AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
75
144
72
80

Partagez | 
 

 [Explicite] Per tota saecula futura ♣ Nebuula

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ϟ parchemins : 138 ϟ Gallions : 365 ϟ Âge : Dix-sept ans ϟ Baguette : Trente-six virgule sept centimètres – bois de hêtre – ventricule de cœur de dragon ϟ Sang : Mêlé ϟ Année d'étude : Septième
Préfèt Serdaigle • Septième année ─
MessageSujet: [Explicite] Per tota saecula futura ♣ Nebuula   Mer 29 Avr - 15:44

Liam n’était pas d’un naturel particulièrement studieux, ses professeurs l’avaient bien vite compris. Ils avaient également appris à le laisser étudier à sa manière – c’est-à-dire de façon très aléatoire mais toujours efficace – et il les en remerciait silencieusement. Cependant, depuis quelques temps, ses enseignants s’étaient tous mis à le solliciter beaucoup plus fréquemment qu’autrefois, le tirant d’interminables rêveries où, d’un regard morne, il contemplait le parc à travers les fenêtres.

- Mister Nielsen, il va vraiment falloir vous reprendre, votre attitude va de mal en pis !

Liam s’était comme éveillé, en sursaut, à ces paroles du professeur McGonagall et, laborieusement, il avait replongé son attention dans l’exercice qui leur était demandé. Son professeur de Métamorphose l’observait d’un air à la fois triste et tendre, un petit sourire dessiné sur le coin de ses lèvres. En effet, il était désormais de notoriété publique de Liam Nielsen était amoureux de Nebuula Murphy et l’on attribuait sa déficience de concentration sur ce fait, qui était parvenu à attendrir plus d’un de leurs professeurs, et même la directrice de Gryffondor.
Le seul désir de Liam était de passer le plus de temps possible avec Nebuula et il définissait les cours et ses devoirs comme une perte de temps déraisonnable. Ces dernières semaines, il s’était arrangé pour être libre quand sa petite amie l’était, séchant encore davantage de leçons qu’il ne le faisait déjà avant de sortir avec elle.

- … sinon je crains que vos ASPICs ne passent à la trappe, mon cher !

Le professeur McGonagall avait continué de lui parler, mais Liam n’avait pas écouté : il lisait, pour la treizième fois, la même phrase de son manuel, sans en saisir le sens. Son imaginaire l’avait rattrapé et il s’y était à nouveau perdu. Que faisait Nebuula ? Quand la retrouverait-il ? Que feraient-ils ? Peut-être feraient-ils un arrêt en cuisines avant d’aller se promener dans le parc ? Ou alors ils iraient faire quelques tours de terrain, montés sur leurs balais ? Tant de questions auxquelles Liam voulait trouver des réponses !

- M’écoutez-vous, Mister Nielsen ? le professeur McGonagall ne souriait plus et son ton avait retrouvé sa sécheresse habituelle. Je suis navrée, Liam, mais je me vois obligée de vous donner du travail supplémentaire. Six rouleaux de parchemin sur la transformation et le changement retour des mammifères quadrupèdes. Voilà qui devrait parvenir à vous ôter toutes vos frivolités du crâne. Et vous me les rendrez demain, première heure.

Liam avait acquiescé à mi-voix, complètement dépité. Adieu, douce chaleur du soleil couchant et chatouillis de l’herbe sous ses pieds nus. Adieu, rire et baisers de Nebuula. Liam s’était pris la tête dans les mains et avait lentement secoué la tête. C’que tu peux être con, Nielsen ! s’était-il injurié alors que les rires de ses camarades s’élevaient.


Avant de se rendre à la bibliothèque, ce soir-là, Liam fit un rapide détour par la tour des Serdaigle, où il rassembla tous les parchemins vierges qu’il trouva : il savait qu’il aurait besoin de bien plus de six d’entre eux, pour terminer son devoir qui lui faisait déjà triturer ses méninges. Il tenta de se sortir de l’esprit le dîner succulent qui attendait les autres élèves, ceux qui ne s’étaient pas attiré les foudres de McGonagall et, grimaçant, il se remit en route vers la bibliothèque, où il espérait que sa rouquine le retrouverait. Peut-être que, si elle était présente, la punition ne lui semblerait pas aussi pénible… Et peut-être même que Nebuula aurait pensé à lui ramener de quoi se sustenter…
Mais elle n’était pas là, quand il franchit les portes de la bibliothèque sous le regard incisif de Mrs Pince. Seul, il alla donc s’installer à une table, au fond de la salle, dissimulée par de nombreuses étagères. Il soupira en étalant devant lui son matériel et grogna lorsqu’il ouvrit les manuels de Métamorphose. Déjà découragé par la montagne de travail qui se dressait devant lui, Liam laissa son front cogner la table alors qu’il se maudissait intérieurement.


Dernière édition par Liam Nielsen le Sam 16 Mai - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 210 ϟ Gallions : 398 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de rouvre, plume de phœnix, 25 centimètres, étonnamment sifflante ϟ Sang : Sang pur ϟ Année d'étude : 6ème année Localisation : Très certainement fourrée dans les bras de Liam
Préfète Gryffondor • Sixième année ─
MessageSujet: Re: [Explicite] Per tota saecula futura ♣ Nebuula   Mer 29 Avr - 23:18

Depuis que Nebuula sortait avec Liam, tout le monde -professeurs compris- s'était accordé pour dire qu'elle était encore plus heureuse qu'avant. Avant, elle était une élève particulièrement appréciable, ayant toujours de bonnes notes et étant tout à fait polie. Mais la jeune fille qui n'avait déjà par besoin de beaucoup d'excitation pour qu'on la remarque, débordait désormais d'exubérance, toujours prête à sauter de sa chaise et à enchanter tout le monde de son rire communicatif. Il n'y avait qu'en cours de potions et en défense contre les forces du mal que Nebuula se faisait discrète, le professeur Rogue n'était pas du tout du genre à apprécier l'envie de vivre et Ombrage  étant... Ombrage. La seule différence était que désormais Bubulle mourrait d'envie de la coller au plafond à l'aide d'un sort. Et qu'elle était à deux doigts de se l'autoriser.

Chaque soir, après avoir fini ses devoirs, elle retrouvait Liam, dans le parc lorsque le temps le permettait, ou à l'intérieur, dans des endroits avec peu de passage pour pouvoir profiter tranquillement l'un de l'autre. Ensemble, ils parlaient de leurs projets, des prochaines vacances, ou tout simplement s'embrassaient jusqu'à ce qu'ils ne soient encore autorisés à être ici que par leurs rôles de préfets. Jamais encore Nebuula s'était comportée ainsi avec qui que ce soit. Mais elle n'avait aucune honte, aucune gêne, et toutes ces démonstrations publiques d'amour la réjouissait, n'en déplaise à America. Liam n'avait pas peur d'être vu avec elle. Alors qu'il s'était caché avec toutes les autres, il semblait vouloir la montrer comme un trophée et Nebuula en était plus qu'heureuse.    
 
En fin de journée, la jeune fille reçu un origami de son petit ami qui lui annonçait qu'elle pouvait déjà oublier tous ses projets pour la soirée, Liam ayant apparemment reçu une quantité impressionnante de devoirs supplémentaires. Poussant un soupire, elle haussa les épaules, qu'importe, ils pouvaient toujours bavarder sagement en faisant leurs devoirs à la bibliothèque. Elle-même avait un devoir plutôt compliqué d'arithmancie et elle avait hâte de pouvoir s'y mettre. Néanmoins, Nebuula ne se doutait pas une seule seconde que Liam ratait des cours juste pour être avec elle. Elle ne savait pas non plus qu'il négligeait ses devoirs, car si elle l'avait su, la jeune fille aurait été furieuse. Pour elle, les études sont particulièrement importantes. D'autant plus qu'elle avait toujours été derrière lui, lorsqu'il n'était encore que son meilleur ami, pour qu'il suive un minimum les cours et prenne un peu plus de temps pour faire ses devoirs. Heureusement pour lui, Nebuula n'avait pas eu cours de Métamorphose ce jour-là, sinon le professeur McGonagall lui en aurait peut-être bien touché un mot.  

