élève prit la parole, que le garçon de reconnut pas, tandis qu'un autre jeune homme, de Poufsouffle tout comme lui, fit une entrée plutôt... fracassante. Jake grimaça, jetant un coup d'oeil, se demandant comment est-ce qu'elle allait réagir à tout ceci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Cours Numéro 1    Mer 4 Mar - 18:29


whose side am i ?



Une Barbie toute ridée avec une vieille tête de crapaud et un magnifique chou-fleur sur sa tête en tant que chevelure. Voici la parfaite description de cette ancêtre qui semblait porter une grande attention aux pratiques du Ministère de la magie, ainsi qu’un goût très particulier lorsqu’il s’agit d’une question vestimentaire pour une couleur profondément horripilante - qu’était le rose bonbon - aux yeux de notre demoiselle. Bien sûr, je n’oublierai pas d’ajouter dans ma description physique cet horrible badge de la même couleur que ces horribles vêtements avec une grosse tête de matou incorporer dedans. « Effrayante… » Avait-elle murmuré. Bien plus qu’elle ne l’avait été lors des présentations pendant le buffet, avec des discours encore plus incompréhensibles que ceux de Gráinne. Il s’avérait que ce professeur crapaud serait un personnage bien intéressant à découvrir, mais aussi qu’elle n’était probablement pas sérieuse. Tout cela ne devait être que des blablas, voyons ne pas utiliser de magie alors que l’on se trouve dans une école de sorcellerie ? Mais où sommes-nous donc tombés ? Pas à Poudlard en tout cas. Alors ainsi, aucune magie ne serait apportée dans ce cours ? Donc on fait ça à l’ancienne école. Et encore ! Même les anciens pratiquaient la magie durant les cours de défense contre les forces du mal. Surtout lors de ce cours, comment allons-nous nous débrouiller dehors ? Peut-être que cette professeure n’était simplement pas assez qualifiée pour faire un simple geste de baguette. Alors caractériser les autres professeurs de peu qualifiés est un peu dur non ? Pour une sorcière qui n’est même pas capable de nous montrer les effets d’un sortilège ou ne serait-ce même le principe de se défendre. C’était illogique et Potter le fit remarquer très rapidement suivie d’une jeune demoiselle. Gráinne espérait que cette dernière avait raison et qu’ils auraient un second professeur, car en tournant les pages de ce foutu bouquin il n’y avait pas grand-chose de véritablement intéressant. Puis quelque chose se produisit enfin dans cette vieille salle de classe qui avait précédemment connu bien des histoires.

Étant dans les dernières tables du fond, Gráinne n’avait plus qu’à ce retourné pour observer un petit blondinet de la maison Poufsouffle ridiculement étendu sur le sol, ce fût rapidement que sa main vint étouffer un léger rire en même temps que son murmure : « Trop mignon. ». Qu’est-ce qu’il devait avoir mal ce pauvre môme. D’un coup de main instantané, Gráinne ferma le vieux livre qu’Ombrage avait distribué et s’était discrètement penché vers lui en tendant sa main, quittant sa chaise pour venir s’accroupir devant l’enfant. « Relève-toi, vite. » Avait-elle prononcé un peu plus fort pour qu’il puisse l’entendre, qu’importe ce que les autres Serpentard pensaient ou faisaient, Gráinne souhaitait l’aider et personne ne l’arrêterait.
   



© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ϟ parchemins : 61 ϟ Gallions : 120 ϟ Âge : 47 ans ϟ Baguette : Bois de Bouleau, ventricule de dragon, 20,32 cm ϟ Sang : Sang-Mêlé ϟ Emploi : Professeur de DCFM

— Clubs : Ma brigade ne tardera pas à voir le jour
Professeur de Défense contre les forces du mal
MessageSujet: Re: Cours Numéro 1    Mer 4 Mar - 19:35

Insupportables gamins aux joues bouffies par l'assurance démesurée d'être des sorciers digne de pratiquer une magie qu'ils étaient incapable de comprendre. Merdeux à la couche encore trop pleine de leurs chiures mal nettoyée. Prétention sans mesure qui parcoure chaque parcelle misérable de leur carcasse juvénile ! Osaient-ils réellement remettre en cause l'enseignement que Dolores allait généreusement leur transmettre ? L'ingratitude horripilante dont-ils portaient fièrement le masque la faisait suer.

Ses yeux se posèrent sur ce jeune homme dont l'entrée fut aussi bruyante et dérangeante que l'existence nauséabonde des hybrides. Premier jour, premier cours et voilà que l'idée profanatrice de se faire désirer avait envahit ce Poufsouffle aux capacités plus que médiocres. Son sort n'échapperait pas à la Sous-Secrétaire, ni celui de cette Serpentard violemment épris d'attention pour son camarade, l'altruisme dont-elle faisait preuve la conduirait inévitablement vers une sanction qui balayerait de son esprit toute intention trop amicale.

Rapidement et sans se faire prier, voilà que Monsieur Potter prit la parole pour entraîner dans sa démence la classe, sa soif inépuisable et morbide de pouvoir ne le freinait en rien. Courageusement soutenue pas une Weasley à la langue trop dénouée qui jugea agréable de commenter les propos du soit disant élu.

