AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
75
144
72
80

Partagez | 
 

 Dolores J. Ombrage — Fini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ϟ parchemins : 61 ϟ Gallions : 120 ϟ Âge : 47 ans ϟ Baguette : Bois de Bouleau, ventricule de dragon, 20,32 cm ϟ Sang : Sang-Mêlé ϟ Emploi : Professeur de DCFM

— Clubs : Ma brigade ne tardera pas à voir le jour
Professeur de Défense contre les forces du mal
MessageSujet: Dolores J. Ombrage — Fini   Lun 23 Fév - 18:54


Dolores Jane Ombrage

   
Prénoms :  ϟ Dolores Jane Surnom :  ϟ Le Crapaud Nom :  ϟ Ombrage Date de Naissance :  ϟ Cette question manque de savoir vivre. Poste Choisi :  ϟ Celui que le Ministère m'a confié : DFCM Statut de Sang :  ϟ Sang-MêléBaguette Magique :  ϟ Bois de Bouleau, ventricule de dragon, 20,32 cm Odeur de l'Amortensia :  ϟ Thé chaud, laine moelleuse et feuille blanche manuscrite Animal de Compagnie : ϟ Aucun Orientation Sexuelle :  ϟ Hm.


Si tu devais affronter un détraqueur

Ces créatures au physique ingrat sont, à mon grand bonheur, sous le contrôle du Ministère. Il va de soit, que de part mon statut haut placé, j'exerce un pouvoir et une influence également sur ces immondes êtres. La peur les alimente, heureusement pour moi que mon patronus, en forme de chat, tient à distance ces détestables abominations. Malgré mon dégout profond pour les détraqueurs, je reconnais leur utilité publique, le rôle qu'on leur à confié à Azkaban convient parfaitement à ces êtres sortis de l'imaginaire obscène d'un malade mental. Les affronter m'est donc inutile et même inenvisageable, ils obéissent au despote que je suis. Je reconnais que si leur allégeance ne souffrait pas de cette boulimie morbide pour les peurs intimes, je n'hésiterais pas à faire appel à eux pour protéger et ma demeure et ma personne. Les monstres effraies et savent tenir à distance ceux qui veulent vous nuire.

Si tu devais rencontrer un épouvantard

Il s'agit là d'une création irrationnelle de notre univers. Pourquoi donc les monstres prennent-ils un malin plaisir à sonder notre âme ? Il me plairait de vous confier qu'en tant que Sous-Secrétaire d'Etat, ce genre de créature est dépourvu d'emprise sur moi. Seulement je ferai preuve de modestie : l'épouvantard prendrait ma propre forme, je me verrais et tel un reflet dans le miroir, cet autre moi serait l'opposé de qui je suis. Je verrais une femme sale aux vêtements ternes, négligée, une souillon de premier rang en quelque sorte. Cette fade et triste vieille serait la personnalisation même de ma propre déchéance, de mon échec, de ma profonde descente dans les abysses immoraux de la décadence et du mépris. Ce reflet dégradant représenterait tout ce que je hais et cache au plus profond de moi : un parent moldus et un autre rampant dans les couloirs du Ministère pour nettoyer la crasse étalée par les Hauts Sorciers. Une affligeante sang-mêlée condamnée à vivre dans la plus grande médiocrité. Cela étant dit, vous constatez que rien de tel n'est arrivé et que ma réussite irradie d'elle-même ! Hi Hi.

Si tu étais devant le Miroir du Risèd

Ce beau miroir, ce doux miroir aux mélodieux reflets... Mon désir ardent de grimper des échelons atteindrait son paroxisme et je me verrais Ministre de la Magie. Je me vois incarner la puissance, la Grande Décideuse, obtenant le pouvoir absolu et irrévocable. Mes décisions seraient appliquées sans autre forme de procès et grand nombre d'hybrides seraient enfin éradiqués. L'annihilation même de ces êtres dénudés de conscience, d'intelligence, de savoir-vivre n'est plus qu'un lointain souvenir. Le miroir me gâte et continu de vanter ma gloire présente, à venir et passée. Je me vois souveraine et d'un peuple et d'un monde, fourmillant tous sous mes ordres et mes directives. Enfin... Je n'ai pas à me plaindre, mon statut me permet certaines fantaisies dont je jouis modestement, cela va de soit.