Ainsi, le sac débordant de plumes en sucre, bouteilles d'encre et chocogrenouilles, notre irlandaise quitta la tour des Gryffondor en chantonnant. Bulle n'avait même pas prit la peine d'enlever son uniforme pour mettre quelque chose de plus confortable. Elle se moquait sérieusement de passer sa soirée à étudier, dès l'instant où elle était avec Liam. En entrant dans la bibliothèque, la jeune fille salua Mrs Pince, qui semblait être de mauvaise humeur, comme à son habitude. Elle se mit alors à arpenter l'immense pièce, quasi vide à cette heure, puisque tout le monde dînait dans la Grande Salle.

Un étrange bruit attira son attention, et c'est à ce moment qu'elle aperçu Liam la tête écrasée contre la table. En gloussant, elle s'approcha, s'efforçant de ne pas faire de bruit. Doucement, elle chuchota à son oreille :

-Comment fais-tu pour être aussi sexy ?

Nebuula posa son sac par terre et se laissa tomber sur la chaise à côté de Liam.

-Ne fais pas cette tête mon amour ! Elle saisit son bras et le serra pour lui donner un peu de courage. On est ensemble, et je peux t'aider si besoin ! De toute façon, j'ai aussi du travail, donc c'est pas plus mal qu'on soit ici ! Avec un sourire malicieux, elle continua. Mais avant toute chose, je n'arriverai pas à me concentrer tant que je n'aurai pas obtenu quelque chose... Un indice ? Doucement, elle tapota ses lèvres de son index, en le dévorant du regard.

Jamais Nebuula Murphy aurait pu imaginer être aussi provocante avec un garçon. Et pourtant, ce comportement lui paraissait tout à fait naturel avec lui.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 138 ϟ Gallions : 365 ϟ Âge : Dix-sept ans ϟ Baguette : Trente-six virgule sept centimètres – bois de hêtre – ventricule de cœur de dragon ϟ Sang : Mêlé ϟ Année d'étude : Septième
Préfèt Serdaigle • Septième année ─
MessageSujet: Re: [Explicite] Per tota saecula futura ♣ Nebuula   Lun 4 Mai - 1:56

Le nez toujours posé sur la table, Liam n'avait pas vu Nebuula arriver. Sa voix murmurée à son oreille l'électrisa et, lentement, il redressa la tête pour sourire à sa petite amie. Son devoir déjà envolé de son esprit, Liam écouta Nebuula sans l'entendre. Il était bien trop occupé à la détailler ; certes, l'uniforme de Poudlard n'était peut-être pas du plus sexy, mais il était sûr qu'elle aurait pu porter un tailleur d'Ombrage et toujours lui faire le même effet. Jamais encore il n'avait désiré quelqu'un aussi ardemment qu'il désirait Nebuula Murphy à cet instant. Lorsqu'elle lui réclama un baiser, Liam ne se fit pas prier et se jeta presque sur elle. Ce qui débuta en un simple effleurement se transforma bien vite démonstration passionnée de son envie. Ses lèvres toujours sur celles de Nebuula, Liam soupira de contentement. Ou de frustration? Il ne le savait pas. Il frappa la table du plat de sa main et se remit droit dans sa chaise, bien qu'incommodé par le renflement qui se dessinait sous son pantalon.

- Miss Murphy, j'ai bien peur que, si vous continuez à me regarder de la sorte, je ne puisse me concentrer sur autre chose que l'appétit que vous avez ouvert en moi.

Il lui souriait d'un air mutin, ses yeux noirs plongés dans les siens. Liam s'étira ensuite en faisant craquer les articulations de ses épaules et de ses doigts. Puis son regard retomba sur les papiers étalés devant lui et il fut pris d'une envie presque irrépressible d'y mettre le feu.

- Six rouleaux de parchemin sur la transfiguration des mammifères quadrupèdes, Nebuu. SIX ! Désespéré, il se prit la tête dans les mains et hocha la tête. Pour demain !

Lentement, il tourna la tête vers Nebuula. Il n'avait jamais été mauvais en Métamorphose, mais ce devoir lui semblait injuste et la punition totalement démesurée. Même en une nuit entière, il doutait de pouvoir accomplir une telle charge de travail. Mais il ne pouvait pas demander l'aide de sa petite amie, elle avait déjà bien assez de travail et le professeur McGonagall avait un don pour repérer les tricheries.

- Fais ce que tu as à faire, je me débrouillerai comme je pourrai. Tant que tu es là pour que je puisse te réclamer un bisou de temps en temps, ça devrait aller.

Bien plus sagement cette fois, il embrassa à nouveau Nebuula en terminant par un baiser sur le front. Liam prit alors une profonde inspiration, comme s'il cherchait à s'emplir de courage, ouvrit son encrier et agrippa fermement sa plume, puis se mit à lire attentivement son manuel en prenant des notes.
Il avait écrit quatre mots quand son corps se rappela à lui, son estomac émettant de puissants grondements. Liam se racla la gorge.

- Est-ce que... tu as rapporté à manger? demanda-t-il, l'air coupable, à Nebuula. Je crois que je ne peux pas travailler avec l'estomac vide.

Peut-être qu'elle est passée prendre des sandwiches dans la Grande Salle avant de monter? Il l'espérait de tout son coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 210 ϟ Gallions : 398 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de rouvre, plume de phœnix, 25 centimètres, étonnamment sifflante ϟ Sang : Sang pur ϟ Année d'étude : 6ème année Localisation : Très certainement fourrée dans les bras de Liam
Préfète Gryffondor • Sixième année ─
MessageSujet: Re: [Explicite] Per tota saecula futura ♣ Nebuula   Lun 4 Mai - 23:23

La réaction de Liam prit complètement Nebuula au dépourvu. Mais après tout, peut-être l'avait-elle bien cherché ? Quoi qu'il en soit, elle senti bien vite ses joues s'empourprer tandis qu'un gémissement s'échappait d'elle. Finalement, ce n'était peut-être pas si mal, le fait qu'ils aient à travailler... Liam s'éloigna d'elle brusquement, et elle s'accrocha aux bords de sa chaise pour y survivre. Parfois, elle avait l'impression que plus leurs peaux se touchaient, plus une tension étrange, nouvelle, grandissait. Comme à cet instant. Néanmoins, elle décida d'analyser cet étrange phénomène plus tard, une fois qu'elle serait dans son lit.  

-HmmHm... concentrons-nous un peu.

En le voyant si désespéré devant ses devoirs, elle afficha une mine compatissante en haussant les épaules, désolée pour lui.

-Mais qu'as-tu fais pour t'atirer ainsi les foudres de ma très chère McGonagall ? Elle fronça les sourcils. Et ne me dis pas rien ! Je te connais hein !

Tranquillement, elle sorti alors de son sac son énorme manuel d'arithmancie ainsi que quelques rouleaux de parchemin, accompagnés d'une plume au sucre. Pour l'encre, elle se servirait dans l'encrier de Liam. Mais avant toute chose, elle se mit à suçoter sa plume en tournant les pages de son livre. C'était un peu comme un rituel pour la jeune fille et cela avait le don de la détendre avant de se mette au travail. Alors qu'elle lisait un passage qui lui expliquait un calcul plutôt compliqué, elle entendit l'estomac de Liam gronder. Eclatant de rire, elle lui fit un clin d'oeil avant de basculer en arrière sa chaise pour s'assurer que Madame Pince ne décide pas de s'intéresser d'un peu plus près à eux. En général, elle faisait confiance à Nebuula. Saisissant son sac, elle en sorti une patacitrouille qu'elle jeta à son petit ami, avant de le poser à plat sur la table et de s'emparer de sa baguette et de pointer son sac.  