Prenant un air bien plus sérieux, elle laissa s'échapper un léger rire face à l'incongruité des mots parvenant à ses oreilles :

— Dolores : « Monsieur Potter, le Ministère juge qu'une théorie aiguisée en la matière suffit amplement à vous préparer pour les examens. Inutile de pratiquer une quelconque magie, après tout, contre quoi voudriez-vous vous défendre ? Personne ne veut de mal à de pauvres enfants comme vous. S'exercer sur des sortilèges par simple lubie ne fera pas de vous de meilleurs sorciers, bien au contraire. Comme j'ai pu le mentionner lors de la Répartition, le progrès pour le progrès ne doit pas être encouragé. » Son regard se posa sur Ginny, plus froid et sévère. « Dans ma classe la politesse est de rigueur, peut-être que vos manières agraires savent susciter l'amusement dans votre foyer, en revanche dans ma classe vous pouvez les laisser sur le seuil de la porte et les récupérer une fois le cours terminé. » Finit-elle sèchement.

Elle saisit un paquet de feuille sur son bureau et reprit sur un ton plus léger.

— Dolores : « Ceci étant dit, aucun autre professeur viendra vous enseigner la pratique. Navrée de vous décevoir les enfants, mais il faudra faire avec. Hi hi. »

Chaque feuille se mit à s'envoler lentement et sûrement pour se placer soigneusement face à chaque élève, parfaitement alignée sur le bureau de chacun. Quelle joie immense de pouvoir lire et la surprise et la déception sur le visage des élèves.

— Dolores : « Vos questions ayant trouvées leurs réponses, nous allons à présent passer directement au cours d'aujourd'hui : un examen ! Je tiens à connaître le niveau actuel de chacun et chacune afin de saisir quelles lacunes vous font défauts. Vous avez l'heure entière, ce test sera noté et comptera, bien entendu, dans votre bulletin. Hi. »

L'enseignante s'assit derrière son bureau, admirant dans un soulagement déplacé la déception régnante. Mais elle faillit oublié :

— Dolores : « Monsieur Scobahull, vous veillerez à venir récupérer la punition que je vous prépare pour être arrivé en retard. Ainsi que votre camarade, Mademoiselle Rose, qui semble prêter plus d'attention à vos désagréments qu'à mon cours. » Déclara-t-elle en mimant un sourire de compassion.

———————————————

L'examen à remplir : vous respectez l'ordre pour poster celui qui a été établit.

— Question 1 : Parmi la liste des Créatures Magiques ci-dessous, laquelle ou lesquelles sont considérée(s) comme maléfiques ? Laquelle ou lesquelles sont considérée(s) comme intelligente(s) ?  Votre réponse devra s'appuyer sur des exemples précis affirmant votre choix. (Exemple : Centaures = créature intelligente vivant en société dans les forêts, interactions sociale avec le Ministère et les sorciers.)

Basilic — Héliopathe — Acromantula — Elfe de Maison — Détraqueur — Joncheruine — Chaporouge — Chimère — Strangulot — Pitiponk


— Question 2 : Nommez et expliquez les effets des Sorts classés Impardonnables. Nommez et expliquez les effets de trois sorts de Protection/Contre Sortilège.

— Question 3 : Expliquez quelle attitude vous adopteriez si vous venez à croiser un vampire désirant vous tuer. Soyez le plus clair possible.

— Question 4 : Expliquez les principes d'un maléfice. Quelles sont ses fonctions, à quels fins est-il utilisé ?

— Question 5 : Dans un résumé, vous détaillerez les habitudes de vie d'une Harpie, son régime alimentaire ainsi que l'image actuelle qu'elles véhiculent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 255 ϟ Gallions : 267 ϟ Âge : 14 ans. ϟ Baguette : 26 centimètres, bois de cerisier, aile de farfadet ϟ Sang : Moldu ! ϟ Année d'étude : 4ème année !
Poufsouffle • Quatrième année ─
MessageSujet: Re: Cours Numéro 1    Mer 4 Mar - 23:24

Le nez collé au sol, je sentis une main se déposer sur mon épaule, m'aidant à me relever. Les joues rosies, j'esquissai un sourire timide à la demoiselle. Je l'avais déjà vu quelques fois en cours mais je n'ai jamais osé lui parler, peut-être parce qu'elle était à Serpentard et qu'ils m'intimidaient. Je fis une grimace et lui murmurais-je un petit « Huhuhu... Merci... »  et pris place à côté d'elle dans les derniers rangs. Je n'osais même pas relever la tête, fixant avec grand intérêt la plume d'oie posée sur ma table. Qu'est-ce que j'avais l'air stupide. J'entendais cependant les dires du professeur Ombrage, visiblement irrité par les agissements de certains élèves, mais je ne comprenais pas bien, encore déboussolé par mon entrée catastrophique. Et soudain, j'entendis mon nom. J'écarquillais les yeux. Le professeur Ombrage venait d’annoncer ma punition. Me punir... Je me pinçais alors la lèvre inférieure, au bord des larmes. Mince alors... J'étais puni pour mon premier cours en défense contre les forces du mal et il fallait que je rejoigne le professeur à la fin du cours.  Je continuais alors à fixer la plume d'oie, ne disant strictement plus rien, n'osant même pas regarder ma voisine qui, elle aussi, était visiblement punie... Elle n'aurait pas dû m'aider, pensais-je. Tandis que mon cœur continuait à battre la chamade, une feuille se déposa au-dessus de la plume. Un examen. Déjà un examen… Une petite larme tomba sur le parchemin et, ne souhaitant pas montrer plus que ça mon désespoir, je mis ma main sur mon visage, le cachant comme je le pouvais. Et de mon autre main, j’attrapa la plume, la trempa dans l’encrier et répondis aux questions du méchant professeur Ombrage.




Question 1 : Les créatures maléfiques sont les détraqueurs car ils se nourrissent de l'âme des êtres humains. Les chaporouges aussi... et le basilic.
Les créatures intelligentes sont les elfes de maison parce qu'ils savent cuisiner à Poudlard. Mais aussi les chimères et...