Si tu étais Ministre de la Magie

Sans paraphraser ce que je mentionnais plus haut, en plus d'être la despote dont je rêve, de nombreux décrets verraient le jour afin de sanctionner et brider les êtres nuisibles tels que les moldus, les sangs de bourbes ou encore ces dégénérés et faillibles hybrides. La suppression pure et simple reste, à mon sens, la mesure la plus radicale, certes, mais la plus justifiable en vue des méfaits et autres complications qu'engendre tout ce tas d'empotés incapables. Diriger le monde magique demande une main de fer que je saurais ganter dans une laine soyeuse et rose.

Si tu devais raconter une anecdote importante

L'anecdote la plus intéressante à mon sujet est certainement celle que je fais volontairement circuler. Il me plait et m'emplit d'orgueil de raconter au gens que je suis une sang pure, occultant sciemment mes origines avec cet ignoble parent moldus. Avec du temps et de la persévérance, ce bruit courant à fini par réellement s'installer dans les esprits, aujourd'hui tous et toutes ignorent réellement que mon sang est loin d'être pur. Pour faire éclater la vérité au grand jour, il faudrait accéder au registre des naissances et faire circuler le document me concernant, cependant je ne connais personne d'assez fou pour oser commettre un tel affront. Les fantaisies que je nommais plus haut m'ont conduites, par exemple, à garder dans un lieu hautement gardé, l'original de mon acte de naissance en ayant prit le soin de pratiquer quelques modifications sur le document gardé au sein du Ministère. N'est-ce pas amusant ? Hi hi.

Si tu parlais de tes rapports avec les autres

Mes rapports avec autrui se basent sur un schéma simple mais à l'imagerie redoutablement efficace : tout comme la tête communique avec ses pieds pour simplement les diriger dans la bonne direction, je me contente de guider les petits gens qui m'entourent. Bien sûr je suis amenée parfois à communiquer avec quelques orteils, mais là encore j'affirme et expose mon statut afin d'éclaircir tout quiproquo naissant. Rares sont ceux et celles que je considère comme des "têtes" mais heureusement que mon sens du savoir-vivre et des bonnes manières m'amènent à rester on ne peut plus courtoise, polie, recevable et ce qu'importe le milieu. Il m'est inutile de vous préciser que les "amis" sont des bagages lourds à porter par moment, je suis de celles qui voyagent léger : inutile de s'encombrer voyons.

Autre chose à ajouter te concernant ?

Le progrès pour le progrès ne doit pas être encouragé. Préservons ce qui doit être préservé, améliorons ce qui doit être améliorer et supprimons les pratiques qui doivent être... interdites. Hi hi. Le Ministère ne m'a pas nommé par hasard au poste de professeur, en plus d'exercer convenablement ce poste, mon rôle consistera davantage à appliquer les quatre "R" : Résumer, Reformuler, Reconstruire, Renforcer. Poudlard sera passé au peigne fin afin de Résumer son état actuel, certaines règles devront être Reformuler afin d'assurer sécurité et convivialité au sein du château, certains aspects bancals demanderont à être Reconstruit puis Renforcé pour permettre une meilleure éducation à nos jeunes sorciers. Hi hi.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 203 ϟ Gallions : 478
La cérémonie de la répartition, c'est moi qui m'en charge
MessageSujet: Re: Dolores J. Ombrage — Fini   Lun 23 Fév - 19:14

Tu me donnes presque des frissons... Poudlard est à toi, Ombrage... Wink
Présentation validée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Dolores J. Ombrage — Fini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dolores J. Ombrage
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LUMOS ! ::  :: Cérémonie de la Répartition :: • Fiches Validées-