-Hé voilà ! Des sandwichs tout frais pour mon amoureux ! Y-a-il quelque chose d'autre que je puisse faire pour toi ?

Nebuula s'avança pour lui voler un baiser, s'appuyant sur les cuisses de Liam. En gloussant, elle retourna à ses chiffres. Encore deux trois aller/retour et j'aurai le droit de rater ma chaise ! Se connaissant parfaitement, Nebuula était capable d'être très maladroite, surtout s'il s'arrangeait pour la faire rougir. Distraitement, sa main droite se dirigea vers son sac, mais elle rencontra celle de Liam. Nebuula la caressa tendrement avant de s'emparer d'un sandwich. La bouche pleine, elle commença son devoir.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 138 ϟ Gallions : 365 ϟ Âge : Dix-sept ans ϟ Baguette : Trente-six virgule sept centimètres – bois de hêtre – ventricule de cœur de dragon ϟ Sang : Mêlé ϟ Année d'étude : Septième
Préfèt Serdaigle • Septième année ─
MessageSujet: Re: [Explicite] Per tota saecula futura ♣ Nebuula   Mar 5 Mai - 0:08

Liam haussa les épaules et grogna en fixant son manuel.

- Ça fait un peu trop longtemps que je suis un peu trop distrait, apparemment. Et, malheureusement, j'ai complètement décroché alors que McGo était en train de me remonter les bretelles et elle l'a remarqué. Du coup, me voilà, dit-il dans un soupir.

Il décrocha enfin son regard de la paperasse étalée devant lui en entendant Nebuula remuer ses affaires. Il attrapa la patacitrouille au vol et la fourra dans sa bouche, avec la vilaine impression d'être un animal de foire qui recevait sa récompense. D'un oeil ravi il observa sa petite amie sortir des sandwiches tout frais de son sac. Sans se faire prier, il plongea sa main sur le plateau et saisit deux sandwiches en même temps, qu'il se mit ensuite à dévorer avec gourmandise. Corned beef, ses préférés.

- Tu peux continuer d'être aussi formidable, tout simplement, lui dit-il en riant à moitié, la bouche pleine. Et déboutonner un peu ton chemisier, peut-être?

Liam cacha l'énorme sourire qui fendait son visage derrière son pain, il était bien conscient qu'il allait la faire rougir, mais il aimait trop la façon dont cela faisait ressortir le vert de ses yeux. Il s'empressa ensuite d'avaler sa bouchée en voyant Nebuula se rapprocher de lui, puis il lui retourna son baiser avec plaisir.
Comme la rouquine se mettait au travail, Liam reporta lui aussi son attention sur son devoir. Avant de reprendre sa plume, il sortit sa baguette qu'il pointa sur le tas de sandwiches : il venait de les ensorceler pour qu'ils lévitent, les uns après les autres, à hauteur de sa bouche, pour qu'il puisse ainsi croquer dedans sans se salir les mains. Il trempa à nouveau sa plume dans l'encrier et recommença de prendre des notes. Sa main gauche, libre, s'égara sur la cuisse de Nebuula et se mit à la caresser distraitement.

Plusieurs minutes passèrent dans le silence et Liam était parvenu à rédiger une ébauche de plan pour sa dissertation. Il se permit alors de tourner la tête vers Nebuula pour l'admirer discrètement. Les rayons dorés du soleil couchant qui traversaient la fenêtre, près d'eux, enflammaient sa chevelure rousse. Le regard de Liam allait et venait entre ses boucles cuivrées et les centaines de taches de rousseur parsemées sur ses joues. Une envie irrésistible, urgente, monta en lui et il lâcha sa plume. L'entre qui s'y trouvait encore se dispersa sur son parchemin, formant une importante tache qui recouvrit une partie de son travail, mais il n'y prêta pas attention. Sa main qui se trouvait déjà sur la cuisse de Nebuula y remonta légèrement, sur l'extérieur, se glissant sous sa jupe. Son autre main, celle qui avait laissé tomber la plume, s'engouffra entre la robe de sorcière de Nebuula et son pull, sur son flanc, juste à côté de sa poitrine. La pauvre n'avait rien vu venir, mais Liam ne lui laissa pas le temps de prendre son souffle avant de coller ses lèvres sur sa bouche et d'y immiscer sa langue. Ils auraient pu être au milieu de la Grande Salle qu'il n'en aurait pas tenu compte, à cet instant. Non, il n'aurait pas pu : toute capacité à réfléchir avait quitté sa tête pour aller se loger ailleurs, plus bas. Le lieu et le moment ne lui importaient plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 210 ϟ Gallions : 398 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de rouvre, plume de phœnix, 25 centimètres, étonnamment sifflante ϟ Sang : Sang pur ϟ Année d'étude : 6ème année Localisation : Très certainement fourrée dans les bras de Liam
Préfète Gryffondor • Sixième année ─
MessageSujet: Re: [Explicite] Per tota saecula futura ♣ Nebuula   Mar 5 Mai - 14:28

Nebuula était toujours tellement ravie de s'occuper de Liam que s'en était presque inquiétant. Tous les jours, elle se demandait s'il avait assez mangé. Il vaudrait mieux qu'elle se calme, car à ce rythme il sera parfait pour faire du foie gras à Noël. Elle avait fait des sandwich au corned beef', sachant pertinemment que c'était les préfèrés de Liam, et quelques uns plus frais, avec une sorte de fromage frais et du concombre pour elle.

Lorsqu'elle s'était rendue compte qu'elle était amoureuse de Liam, Nebuula avait tout simplement cessé de s'alimenter, snobant la Grande Salle ainsi que les colis privés d'Achéron. Maintenant qu'elle était -enfin- en couple avec lui, la Gryffondor passait par d'étranges phases où tantôt elle pouvait être capable d'avaler des quantités astronomiques de nourriture, tantôt à peine une gorgée de soupe la nouait pour toute la journée. Elle ne s'en inquiétait pas encore, cela était certainement du au sentiment d'euphorie constant qu'elle ressentait.

Nebuula se mit à rougir intensément lorsqu'il lui demanda de déboutonner son chemisier. Bien sûr, elle n'aurait jamais osé le faire et surtout pas ici, en public, dans le peu d'intimité que la bibliothèque pouvait leur offrir. Elle avait passé des journées entières à se demander si elle était prête pour faire le grand saut avec Liam. Elle avait fini par conclure qu'elle n'en savait strictement rien. Bulle s'en remettait à l'éventuelle magie du moment.

Une fois assise sur sa chaise, elle reprit son devoir là où elle s'était arrêtée, fronçant parfois les sourcils, le temps d'arriver au bout d'un calcul. La main de Liam sur sa cuisse la distrayait beaucoup, mais Bulle s'efforçait de l'ignorer, même si c'était très difficile. C'est alors que son petit ami changea d'attitude. Brusquement, sa main remonta plus haut sur sa cuisse et la seconde s'engouffra sous sa robe de sorcière. Les sensations qui l'envahirent étaient merveilleuses, même si elle se sentait terrifiée tout à la fois. Elle ne s'était pas attendue à ça et n'eut pas le temps de dire quelque chose avant qu'il ne l'embrasse. Il lui fallu quelques secondes avant de se mettre à répondre à son baiser passionné. Passant ses doigts dans la chevelure de Liam, elle se colla instinctivement contre lui. Le cerveau de Nebuula ne fonctionnait plus tout à fait normalement, et elle se mit à gémir une nouvelle fois avant de reprendre peu à peu ses esprits.

Avec douceur, Nebuula tenta de repousser Liam, mais celui-ci était toujours contre elle et ne bougea pas d'un pouce. Elle recula le visage, mettant fin au baiser tout en le repoussant plus fermement.