Question 2 : Les sortilèges impardonnables sont des sortilèges qui peuvent détruire un sorcier. Il y a un sortilège qui provoque la Mort. Il existe un sortilège qui correspond au charme du bouclier, la formule est Protegaris.

Question 3 : Les vampires craignent la lumière. De ce fait, je tenterais de lancer le sortilège de Lumos qui permettra d'écarter la créature.

Question 4 : Un maléfice est utilisé dans le but de faire du mal à un autre sorcier.

Question 5 : Les harpies sont considérées comme des êtres volatiles, c'est à dire qu'elles ont la capacité de voler pour attaquer leur proie ou se déplacer. Elles se nourrissent d'insectes et de cerises. Elles ne sont pas tellement aimer des moldus car elles ont tendance à faire fuir.



Je soupirais. C’était du grand n’importe quoi, mes réponses. Ce n’était définitivement pas mon jour. Je relevais alors la tête pour voir ma voisine Rose, et je lui offris un petit sourire, les yeux encore rongés par mes larmes de crocodile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Cours Numéro 1    Ven 6 Mar - 1:50

En dépit de la gravité de la situation, Ginny réussit à dérider Harry grâce à sa plaisanterie. Il aimait bien la manière dont elle s'installait discrètement dans des conversations avec ses réparties aussi drôles qu'intelligentes. Néanmoins, la réponse du professeur Ombrage finit par éteindre son sourire pour assombrir tout à fait son visage.

Il ne doutait pas que la théorie était suffisante pour briller lors des examens, surtout si ceux-ci ressemblaient à la personnalité de leur professeur, sévères et ennuyeux. Cependant, il éprouvait un profond dégoût face à l'aveuglement de chacun sur l'urgence à former des élèves pour leur propre protection. Voldemort était de retour, il l'avait vu, il l'avait touché, et d'étranges choses commençaient à couvrir le ciel de leurs noirs desseins. Chacun avait trop peur de voir la vérité en face car son retour était trop effroyable pour le monde, aussi bien celui des sorciers que celui des Moldus. Devoir de nouveau combattre la même terreur qu'éprouvée par le passé était une tâche bien trop difficile, les gens préféraient alors se mentir à eux-mêmes. À force d'y réfléchir, Harry était parvenu à comprendre cet état de fait, mais il était obligé de les prévenir, de bousculer leur agréable petite vie pour que chacun puisse réagir avant qu'il ne soit trop tard. Il considérait que la menace était trop palpable pour l'éviter, pourtant il n'avait aucun moyen concret de le leur prouver.

Harry ravala son fiel juste à temps avant d'invectiver le professeur Ombrage et accueillit le parchemin d'examen d'un air maussade. Il examina rapidement les questions et récupéra sa plume et son encrier dans son sac. Il ne connaissait pas la moitié des créatures mentionnées en première question et savait très peu de choses à propos des vampires et des harpies.

Question 1 :
Les créatures maléfiques sont les Détraqueurs et les Pitiponk. Elles s'attaquent aux sorciers de leur propre volonté et sont connues pour exercer une forme de magie qui se rapproche de la magie noire.

Même si toutes les créatures ont une forme d'intelligence, celles qui ont la capacité de parler sont l'Acromentule et l'Elfe de maison. La première ne se sociabilise pas, par contre la seconde sert de bonne à tout faire pour les sorciers les plus riches, comme par exemple le ménage, la cuisine ou le repassage.

Question 2 :
Les trois Sortilèges Impardonnables sont l'Avada Kedavra, l'Imperium et le sortilège Doloris. Le premier donne la mort, le second permet de prendre le contrôle de la personne sur laquelle il est utilisé, et enfin le troisième provoque une douleur extrême dans la moindre parcelle du corps de la victime.

Parmi les sorts de protection et les contre-sorts il existe le charme du Bouclier activé par la formule Protego. La formule Finite permet de mettre fin aux effets d'un sortilège, de même que la formule Finite Incantatem, qui a une efficacité plus grande et permet de contrer une plus grande quantité de sorts.

Question 3 :
Face à un vampire désirant me tuer, je lui donnerai sûrement de l'ail pour le faire fuir.

Question 4 :
Un maléfice est un sort qui nuit au sorcier qui en est victime. Il s'agit la plupart du temps d'une attaque physique, douloureuse ou indolore.

Question 5 :
Une harpie se lève tous les matins vers six heures environ. Après avoir fait sa toilette et revêtu ses habits généralement de couleur rose, elle va prendre son petit-déjeuner puis va accomplir son travail qui consiste à torturer le plus de personnes possible. Son régime alimentaire est globalement constitué de chats ou de petits enfants accompagnés de thé. Elle est considérée comme cruelle et plutôt médiocre en matière de magie (un peu comme un Cracmol peut l'être). Elle aime par-dessus tout le pouvoir et la domination, bien qu'elle soit trop bête pour comprendre qu'elle ne peut pas être le maître du monde.

Harry mit un point final à son travail et vérifia son devoir. Parvenu à la troisième question, il ferma les yeux un instant et son cœur se mit à battre plus fort. À la lecture des effets des Sortilèges Impardonnables, il ne put s'empêcher de se rappeler la douleur qu'il avait ressentie quand il avait subi lui-même le sortilège Doloris : tous ses membres en feu, le terrible désir d'appeler la Mort pour en finir...

Et Cedric.

Harry rouvrit les yeux. Le contraste entre ses souvenirs et l'expression de calme olympien du professeur Ombrage finit par l'enrager profondément, si bien que ses mots allèrent plus vite que sa pensée :

« C'est vrai que personne n'a voulu de mal à Cedric Diggory, mais ça c'était avant le retour de Voldemort », déclara-t-il d'une voix rendue tremblante par l'effet de la colère. Elle avait presque résonné comme une plainte, et Harry s'en mordit la langue. Il ne voulait absolument pas montrer le moindre signe de faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Cours Numéro 1    Ven 6 Mar - 22:25

Lorsqu'Ombrage se mit à répliquer que dans son cours les reflexions d'humour n'étaient pas tolérées, la rousse préféra ne rien dire, pour ne pas empirer la situation. Déjà qu'un élève de Poufsouffle venait de se prendre une punition juste pour avoir chuté en entrant dans la salle de classe... A l'instar d'Harry, la plus jeune de Weasley se tût donc, avant de finalement aviser son parchemin d'examen du regard, avant de prendre sa plume et de la tremper dans son parchemin.

Question 1 : Le basilic est considéré comme une créature maléfique puisqu'il peut tuer ses victimes grâce à son venin et pétrifier ses victimes d'un regard. L'Acromentula est aussi venimeuse que le Basilic. Les détraqueurs se nourrissent des émotions humaines positives et sont donc considérés comme maléfiques. Les Chapeaurouge eux, essayent de tuer les moldus lors des nuits sombres. La Chimère est une créature assoiffée de sang donc le commerce a été interdit. Le Strangulot est aussi appelé démons des eaux. Il utilise ses longs doigts fins pour étouffer ses victimes.

Les Elfes de maison sont considérés comme intelligents puisqu'ils sont au service des familles de sorciers jusqu'à leur mort.

Question 2 : les sortilèges impardonnables sont l'Avada Kedavra, l'Imperium et l'Endoloris. Les trois sortilèges sont censés être interdits depuis des années. Ils provoquent la mort, le contrôle de la personne ensorcelée, ainsi que sa torture.

Les sortilèges de protection son le protego. Parmi les sortilèges de contre sortilège on trouve le Finite.

Question 3: Contre un Vampire, j'utiliserais un bon collier d'ail pour le repousser.

Question 4 : Un maléfice est utilisé en duel pour faire le plus de mal possible à son adversaire.

Question 5 : les Harpies sont des êtres humanoïdes à l'apparence féminine. On dit qu'elles mangent des enfants.

La jeune Gryffondor posa donc sa plume une fois son questionnaire rempli. Elle jugeait ne pas s'être trop planté dans ses réponses... Et puis de toute manière, à quoi cela servait-il de faire un examen alors qu'il n'y avait même pas encore eu de cours véritable ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ϟ parchemins : 61 ϟ Gallions : 120 ϟ Âge : 47 ans ϟ Baguette : Bois de Bouleau, ventricule de dragon, 20,32 cm ϟ Sang : Sang-Mêlé ϟ Emploi : Professeur de DCFM

— Clubs : Ma brigade ne tardera pas à voir le jour
Professeur de Défense contre les forces du mal
MessageSujet: Re: Cours Numéro 1    Jeu 12 Mar - 16:14

HRP : Le tour de Jake saute. C'est donc à Rose de répondre. Deux élèves intègrent le cours, Leo et Enska répondront après Rose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Cours Numéro 1    Sam 14 Mar - 13:36


whose side am i ?



« Ainsi que votre camarade, Mademoiselle Rose, qui semble prêter plus d'attention à vos désagréments qu'à mon cours. » Ces paroles n’arrivèrent à atteindre son cerveau qu’avec difficulté, l’obligeant à cesser toute activité lorsqu’elle se rendit compte de la situation dans laquelle elle s’était fourrée. Bon Dieu, elle allait se faire démontée. Et pourtant n’étais-ce pas un magnifique sourire qui s’était dessiné sur son visage aux traits fins, dévoré par une envie irrésistible de rire d’une manière particulièrement moqueuse ? Et ce pendant que son voisin aux cheveux blonds retenait ses petites larmes perlées de tomber, voisin qu’elle avait accessoirement fini par oublier et dont sa présence était désormais considérée comme insignifiante, du moins pour le moment aux yeux de notre demoiselle Serpentard. Elle reviendrait s’occuper de son cas plus tard, histoire qu’il arrête de chialer et qu’il se rassure un peu : car Gráinne - la grande sœur - sera là. C’était à l’évidence pour cette raison qu’elle avait été envoyée dans cette maison verdâtre ; son arrogance est sans limite et son ambition est romanesque. Et, encore une fois, elle ferait ce qu’elle aura envie de faire. Rapidement ses doigts fins aux ongles enduits d’un bleu turquoise vinrent se déposer devant ses lèvres pulpeuses à la légère couleur rosée, cachant un large sourire et étouffant un rire discret voire silencieux. Concernant ses yeux au regard perçant, ils s’étaient fermés dans l’espoir de se calmer ainsi que d’oublier ces pensées qui la faisaient rire. Particulièrement le fait que le jeune Pousouffle avait fait une entrée... exceptionnelle dans la salle de cours ? Et là revoilà, cette Serpentard incorrigible qui pouffait de rire au fin fond du cours au lieu de ce concentré sur la feuille distribuée. Attends, j’ai bien dit distribué ? Incroyable ! Cette Barbie savait donc se servir de sa baguette, ah mais elle avait distribué les livres aussi alors autant pour moi. Elle ne savait donc faire que de la distribution, du moins s’il ne s’agissait pas de la magie de la salle en elle-même. C’était au moins ça.

Le devoir avait pour thématique les créatures magiques semblerait-il et comment se défendre face à ces dernières, enfin certainement un truc du genre. Ce fût en mimant le même sourire que Dolores Ombrage précédemment, un sourire remplit de compassion et en ajoutant une touche d’humour personnelle, qu’elle répondit aux questions.