-Liam... pas ici... chuchota-t-elle.

Nebuula était effrayée. Par beaucoup de choses. Tout d'abord, elle avait perdu tous ses moyens. Pendant l'espace d'un moment, plus rien n'avait eut d'importance que ces mains sur son petit corps et cette langue contre la sienne. Cette étrange chaleur dans le creux de ses reins, qui s'était transformée en feu qui dévorait tout sur son passage. Mais cette sensation lui faisait peur. Sans vraiment comprendre pourquoi, d'ailleurs.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 138 ϟ Gallions : 365 ϟ Âge : Dix-sept ans ϟ Baguette : Trente-six virgule sept centimètres – bois de hêtre – ventricule de cœur de dragon ϟ Sang : Mêlé ϟ Année d'étude : Septième
Préfèt Serdaigle • Septième année ─
MessageSujet: Re: [Explicite] Per tota saecula futura ♣ Nebuula   Mar 5 Mai - 20:47

Tous ses sens en émoi, Liam se sentait comme ivre, heureux de laisser son esprit flotter là, entre lui et Nebuula. Sa main droite était passée dans le dos de sa petite amie pour la rapprocher toujours davantage de lui. Sa main gauche aurait aimé s'insinuer entre la chaise et sa fesse, mais la toute petite voix de la raison qui parvenait encore à chuchoter à l'oreille de Liam le lui interdit. Alors Liam se contentait de dévorer les lèvres de Nebuula, de caresser sa langue de la sienne, et de soupirer de contentement et d'excitation. Les petits gémissements que la rouquine laissait échapper n'arrangeaient en rien son état. Il ne sentit d'abord pas la légère pression qu'elle avait exercée sur son torse, ou peut-être la confondit-il avec une caresse. Mais la seconde fois, quand elle parvint à s'arracher à son emprise, Liam s'éveilla. Il rouvrit les yeux et son cerveau se remit à fonctionner. Il avait l'impression d'avoir été enfermé dans une bulle d'exaltation et qu'elle venait d'éclater, laissant son ivresse se répandre et couler sur lui comme de l'eau glacée.

- Je... euh...

Que dire? Que faire? Il s'était complètement laissé emporter et il voyait bien, dans les yeux verts de Nebuula, qu'elle était déboussolée, effrayée même. Il se sentait coupable. Et con. Il inspira profondément et posa ses deux mains à plat sur la table, le temps de remettre en ordre ses pensées, aussi peu nombreuses fut-elles, à cet instant.

- J'suis désolé, Nebuu... Je me... Il se racla la gorge. J'ai un peu perdu le contrôle.

Il commença alors à furieusement se gratter l'arrière du crâne, agitant sa tresse avec force et faisant tinter ses clochettes. Quand il s'aperçut du vacarme que cela créait dans la bibliothèque silencieuse, il cessa aussitôt et préféra alors se mettre à triturer sa boucle d'oreille. Il se tourna vers elle et la fixa de ses yeux noirs ; son regard était doux mais il se pinçait les lèvres.

- Je ne pense pas que je vais t'étonner en t'avouant avoir vraiment, vraiment... vraiment... très envie de toi, hein? Il hésita un peu et respira calmement. C'est vrai que ce n'est ni l'endroit, ni le moment... J'attendrai. Aussi longtemps qu'il le faudra. Même si cela va s'avérer très, très TRÈS compliqué... rien qu'en te regardant là... Il inspira brièvement et retint son souffle. Bref. Il vaut mieux que je replonge dans ma punition, sinon je serais capable de te déshabiller et de te faire l'amour là, sur cette table.

A peine eut-il prononcé ces mots qu'il se remit au travail. Il éprouvait la plus grande des difficultés à se concentrer, mais il n'en laissait rien paraître : elle avait des choses à faire, et lui aussi. Sa main gauche était sagement posée à côté de son manuel, cette fois.



La lumière du jour avait progressivement diminué, avant d'être remplacée par celle des lustres, au-dessus d'eux. Liam s'étira à s'en faire craquer les vertèbres et cacha son bâillement derrière sa main. il jeta un regard plutôt satisfait sur ses parchemins. Il en avait déjà rempli trois et demi et sa dissertation avait encore du sens. Quelle heure est-il? se demanda-t-il avant d'agiter sa baguette devant lui. Son horloge de fumée lui indiqua qu'il était près de vingt-deux heures. Surpris, il fronça les sourcils : la bibliothèque fermait à vingt-et-une heures.

- Euh... Nebuu? Tu sais si Mrs Pince a changé les horaires d'ouverture de la biblio? Je pige pas comment ça se fait qu'on se trouve encore là à cette heure-ci... On nous a oubliés?

Liam poussa sa chaise en arrière et se leva. Marcher lui semblait étrange maintenant qu'il avait passé plusieurs heures assis sur la même chaise. Il s'aventura entre les rayonnages, jusqu'à un endroit où il pouvait apercevoir le bureau de la bibliothécaire. Personne. Abasourdi, il lança un regard à Nebuula par-dessus son épaule.

- Ouaip, je crois bien qu'on est tout seuls.

Il haussa les épaules et partit se dégourdir les jambes en lisant le dos de quelques livres, peu intéressé par leur contenu.

- Ça fait bizarre d'être là sans se sentir épié par la mégère Pince, tu trouves pas? dit-il à Nebuula d'une voix assez forte pour qu'elle l'entende malgré les imposantes étagères qui les séparaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 210 ϟ Gallions : 398 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de rouvre, plume de phœnix, 25 centimètres, étonnamment sifflante ϟ Sang : Sang pur ϟ Année d'étude : 6ème année Localisation : Très certainement fourrée dans les bras de Liam
Préfète Gryffondor • Sixième année ─
MessageSujet: Re: [Explicite] Per tota saecula futura ♣ Nebuula   Mer 6 Mai - 22:29

Liam avait vraiment l'air confus, et on aurait presque dit qu'il s'en voulait. Pourtant, ce n'était pas du tout ce que Nebuula voulait qu'il ressente, bien au contraire. Elle se sentait idiote de ne pas encore être sûre d'être prête. Ce qui était d'ailleurs un paradoxe énorme, sachant ce qu'elle s'était apprêtée à faire pour qu'il s'intéresse à elle. Mais là, c'était tout à fait différent. Maintenant, elle savait parfaitement qu'elle ne voulait pas le faire avec quelqu'un d'autre que lui. Ce qui était déjà une grande avancée. Bubulle tenta de remettre de l'ordre dans ses lourdes boucles rousses, observant son petit ami qui semblait très perturbé. Avec un sourire qui se voulait rassurant, elle se mordit la lèvre, un peu gênée de ce qu'il venait de dire.

Le fait que l'indien avait très envie d'elle éveillait plusieurs sentiments. Elle était désirable. Il l'a trouvait désirable. Au fond d'elle, Nebuula se senti terriblement soulagée. Mais la perspective de faire l'amour, même dans un autre endroit l'angoissait encore. Même si ce n'était pas pour les mêmes raisons que quelques semaines plus tôt. Bulle avait très peur de ne pas être à la hauteur. Elle savait Liam expérimenté, alors qu'elle ne connaissait vraiment rien de tout cela... Et elle voulait vraiment, vraiment le rendre heureux.

-Liam... Je... Je suis désolée. Et ce n'est pas que je n'en ait pas envie ! Ajouta-t-elle précipitament. C'est juste que... Elle pouffa. Imagine la tête de Mme Pince si elle nous avait trouvés ? Elle baissa les yeux, au moins autant que la voix, à tel point qu'il était difficile de comprendre correctement sa phrase. Et puis, tu sais, c'est ma première fois...

Le plus silencieusement possible, elle rapprocha sa chaise de la table, un peu honteuse, et se remit doucement au travail, se concentrant plus que nécessaire sur son devoir. Lorsqu'elle l'eut fini, Nebuula sorti son manuel d'étude des runes et entama une longue traduction. Il était très difficile pour la jeune fille de garder une concentration extrême sur son travail scolaire, mais si elle relâchait un tant soit peu son attention, elle risquait de repenser à tout cela, et honnêtement, Bubulle n'en avait pas encore le courage.

La préfète des Gryffondor sursauta en entendant son nom et releva la tête. Il était tard. Plus tard que lorsqu'elle quittait la bibliothèque habituellement, à la fermeture, donc. En fronçant les sourcils, elle demanda :

-Tu crois qu'elle aurait été capable de nous oublier ? C'est bizarre, d'habitude la bibliothécaire fait un tour avant de fermer... Et il devrait pas faire noir ?

Liam s'éloigna et fini par lui confirmer qu'ils étaient bien seuls. Elle laissa sa tête s'écraser contre son devoir. D'ailleurs, elle l'a releva bien vite, l'encre n'étant pas sèche. Se frottant le front, sa pire crainte s'était révélée exacte. Elle devait avoir l'air fine tiens, avec des runes imprimées sur la tête.

-Lumos va devenir dingue s'il me voit pas revenir... Mais on va dormir comment ??? Mme Pince va nous tuer si elle nous retrouve demain ! Non mais attends, on va faire quoi toute la nuit ? Je sais que tu as encore du travail, moi aussi un peu mais et après ??

Nebuula poussa un soupir à fendre l'âme, à la limite de la panique. Pour se calmer, elle enfourna un de ses sandwich en entier dans la bouche et s'occupa de le mâcher, cherchant des yeux son petit ami.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 138 ϟ Gallions : 365 ϟ Âge : Dix-sept ans ϟ Baguette : Trente-six virgule sept centimètres – bois de hêtre – ventricule de cœur de dragon ϟ Sang : Mêlé ϟ Année d'étude : Septième
Préfèt Serdaigle • Septième année ─
MessageSujet: Re: [Explicite] Per tota saecula futura ♣ Nebuula   Jeu 7 Mai - 18:55

Liam venait de sortir un livre d'une étagère et le feuilletait en écoutant Nebuula avec un sourire en coin. Il reposa l'ouvrage à sa place et s'accroupit pour en regarder un autre.

- Je sais pas... elle a peut-être eu une urgence? Une urgence de bibliothécaire... Je sais pas ce que ça pourrait être, mais je suis sûr que c'est possible ! dit-il en se grattant le bouc d'un air absent.

Puis sa petite amie se mit à formuler une ribambelle d'inquiétudes et il se releva pour la rejoindre. Il pencha sa tête derrière l'une des bibliothèques et l'observa alors qu'elle mâchonnait un sandwich avec vigueur ; il lui sourit d'un air malicieux.

- Oh, on se calme, jeune fille ! Il s'adressait à elle comme si elle avait été un cheval un peu trop agité. Alors, d'abord, nous allons profiter d'être dans un endroit calme et propice au travail pour m'encourager à finir mon fichu devoir. Je dis ça parce que je pense que tu auras achevé ton travail bien avant moi, même si j'ai bien avancé, ajouta-t-il fièrement.

Il était désormais sorti de sa cachette et s'était nonchalamment appuyé contre une étagère en fixant Nebuula.

- Et puis t'inquiète pas, je ne pense pas qu'on va réllement passer toute la nuit ici. T'auras le droit à quelques coups de dents de Lumos... mais c'est un peu habituel non? Ou c'est qu'avec moi?

Liam prit un ton faussement outré en posant cette dernière question, il espérait que cela la ferait rire ou au moins sourire et faire disparaître ce froncement de sourcils. Puis, doucement, lentement, avec une lueur franchement provocatrice au fond des yeux, il s'approcha de Nebuula.

- Quant à ce qu'on pourrait faire toute une nuit...

Il n'en dit pas plus : elle comprendrait ce qu'elle serait en mesure de comprendre ou simplement ce qu'elle voudrait bien en comprendre. Quand il fut arrivé à sa hauteur, Liam leva un pouce vers son front pour en essuyer l'encre, et il termina en dégageant une mèche de cheveux roux du visage de sa petite amie. Ses doigts s'enfouirent ensuite dans la chevelure de Nebuula et vinrent caresser sa nuque. Les yeux dans les yeux, il résista à une envie farouche de l'embrasser, de la soulever par la taille et de lui faire l'amour, qu'elle le veuille ou non, là, sur cette table. Il se contenta alors de l'embrasser tendrement sur le front, où d'infimes traces d'encre subsistaient, et retourna s'asseoir pour se remettre au travail.

Liam venait d'achever la troisième partie de sa dissertation et seule la conclusion restait à rédiger. Prenant ce qu'il lui restait de courage pour achever sa punition, il trempa encore sa plume dans son encrier presque vide et... les lumières s'éteignirent.

- Ah ben voilà, tu vois. Il fait noir maintenant.


Dernière édition par Liam Nielsen le Mer 13 Mai - 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 210 ϟ Gallions : 398 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de rouvre, plume de phœnix, 25 centimètres, étonnamment sifflante ϟ Sang : Sang pur ϟ Année d'étude : 6ème année Localisation : Très certainement fourrée dans les bras de Liam
Préfète Gryffondor • Sixième année ─
MessageSujet: Re: [Explicite] Per tota saecula futura ♣ Nebuula   Lun 11 Mai - 21:42

-Ah oui ch'est vrai ! Ton chatané devoir ! Lança-t-elle la bouche pleine.

Bubulle avala difficilement son énorme sandwich et failli s'étouffer. Pouah ! Un peu d'eau ne me ferais pas de mal dis donc ! Liam s'était rapproché. Elle sentait son regard sur elle. La jeune fille tenta alors de se reconstituer un visage parfaitement serein, pour qu'il ne la prenne pas -trop- pour une folle. Et qu'il continue de la trouver jolie. Ce qui était parfaitement ridicule quand on sait qu'ils ont partagé quasiment tous leurs repas depuis leur rencontre et qu'il l'avait déjà vu dans des états bien pires que ça. Elle en oublia même l'encre sur son front.

-Euh oui... Tu es le seul que Lumos mord... Elle ouvrit grand les yeux, surprise que son furet fasse cela sans qu'elle s'en aperçoive. S'il ne me voit pas revenir, il risque essentiellement de réveiller tout le château pour se mettre à ma recherche. J'espère qu'il ne te fait pas trop mal quand même !

Cette fois-ci elle se retourna vers lui pour pouvoir le regarder et ne fut pas déçue du voyage. Il était tellement séduisant, à la lueur des chandelles ! Et puis, il avait une manière de la regarder, on aurait dit qu'il comptait n'en faire qu'une bouchée. Et son insinuation la fit rougir jusqu'aux oreilles. Comme fascinée, elle l'observa s'approcher d'elle et un frisson la parcouru lorsqu'il passa la main dans ses cheveux. En cet instant, il aurait pu faire ce qu'il voulait d'elle. Mais Liam se rassit sagement, et elle ne sût si elle était déçue ou contente.

Nebuula avait fini ses devoirs depuis un petit moment, et elle s'était occupée en lisant le devoir de Liam, qu'elle jugeait plutôt bon. Lui apportant aussi certains ouvrages qui étaient succeptibles de l'aider, allant jusqu'à lui trouver elle-même certains passages. Les deux jeunes gens n'avaient pas besoin de communiquer pour savoir ce qu'ils pouvaient faire pour aider l'un ou l'autre. Et c'était quelque chose qu'elle adorait sincèrement. Après, elle s'était promenée au milieu des étagères, fascinée par toute cette culture, tout ce savoir qui semblait l'attendre sagement. Jusqu'à ce que les chandelles s'éteignirent d'elles mêmes. Nebuula revint vers leur table à taton, ses yeux ne s'étant pas encore habitués à la prénombre qui régnait désormais.