— Question 1 : Parmi la liste des Créatures Magiques ci-dessous, laquelle ou lesquelles sont considérée(s) comme maléfiques ? Laquelle ou lesquelles sont considérée(s) comme intelligente(s) ?  Votre réponse devra s'appuyer sur des exemples précis affirmant votre choix. (Exemple : Centaures = créature intelligente vivant en société dans les forêts, interactions sociale avec le Ministère et les sorciers.)

Basilic ; Il s’agit d’une créature maléfique souvent contrôlée par la magie noire, il fera ce qu’on lui dit de faire et est une créature rarissime. Il paraît qu’ils peuvent tuer d’un seul regard, personnellement je n’aimerai pas me trouver devant un tel monstre.

Héliopathe ; Suis-je la seule à ne pas connaître cette créature ? Sincèrement, je n’en ai jamais entendu parler.

Acromantula ; La créature que je préfère le plus, elle est ma préférée. Les acromantulas sont d’énormes araignées qui possèdent une grande intelligence, effectivement elles sont malignes. Mais malheureusement ne peuvent pas s’empêcher de manger des humains vu qu’elles aiment la chaire fraiche. Du coup on les considère comme maléfiques.  
Elfe de Maison ; Ils sont considérés comme des créatures intelligentes et traiter tel des esclaves, mais en quoi sont-ils véritablement différents de nous ? Après tout ils réfléchissent et parlent comme les humains.  

Détraqueur ; Ils sont maléfiques à cause de leurs natures et ne possèdent aucune intelligence, tout comme pour le basilic ils sont contrôlés par la magie. Seulement les Détraqueurs font partie des plus funestes créatures du monde. Ils aspirent l’âme d’une personne, la rendant tel un légume. Et aspire toute once de bonheur pour ne laisser que du désespoir.

Joncheruine ; Je ne connais pas les Joncheruines non plus professeur, désolée de ne pas être une encyclopédie.

Chaporouge ; Une créature avec une tête de chapeau tout rouge ? Genre un choixpeau mais rouge. Enfin, tout ça pour dire que j’ai oublié ce que c’était également.

Chimère ; Les chimères sont des créatures très dangereuses et sont alors considérés comme maléfiques, car elles sont presque impossibles à abattre et elles sont assoiffées de sang. Peu d’informations sont disponibles sur elles, dû au fait qu’on évite de les approcher et qu’elles sont très rares.

Strangulot ; Les Strangulots sont des démons des eaux qui vivent dans … l’eau. Ils sont maléfiques car ils attaquent les sorciers et moldues.

Pitiponk ; Je ne sais pas mais je trouve son nom mignon.

— Question 2 : Nommez et expliquez les effets des Sorts classés Impardonnables. Nommez et expliquez les effets de trois sorts de Protection/Contre Sortilège.

Les sorts classés Impardonnables sont des sorts, comme dit leur nom, impardonnables et interdit par le ministère de la magie. Ils sont exactement trois ; le sort de la douleur, Doloris, qui inflige une douleur insoutenable. Le sortilège de la mort, Avada Kedavra, qui tue la personne. Et enfin le sortilège de l’imperium qui permet de prendre le contrôle du corps de la personne.

Les sorts de Protection : Il y a Protego, qui sert à se protéger des attaques en dressant une barrière. Puis après hein, je sais pas moi.

— Question 3 : Expliquez quelle attitude vous adopteriez si vous venez à croiser un vampire désirant vous tuer. Soyez le plus clair possible.

J’utiliserai le sortilège Lumos, ils sont censés ne pas aimer la lumière non ? Genre des chauves-souris. Enfin je me sauverai surtout.

— Question 4 : Expliquez les principes d'un maléfice. Quelles sont ses fonctions, à quels fins est-il utilisé ?

A embêter le monde non ?

— Question 5 : Dans un résumé, vous détaillerez les habitudes de vie d'une Harpie, son régime alimentaire ainsi que l'image actuelle qu'elles véhiculent.

Si une harpie pouvait nous débarrasser de tous les matous du monde, horribles et répugnant sont-ils, je pense que je deviendrai leur meilleure amie. Particulièrement de celui sur un badge particulier.