-Lumos.

Bubulle avait réussit à remettre la main sur sa baguette et offrit un sourire à Liam. C'était bizarre, parce que ce n'était pas la première fois qu'elle se retrouvait seule dans le noir avec lui. Mais c'était la première fois qu'en être consciente la mettait dans un tel état. Elle avait l'impression que chaque terminaison nerveuse de son corps s'était réveillée, attendant un contact de la part de Liam. Vaguement nerveuse, elle s'approcha de lui, pointant son devoir de sa baguette.

-Eh bien, je crois qu'il ne me reste plus qu'à jouer la chandelle pour que tu finisse ton devoir !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 138 ϟ Gallions : 365 ϟ Âge : Dix-sept ans ϟ Baguette : Trente-six virgule sept centimètres – bois de hêtre – ventricule de cœur de dragon ϟ Sang : Mêlé ϟ Année d'étude : Septième
Préfèt Serdaigle • Septième année ─
MessageSujet: Re: [Explicite] Per tota saecula futura ♣ Nebuula   Jeu 14 Mai - 22:50

Complètement absorbé par son devoir, Liam n'avait pas remarqué que Nebuula s'était éloignée de lui après lui avoir apporté un énième et gigantesque grimoire relatant de l'histoire de la Métamorphose. Il s'était adressé à elle en la croyant assise à côté de lui, et fut donc surpris en entendant sa voix parvenir d'un coin reculé de la pièce. Il leva les yeux de son parchemin et, malgré l'obscurité, tenta de discerner sa silhouette alors que des bruits de pas s'approchaient de lui. Ce fut le discret parfum de lilas qui, enchantant délicieusement ses narines, indiqua à Liam que Nebuula se trouvait désormais à portée de main. A travers la pénombre, il arrivait à voir les courbes généreuses de sa poitrine et l'envie de la découvrir là, dans le noir, lui traversa l'esprit, alors que Nebuula saisissait sa baguette. La soudaine clarté, bien que modérée, éblouit Liam et il se vit contraint de plisser les paupières en émettant un grognement de protestation.

- Tu pourrais prévenir !

Liam râlait de façon peu convaincante, et lorsqu'il vit le sourire que Nebuula lui offrait, tout semblant de grimace disparut de son visage et il lui sourit en retour. Quelque chose, cependant, dans l'attitude de la rouquine, le troubla : elle avait l'air vaguement nerveuse et Liam ne savait pas pourquoi. Interloqué, il arqua un sourcil et lui lança un regard interrogateur qu'elle ne dut pas remarquer. Elle s'avança et lui rappela l'existence de sa dissertation en pointant le faisceau lumineux de sa baguette sur le parchemin. Liam rit faiblement et regarda sa petite amie du coin de l'oeil.

- Et quelle magnifique chandelle tu fais, Macha.

Sagement, Liam reprit sa plume, qui trempait toujours dans l'encrier, et se remit à écrire. Toujours conscient de la présence de Nebuula à quelques centimètres de lui, il ne put résister à la tentation de la toucher et, naturellement, sa main gauche vint se poser sur la cuisse de la jeune fille. Rédigeant de sa main droite la conclusion de son devoir, Liam laissa sa main gauche vagabonder sur le haut de la jambe de Nebuula. En quelques minutes, il termina sa rédaction et, fatigué et satisfait de lui-même, il ne tint pas à se relire. Il ôta sa main qui caressait la peau douce de Nebuula et ferma son encrier, puis il roula ses parchemins ensemble et finit par ranger avec minutie toutes ses affaires dans son sac. Doucement, comme s'il voulait étirer le temps, il boucla les fermetures de son sac à dos, s'étira et inspira longuement. Alors, sans prévenir, il se releva souplement, comme il savait si bien le faire, aussi vivement qu'un chat et, de ses deux mains, attrapa Nebuula par la taille. Il la souleva comme si elle ne pesait plus lourd que l'air et la fit asseoir sur la table, face à lui. D'un geste délicat, il écarta la baguette magique de la jeune fille et l'abaissa pour lui intimer de l'éteindre.

- La seule vraie source de lumière, c'est toi, déclara-t-il d'une voix suave, presque ronronnante.

Liam engouffra une main dans la chevelure de Nebuula et, de l'autre, la poussa dans le dos pour la plaquer contre lui. Il l'embrassa alors comme il ne l'avait encore jamais embrassée. Bien sûr, ils s'étaient déjà laissés aller à des échanges passionnés, mais ils avaient toujours eu lieu dans des endroits où ils pouvaient être vus. Mais cette nuit-là, la situation était différente. La bibliothèque était déserte et la pudeur qui demeurait entre eux était voilée par l'obscurité ; privés de leur capacité à voir, seuls les sons, les odeurs et les effleurements demeuraient. Enivré par toutes ses sensations, comme décuplées, Liam se laissa emporter par son instinct et, se penchant davantage vers Nebuula, sa main se glissa sous le chemisier de la jeune fille. Du bout des doigts, il frôla la peau de son ventre alors que sa langue cherchait avec avidité celle de la Gryffondor. Entre les jambes de Nebuula, qu'il l'avait en quelque sorte obligée à écarter pour qu'il puisse se rapprocher d'elle, Liam était appuyé contre le bord de la table et l'afflux de sang parvenant à ce niveau de son corps augmentant et rendant cette position inconfortable, il dut éloigner son bassin. Il leva alors un genou pour le poser sur le bois et s'allongea encore un peu plus sur Nebuula. Son autre main quitta la chevelure rousse pour venir s'appuyer sur la cuisse de la préfète. Lentement, il repoussait sa jupe vers le haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 210 ϟ Gallions : 398 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de rouvre, plume de phœnix, 25 centimètres, étonnamment sifflante ϟ Sang : Sang pur ϟ Année d'étude : 6ème année Localisation : Très certainement fourrée dans les bras de Liam
Préfète Gryffondor • Sixième année ─
MessageSujet: Re: [Explicite] Per tota saecula futura ♣ Nebuula   Ven 15 Mai - 20:15

-Dire que j’ai failli lancer un ‘lumos maxima’ ! Gloussa-t-elle en le regardant plisser les yeux et râler comme il sait si bien le faire.  

Nebuula rougit au double compliment du jeune homme. Non seulement il l’a trouvait belle, mais en plus il l’avait appelée ‘aurore’, si ses souvenirs étaient bons. Il y a de cela quelques années, nos deux amoureux s’étaient apprit quelques mots dans leurs langues respectives. Lui le sioux, elle le gaélique irlandais. Enfin, pour les quelques notions qu’elle avait.

Liam entreprit de terminer son devoir, et un frisson la parcouru lorsqu’il posa sa main sur sa cuisse. Tentant de rester un peu sérieuse, elle se contenta de lire sa conclusion par dessus son épaule. Lorsqu’il se mit à ranger tout son matériel, elle en fit de même et en un rien de temps la table fut vide, prête à accueillir un nouvel étudiant. Sa vigilance avait disparue, si bien qu’elle fut surprise en sentant les mains de son petit ami se poser sur ses hanches. Assise sur la table, elle n'eut pas besoin de formuler son sort pour que la baguette s'éteigne. Plus rien n'avait d'importance. Hormis les yeux, si envoûtants, si noirs de Liam Nielsen. On n'entendait plus, dans la bibliothèque déserte, que leurs respirations et les grelots de Liam. Nebuula avait peur. Peur de perdre le contrôle. Peur de ce qui allait se passer. Pourtant, elle en avait envie. Elle voulait savoir ce qui allait se passer. Elle voulait être avec lui. Lorsque ses lèvres touchèrent celles de l'indien, toutes ses préoccupations s'envolèrent. Sa pudeur avait fondue comme neige au soleil. Le cœur de la jeune fille cognait si fort dans sa poitrine qu'elle n'entendait plus rien d'autre que son sang qui battait à ses tempes.