Puis ce fut brusquement que la plume échappa de ses doigts fins et vint s’écraser soudainement contre le parchemin, laissant l’encre s’infiltrer dans ce vieux papier et créant une tache noirâtre qui en profitait pour manger les derniers mots de sa dernière phrase. Phrase dont Gráinne se fichait éperdument, se concentrant plutôt sur sa respiration qu’elle ne contrôlait désormais plus. Les mains tremblotantes, elle tenta de desserrer sa cravate aux rayures vertes dans l’espoir de reprendre un maximum de souffle. Ô que non, t’allais certainement pas penser davantage à ça ma petite Gráinne. C’est de ta faute, encore et toujours de ta faute alors chasse cette pensée de ton esprit. Oublie ces horribles créatures et particulièrement ce badge monstrueux. Calme toi, reprend ton souffle et ne fais pas de crise d’hystérie ici, certaines personnes en seraient que trop heureuses. Se disait-elle à elle-même mentalement alors qu’elle calmait ses ardeurs, lançant furtivement son regard vers son voisin, à qui elle répondit par un sourire rassurant. Ouais, rassurant, et mon cul c’est du poulet peut être ? Reprenant le contrôle d’elle-même, chassant ces pensées de son esprit, Gráinne replaça sa plume à sa place initiale et s’affaissa contre le repose dos de sa chaise, fermant les yeux en respirant doucement.  « C'est vrai que personne n'a voulu de mal à Cédric Diggory, mais ça c'était avant le retour de Voldemort » Et voilà, c’était reparti. Ces yeux s’étaient ouverts soudainement, se redressant dans la seconde qui suivait, son visage s’était crispé d’énervement et elle avait laissé sortir inconsciemment: « Ferme la, Harry pot-de-fleurs. ». En vérité, ces paroles n’étaient pas particulièrement contre lui, quoiqu’il les ait certainement pris mal. Très mal. Le problème présent ici n’était pas une question de confiance ni une question de croyance, il s’agissait de la peur. Du moins pour Gráinne. « Parler du retour de Voldemort c’est comme si tu disais que, tout comme Cédric, nous mourrons tous. Peut-être que toi tu es prêt pour te battre, mais pas tout le monde est prêt à renoncer à la vie. Du moins pas pour moi. » Disait-elle en venant poser sa main sur la tête de Bill, caressant ces cheveux. Égoïste était-elle ? Non, simplement bienveillante en fond. En disant ces paroles elle avait pensé à de nombreuses personnes telles que son frère ou ce petit à côté d’elle, si Voldemort était de retour alors... Gráinne et beaucoup d’autres élèves finiront par mourir, personne n’est prêt et même s'ils l'étaient ils sont tous trop jeunes. Une discussion qui s’avérait intéressante allait être lancée et Gráinne souhaiterait avec plaisir y participer. Seulement il semblerait qu’il y ait un léger hic : Dolores Ombrage.  « Ne t'inquiète pas, je te protégerai. » Finissait-elle par murmurer au Poufsouffle.
 



© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ϟ parchemins : 203 ϟ Gallions : 371 ϟ Âge : Seize ans ϟ Baguette : Vingt-sept centimètres – bois d’orme – ventricule de cœur de dragon ϟ Sang : Pur ϟ Année d'étude : Sixième année
Préfète Serpentard • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Cours Numéro 1    Dim 15 Mar - 17:58

Elle était arrivée dix minutes en avance, ce matin-là. Cette avance lui avait permis de prendre place au fond de la salle, près d'une fenêtre. Enska avait aperçu leur nouveau professeur, la veille, lors du banquet et son instinct lui avait alors crié de se réfugier dans un coin, loin du bureau de Dolores Ombrage. Le sourire qui sentait bon l'hypocrisie de cette dernière ne laissait pas présager un cours passionnant, et encore moins agréable.
C'est avec accablement qu'elle constata que sa première impression s'avérait correcte : le préambule du professeur-sous-secrétaire du Ministre de la Magie n'avait fait que confirmer ses craintes. Pas de pratique, que de la théorie? Un cours potentiellement passionnant relégué au même rang que celui d'Histoire de la Magie? Le cauchemar!
Même si elle se sermonna intérieurement pour cela, elle devait reconnaître que les paroles de Potter et Weasley n'étaient pas dénuées de sens : que pouvait-on bien apprendre d'un livre, sans espoir de pouvoir appliquer la leçon?

L'entrée fracassante d'un Blaireau enleva un peu du dramatique de la scène et Enska ne put s'empêcher de pouffer dans la paume de sa main, qui soutenait paresseusement son menton. Voir sa "chère camarade" Rose venir en aide au petit Bill l'étonna quelque peu. Sa surprise laissa cependant rapidement place à une hilarité silencieuse quand Ombrage annonça aux deux nouveaux amis qu'ils récolteraient une punition dès la fin de ce premier cours. Elle ne manquerait pas de narguer Rose avec cette histoire.

Enska accueillit avec circonspection l'annonce d'un examen, avant de se laisser envahir par un énervement quand elle lut les questions. Les prenait-elle pour des débiles? C'est à cela que ressembleraient leurs cours, désormais? De simples définitions à apprendre par coeur? Très peu pour elle! Le Ministère était réellement composé d'une bande d'incapables écervelés! Elle se mit à griffonner avec rage sur le parchemin :

Citation :
Question 1 : Parmi la liste des Créatures Magiques ci-dessous, laquelle ou lesquelles sont considérée(s) comme maléfiques ? Laquelle ou lesquelles sont considérée(s) comme intelligente(s) ?  Votre réponse devra s'appuyer sur des exemples précis affirmant votre choix. (Exemple : Centaures = créature intelligente vivant en société dans les forêts, interactions sociale avec le Ministère et les sorciers.)

Basilic — Héliopathe — Acromantula — Elfe de Maison — Détraqueur — Joncheruine — Chaporouge — Chimère — Strangulot — Pitiponk

Créatures intelligentes :
- Elfe de maison : être sensible, doués de paroles, de magie puissante et particulièrement doués pour la cuisine

Créatures maléfiques :
- Basilic : peut tuer d'un seul regard
- Héliopathe : (existence encore à prouver???)
- Acromentula : hautement venimeuse
- Détraqueur : se nourrit du bonheur et de l'âme des humains
- Joncheruine : (existence encore à prouver???) embrouillerait le cerveau des gens (y a-t-il une invasion de ces créatures au Ministère??)
- Chaporouge : particulièrement attiré par le sang, adore assommer les gens
- Chimère : connue pour être cruelle et assoiffée de sang
- Strangulot : démon des eaux, agressif envers les humains
- Pitiponk : attire les humains vers les marécages
- Cornelius Fudge : emploie des incapables et désireux de tuer l'éducation magique des jeunes sorciers


Citation :
Question 2 : Nommez et expliquez les effets des Sorts classés Impardonnables. Nommez et expliquez les effets de trois sorts de Protection/Contre Sortilège.
- Avada Kedavra (avada kedavra!) : tue la victime (dernière en date : Cedric Diggory), pourrait être contré avec un simple sortilège de désarmement d'après le récit de Harry Potter.
- Doloris (endoloris!) : provoque une douleur presque insoutenable dans l'ensemble du corps de la victime
- Imperium (impero!) : permet d'exercer un contrôle total sur la victime


Citation :
Question 3 : Expliquez quelle attitude vous adopteriez si vous venez à croiser un vampire désirant vous tuer. Soyez le plus clair possible.
Je métamorphoserais le premier objet à ma portée en gousse d'ail pour le tenir éloigné puis j'essaierais de le calmer en lui offrant une sucette au sang.