Si un jour on lui avait dit qu'elle vivrait une telle intimité avec son meilleur ami, jamais elle aurait pu y croire. Jamais, ô grand jamais elle aurait pensé qu'elle ferait l'amour pour la première fois avec lui. Mais maintenant, elle était heureuse. Heureuse comme jamais elle avait pu l'être. Et c'était grâce à ce garçon. Il connaissait tout d'elle. Ses angoisses, ses rêves. Ses espoirs et ses déceptions. Personne d'autre que lui méritait son amour. Son attention et ses gestes tendres.

Très vite, la jeune fille se retrouva presque couchée sur la table, ses mains vagabondant sur le dos de son petit ami. Lorsqu'elle senti qu'il était entre ses jambes, elle les enroula autour de ses hanches, pleine d'un courage et d'une audace encore inconnus. D’étranges chatouillis montaient en elle, à mesure que les doigts de Liam exploraient son ventre. A nouveau, une chaleur qu’elle n’arrivait pas à identifier monta en elle. C’est alors que l’autre main de Liam entreprit de remonter la jupe de son uniforme, et Nebuula perdit tout contrôle. Sa langue ne se lassait pas de rencontrer celle du Serdaigle et tous ses efforts étaient concentrés sur un seul but : se coller le plus possible contre lui. Sans aucune conscience de ce qu’elle était en train de faire, Bulle s’empara d’un pan du pull de Liam et le tira vers elle. Une fois débarassé d’une couche de trop elle entreprit de défaire chaque bouton de la chemise de Liam. Elle avait besoin de toucher son torse. Brûlante, Nebuula posa une main sur la peau bronzée de l’indien.

-Mon ange… Lâcha-t-elle dans un soupir de contentement.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 138 ϟ Gallions : 365 ϟ Âge : Dix-sept ans ϟ Baguette : Trente-six virgule sept centimètres – bois de hêtre – ventricule de cœur de dragon ϟ Sang : Mêlé ϟ Année d'étude : Septième
Préfèt Serdaigle • Septième année ─
MessageSujet: Re: [Explicite] Per tota saecula futura ♣ Nebuula   Sam 16 Mai - 20:52

Liam fut plus qu'heureux de constater l'enthousiasme avec lequel Nebuula répondait à ses baisers et ses caresses, ravi même qu'elle ne les freine pas et, qu'au contraire, elle l'invitait à aller plus loin. Il se laissa volontiers faire lorsqu'il la sentit tirer sur son pull et il l'aida à l'ôter. Il dévorait ses lèvres alors qu'elle déboutonnait sa chemise, les yeux ouverts, il soupira quand ses petites mains pâles vinrent se poser sur sa peau chaude. Alors qu'il avait remonté sa jupe au point où on pouvait apercevoir sa culotte, la main de Liam quitta la cuisse de Nebuula pour qu'à son tour il puisse faire passer son pull-over par-dessus sa tête, ébouriffant au passage ses belles boucles rousses. Lentement, il entreprit ensuite de desserrer la cravate aux couleurs des Gryffondor, avant de défaire les boutons de sa chemise, exposant ainsi son soutien-gorge blanc. Du bout des doigts, comme s'il touchait à un objet très précieux et extrêmement fragile, il parcourut le rebondi des seins de sa petite amie. Ses mains glissèrent ensuite dans le dos de la jeune fille pour décrocher les agrafes de son sous-vêtement, puis remontèrent jusqu'à ses épaules pour tirer sur les manches de sa chemise. Liam inspira profondément en se reculant de quelques centimètres pour contempler la femme ravissante qu'il avait devant les yeux. Son regard noir parcourait avidement son corps à la peau de porcelaine constellée de taches de rousseur. Liam sentait son coeur battre à la chamade ; jamais, avec aucune fille, il n'avait autant apprécié ces moments. Sa respiration était presque haletante et le parfum de Nebuula lui donnait le vertige. Quand il n'y tint plus, il se colla à nouveau contre elle pour immiscer sa langue entre ses lèvres si délicieusement roses. Après un long baiser, sa bouche quitta celle de Nebuula pour aller embrasser sa mâchoire, se diriger vers son cou, ses épaules et enfin, rejoindre sa poitrine. Les mains du Serdaigle passèrent à nouveau dans le dos de la jeune fille, attrapant au passage les bretelles de son soutien-gorge, qu'elle firent progressivement tomber le long de ses bras. Encore un geste et les seins de Nebuula s'offriraient à lui. Subitement peu sûr de lui, Liam préféra alors plaquer son torse contre celui de sa petite amie et poser ses mains sur ses flancs qu'elles se mirent à caresser tendrement jusqu'à ses hanches. Les lèvres de Liam remontèrent jusqu'à celles de la Gryffondor pour y déposer un baiser furtif. Fébrile, il planta son regard dans les iris vertes de Nebuula.

- Tu me rends fou... lui confessa-t-il dans un murmure.

Il s'était légèrement éloigné d'elle pour lui parler et, n'étant plus retenu par rien, le soutien-gorge de la jeune fille s'échappa, découvrant ainsi ses seins. Le sang de Liam ne fit qu'un tour et, prenant à peine le temps de déglutir, le Serdaigle y posa délicatement ses mains en frôlant ses tétons. Il n'arrivait pas à croire à ce qui se passait, jamais il ne s'était autorisé à penser au corps nu de Nebuula. Mais jamais il n'aurait pu s'imaginer pareille beauté. A nouveau, tandis que Liam retirait lui-même sa propre chemise, ses lèvres allèrent à la rencontre de sa poitrine qui leur était maintenant totalement offerte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 210 ϟ Gallions : 398 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de rouvre, plume de phœnix, 25 centimètres, étonnamment sifflante ϟ Sang : Sang pur ϟ Année d'étude : 6ème année Localisation : Très certainement fourrée dans les bras de Liam
Préfète Gryffondor • Sixième année ─
MessageSujet: Re: [Explicite] Per tota saecula futura ♣ Nebuula   Lun 18 Mai - 15:31

Nebuula ne savait plus où elle était, allant presque jusqu'à oublier son propre nom. Son esprit était uniquement obnubilé par Liam et par ses mains baladeuses. Toutes ces sensations nouvelles la perturbaient, mais elles n'en étaient pas moins délicieuses. Elle avait beau être débarrassée de son pull, la température de la jeune fille semblait monter toujours plus. Ce fut pire même, une fois sa chemise ouverte. Son petit ami l'avait déjà vue en maillot de bain. Plusieurs fois même. Mais jamais en sous-vêtements. Et ce simple détail donnait une toute autre dimension à leur relation. Nebuula aurait du être gênée d’être dans cette situation. Elle aurait du rougir jusqu’aux oreilles. Elle aurait du se rendre compte que c’était peut-être une erreur. Peut-être pas là, comme ça, ici. Liam effleurait sa poitrine et elle leva la tête, étirant le plus possible son corps, le mettant à disposition de l’indien.

Maintenant que ses yeux s'étaient habitués à la pénombre, elle pouvait admirer Liam tout à loisir. Cet homme était magnifique. Et il était tout à elle. Cette simple pensée l'émerveilla et c'est avec plaisir qu'elle le laissa la déshabiller. Lorsque Liam se jeta avec avidité sur sa bouche, elle glissa ses doigts dans ses cheveux, lui caressant la tempe tout en laissant échapper un gémissement. Nebuula avait l'impression que, parfois, son cœur avait des ratés, et sa respiration devenait de plus en plus forte, à mesure qu'elle se retrouvait à moitié nue sous les doigts de Liam.