Citation :
Question 4 : Expliquez les principes d'un maléfice. Quelles sont ses fonctions, à quels fins est-il utilisé ?
Un maléfice est un sortilège destiné à nuire à la personne sur laquelle il est lancé.

Citation :
Question 5 : Dans un résumé, vous détaillerez les habitudes de vie d'une Harpie, son régime alimentaire ainsi que l'image actuelle qu'elles véhiculent.
Les harpies ont la réputation de dévorer des enfants. De ma propre expérience, j'ai pu noter qu'elles appréciaient la compagnie des chats et ressemblaient plutôt aux crapauds qu'aux sorcières. Elles seraient également en excellent termes avec le Ministère de la Magie.

Enska reposa sa plume, roula son parchemin sans se relire, ni laisser le temps à l'encre de sécher. Elle le posa ensuite au bord de sa table et porta son regard sur l'extérieur, collant son front à la fenêtre. Elle espérait fortement que ses réponses lui vaudraient une exclusion définitive du cours.

Quelques instants plus tard, Potter l'Elu rouvrit la bouche pour émettre un geignement où Enska comprit globalement qu'une fois encore, il affirmait que le Seigneur des Ténèbres était de retour. Elle y croyait, bien évidemment, mais l'admettre devant Potter la répugnait. Rose répondit avant elle.

- Fermez-la tous les deux. C'est bon, on a compris ton message, Potter. Par contre, Rose, ton intervention était aussi vide de sens que ta tête l'est de cervelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 61 ϟ Gallions : 120 ϟ Âge : 47 ans ϟ Baguette : Bois de Bouleau, ventricule de dragon, 20,32 cm ϟ Sang : Sang-Mêlé ϟ Emploi : Professeur de DCFM

— Clubs : Ma brigade ne tardera pas à voir le jour
Professeur de Défense contre les forces du mal
MessageSujet: Re: Cours Numéro 1    Dim 15 Mar - 22:31

Le bruit de la plume frottant frénétiquement sur le parchemin faisait écho dans la salle de classe. Les élèves se penchaient avec plus ou moins de sérieux sur leur copie et Dolores savourait cet instant de silence et de paix dans un soupir. Enivrante sérénité qui ne tarderait pas à éclater en milles morceaux...

L'enseignante observait sa classe et après quelques minutes de travail, certains déposaient leur plume, achevant leur examen. Levant un à un les yeux vers leur nouvelle despote, elle leur lançait un sourire fier, comme si elle avait finalement réussi à imposer ses règles. Doux voile satiné que Potter arracha violemment le premier en mentionnant les noms de Voldemort et Diggory dans la même phrase, tranchante illusion qu'une Serpentard brisa à nouveau en osant adopter un langage des plus outrageant qu'une autre élève trouva intéressant d'adopter également. Ce spectacle d'horreur se passait-il réellement sous ses mirabelles écarquillées ? Ces présomptueux avaient-ils osé agir de la sorte devant elle ?

Une intense colère l'envahit subitement, se relevant avec fureur de sa chaise, Dolores agita sèchement sa baguette et voilà que ceux ayant prit la parole voyaient leurs lèvres collées. Incapable de prononcer le moindre mot, incapable d'entre-ouvrir leur immonde bouche déversant de vomitives pensées, elle s'approcha dangereusement des élèves avant de prononcer sur un ton des plus sévère :

— Dolores : « Assez ! Vous allez tous vous taire immédiatement ! Je ne tolérerai pas ces comportements dans ma classe ! Croyez-moi bien, vous n'êtes pas sortie d'affaires mes petits, ces attitudes vous vaudront bien des ennuis et je veillerai personnellement à ce que la punition soit à la hauteur de l'outrage que vous venez de commettre. » Elle fixa Potter. « Je ne tolèrerai pas que l'on parle du tragique accident concernant Cedric, ni du soit disant Mage Noir revenu à la vie. Cessez votre propagande mensongère Potter, susciter la peur et l'angoisse auprès de vos camarades pour je ne sais quelle raison est in-envisageable. » Son regard se posa à tour de rôle sur les deux Serpentard. « Quant à vous Mesdemoiselles, nettoyez vos bouches et vos langues, il serait bon de perdre cette indécrottable envie d'irrespect. Ma salle de classe ne sera pas un lieu de débauche langagière et si le besoin de vous apprendre les rudiments de la bienséance se fait sentir, je me ferai une joie de vous garder une heure par jour, toute l'année, pour vous en apprendre les ficelles. »

Elle retourna près de son bureau, reprenant en apparence une certaine tempérance, elle ajouta :

— Dolores : « L'audace et l'impertinence ne fait pas défaut à bon nombre d'entre-vous. Seulement, sachez une chose les enfants, même si ces comportements sont tolérés par le Directeur et j'en doute, ils ne le seront pas dans ma salle de classe. D'ailleurs il devrait en être ainsi dans tout Poudlard. A l'avenir nous veillerons à ce que mon cours se passe dans d'autres circonstances, sinon, je n'hésiterai pas à avoir recours à certaines sanctions. Hi. » Fini-t-elle avec un léger sourire.

Elle s'assit à nouveau. Les parchemins s'envolèrent de la table pour venir se déposer sur son bureau.

— Dolores : « Ceux et celles n'ayant pas terminé, il vous reste encore dix minutes. Scobahull, Potter, Rose et Storminn, vous concernant vous me ferez le devoir que je vous enverrai par hibou et j'enlève 5 points à chacun d'entre vous. Pour les autres, une fois votre devoir terminé, vous pouvez y aller, le cours s'achève ici. Passez tous et toutes une bonne journée et à très bientôt.» Acheva-t-elle en leur souriant...

——————————————————

HRP : Bill, Grainne, Harry, Enska je vous enverrai par MP le devoir à me rendre huhu ! Vous pouvez considérer que votre bouche se décolle une fois que Dolores se rassoit, si éventuellement vous avez envie de vous excuser xD.

Le cours se termine donc, Léo, tu peux toujours répondre bien sûr pour que tu puisses être noté. Je mets fin au cours car pour le tout premier il s'agissait simplement d'un devoir, inutile donc de prolonger plus que ça le Rp.

Un petit point que j'aimerai vous préciser ceci dit concernant l'examen, vous êtes nombreux à avoir écrit pas mal de "conneries" dans le devoir concernant Dolores ou le Ministère, sachez simplement que dans le contexte, même si vous détestez Dolores, je doute que qui que ce soit s'amuse à écrire ce genre de chose en sachant que les notes joues mine de rien pour votre passage dans la classe supérieure. D'ailleurs, je doute même que dans la saga Harry ou un autre élève s'amuse à mettre ce genre de chose. Ca reste un examen, donc quelque chose " d'important". Pour cette fois je laisse tel quel, de toute évidence je vous ai déjà noté (inutile d'éditer donc), d'ailleurs vos "conneries" ont une énorme influence sur la note que je vous ai attribué, restant fidèle au personnage mwhahaha. Bref, à l'avenir faite gaffe si vous voulez pas vous taper que de salles notes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Cours Numéro 1    Lun 16 Mar - 20:08

Comme toujours, aussi bien par politesse que par habitude, Léo était à l'heure. Loin d’être seul sur les premiers rangs, il était assis à côté d’une de ses camarades nommée Emilie. Tous deux parlaient, attendant l’arrivée du professeur.
Lorsqu’Ombrage pénétra dans l’immense salle de cours, le silence se fit progressivement. Il fut clair qu’elle n’eut pas besoin de se présenter, ayant déjà fait une entrée fracassante dans les esprits, lors du repas de bienvenue. Mais outre ses habits douloureux au regard, quelque chose d’autre clocha : l’interdiction de l’usage de la magie.

S'il y avait bien un cours où la magie était de mise, c'était celui-ci. Comme il s'y attendait, cela provoqua certaines réactions au sein de la salle de classe. Léo aurait voulu en placer une pour exprimer son avis réprobateur face à cette intervention ministérielle trop extrémiste, mais il jugea bon de garder son avis pour lui. En effet, ce n'était là que le premier cours et il lui parut inutile de se faire remarquer de sitôt.
Un peu plus loin, le célèbre Harry Potter n'en manqua pas une. Tel un bélier face à une porte, il rentra dans le tas. Bien que son point de vue ne soit pas à dénigrer, cette attaque frontale n'était pas le bon moyen de faire face à ce genre de personnages… D’ailleurs, cela ne manqua pas. La vieille vipère rose saisit l’occasion pour lui sortir sa défense ministérielle irréprochable.
Quand à cette histoire de seigneur des ténèbres, Léo ne savait que penser. Mais sa mère, elle, croyait en tout cela… Cependant, il avait conscience que l’arrivée de cette vieille peau n’était pas à négliger dans cette histoire.

Entre temps, quelqu'un était entré dans la salle violemment, ne ménageant ni le sol ni la porte. Sans même se retourner, il sut qui venait de choir sur la pierre. Cependant il regarda Bill Scobahull, face contre terre, qui souffla comme désespéré. Léo eu juste le temps de chuchoter un petit « Aïe » discret. Car avant même que quelqu’un n’ai eu le temps de l’aider, Ombrage s’en chargea. Elle lui offrit en guise de cadeau de bienvenue une belle punition qui n’allait  pas être a très agréable…
Il commençait tout juste à détester son petit rire pincé, presque forcé, quand elle leur donna un test auquel répondre. Comme tout le temps, il fit de son mieux pour le remplir jusqu’au bout.

De nouveau, Harry Potter lança le sujet désormais interdit.
Mais il était fou ma parole ?! Il cherchait vraiment à s’en prendre plein la figure celui-là ! Cela ne rata pas. Ombrage se chargea de le remettre en place ainsi que deux filles de serpentard dans son dos.

Examen de bienvenue:
 


Il finit de remplir son parchemin plus vite que prévu, pour assister à la conclusion de ce premier cours des plus mouvementé. Il rendit ses réponses et quitta la salle, considérant désormais cet endroit comme plutôt néfaste à son humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Cours Numéro 1    

Revenir en haut Aller en bas
 

Cours Numéro 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cours Numéro 2
» Cours numéro 2 : la magie noire
» [Nov.] Cours numéro 3 - années 1 à 3
» [Oct.] Cours numéro 1 : Recurvite (années 1 à 3) (terminé)
» Cours numéro 3 : Lecture des lignes de la main

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LUMOS ! ::  :: Le Deuxième Etage :: • Défense contre Forces du Mal-