Ces moments étaient précieux. Liam était emprisonné entre ses jambes et c'était terriblement excitant. Lorsqu'elle vit le visage du jeune homme s'approcher de sa poitrine, elle déglutit. Une bouffée d'angoisse commençait à monter en elle. Bien sûr, elle ne faisait pas le poids face aux milliers de sensations merveilleuses qui éveillaient sa peau. Mais l'inconnu lui avait toujours fait cet effet là. Cela ne l'empêchait jamais de prendre tous les risques, en général.

Faire l'amour avait toujours été dans ses préoccupations, quelque chose à quoi elle pensait plus souvent qu'elle ne voulait bien l'admettre. Mais cela lui avait toujours paru loin, très loin. Et c'était alors quelque chose d'abstrait. Aujourd'hui, tout était bien réel. Nebuula ne trouvait même pas les mots pour exprimer toutes ses sensations. C'est dans ce genre de moments que les mots ne servent plus à rien. Il lui était déjà difficile d'avoir une pensée cohérente plus de deux secondes.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 138 ϟ Gallions : 365 ϟ Âge : Dix-sept ans ϟ Baguette : Trente-six virgule sept centimètres – bois de hêtre – ventricule de cœur de dragon ϟ Sang : Mêlé ϟ Année d'étude : Septième
Préfèt Serdaigle • Septième année ─
MessageSujet: Re: [Explicite] Per tota saecula futura ♣ Nebuula   Mar 19 Mai - 1:31

Nebuula n'essayait pas de freiner sa fougue, et les petits gémissements qui lui échappaient poussaient même Liam a poursuivre ses caresses. De sa langue, il jouait avec les tétons délicieusement dressés de la jeune femme, tandis que ses mains s'aventuraient à nouveau sur ses cuisses. Tout doucement, ses doigts frôlaient leur peau couverte de chair de poule, glissant progressivement jusqu'à l'intérieur. Liam quitta, presque à regret, les mamelons roses de sa petite amie pour retrouver ses lèvres charnues. Ses mains se faufilèrent sous le peu d'étoffe qui ne recouvrait plus que partiellement la petite culotte rouge de Nebuula. Délicatement, l'un de ses doigts effleura ce que dissimulait encore le tissu écarlate alors que leurs langues s'entremêlaient, se cherchaient et se caressaient à en perdre haleine. De son autre main, Liam tâtonna jusqu'à trouver la fermeture de la jupe de Nebuula. Il tira sur l'attache et plus un seul vêtement de l'uniforme de Nebuula ne tenait à son corps.

Plus loin, à l'autre bout de la salle, la porte de la bibliothèque claqua. Liam, trop absorbé à toucher la moindre parcelle de peau de Nebuula, ne l'entendit pas. Cependant, le caquètement qui suivit, reconnaissable entre mille, parvint à lui faire froncer les sourcils et stopper ses baisers. A bout de souffle, le Serdaigle se tint au silence et, déposant le doigt qui était demeuré entre ses cuisses sur ses lèvres, il intima à Nebuula d'en faire de même. Le plus discrètement possible, il referma la jupe de la jeune fille et l'aida à enfiler son soutien-gorge. Alors qu'il lui tendait sa chemise, Peeves provoqua un énorme vacarme.

- De l'ordre ! Nous volons de l'ordre ! dit l'esprit frappeur d'une voix criarde avant d'émettre avec sa bouche un bruit semblable à celui d'un pet.

Le bruit qui était parvenu à leurs oreilles était probablement celui d'une étagère renversée. Le fredonnement joyeux de Peeves se rapprochait d'eux, suivi de sons ressemblant fortement à ceux de livres tombant au sol.

- Si on part discrètement de l'autre côté, il ne nous verra peut-être pas... murmura Liam à l'oreille de Nebuula.

Comme si le fait de bouger au ralenti le rendait plus silencieux, Liam ramassa sa chemise et sa robe de sorcier à ses pieds et, lui tendant la main, il invita Nebuula à le suivre. A pas feutrés, il la guida vers le passage entre les étagères et le mur, alors que Peeves progressait dans le couloir central.

S'il nous trouve ici, on est morts, se reprocha Liam en observant Nebuula. Sa tenue débraillée et ses cheveux ébouriffés étaient d'excellents témoins de l'activité dans laquelle ils s'étaient laissés surprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 210 ϟ Gallions : 398 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de rouvre, plume de phœnix, 25 centimètres, étonnamment sifflante ϟ Sang : Sang pur ϟ Année d'étude : 6ème année Localisation : Très certainement fourrée dans les bras de Liam
Préfète Gryffondor • Sixième année ─
MessageSujet: Re: [Explicite] Per tota saecula futura ♣ Nebuula   Mar 19 Mai - 11:18

Lorsque Liam glissa sa main entre ses cuisses, Nebuula eut le réflexe d’attraper son poignet. Mais il ne lui fallu pas plus de trois secondes, le regard plongé dans celui de son petit ami pour que, doucement, elle le relâche. La jeune fille était à la limite des tremblements. La fébrilité, l’angoisse et l’envie se mélangeaient pour créer une véritable bombe de sentiments. Et Liam allait enclencher le détonnateur. Bientôt, elle serait entièrement nue.

Mais, alors que Nebuula se laissait emporter, comme renversée par une vague, elle cessa de respirer en entendant une porte claquer. Les sourcils froncés, elle tentait de comprendre ce qu’il se passait. Peut-être que Madame Pince était revenue pour chercher quelque chose ? C’est alors qu’elle reconnu sans aucune hésitation Peeves, l’esprit frappeur. Le même qui avait déjà faillit les coincer pour avoir soit disant mit la salle des trophées à l’envers. Très vite, elle entreprit de se rhabiller, ayant l’impression qu’elle allait mourir de honte. Liam semblait déjà prêt à fuir, or, Nebuula avait pensé à certaines choses. Levant les yeux au ciel, elle récupéra leurs pulls et les fourra dans son sac, avant de tendre le sien à son petit ami. Cela ne servait à rien de fuir si c’était pour laisser la moitié de leurs affaires sur place. Elle remercia le ciel qu’il n’ait pas eu l’idée de lancer ses sous-vêtements n’importe où.

D’un signe de la main, elle insista pour que Liam s’approche d’elle, et, sur la pointe des pieds, elle entreprit d’enlever les grelots qui ornaient ses cheveux. Nebuula s’accorda une brève réflexion, pour s’assurer que tout était en ordre et que l’on ne trouvera plus aucune trace de leur passage. Alors, elle lui fit un signe de tête, signifiant qu’ils pouvaient s’enfuir. Au cas où, Bubulle tenait sa baguette magique, prête à servir et à faire diversion si besoin. Le chemin qui les séparaient de la porte lui semblait interminable. Et l’état dans lequel les deux jeunes gens étaient ne laissaient place à aucune ambiguïté. Elle voyait déjà le gros titre de la Gazette de Poudlard ‘Deux préfets prennent du bon temps dans la bibliothèque’. Les gens auraient vite fait de savoir qui étaient les concernés.

Comme des ombres, ils glissèrent jusqu’à la grande porte de la bibliothèque, tandis que Peeves semblait beaucoup s’amuser. Elle entendit le bruit sinistre de feuilles de papier que l’on déchire, et elle du se mordre la langue pour ne pas intervenir. Liam ouvrit la porte et Nebuula la referma tout doucement. Alors, elle s’autorisa à respirer. La douce lumière que diffusait le couloir la sortit de sa transe. Mais qu’est-ce qu’on a failli faire ? La main devant la bouche, elle fixa Liam avant de se jeter dans ses bras pour l’embrasser.

-On a eu chaud…

Nebuula passa ses doigts dans les cheveux pour les remettre un peu en ordre avant de resserrer sa cravate autour de son cou et de remettre en place sa jupe, qui jusqu’alors pendait de travers sur ses hanches. Dans les couloirs, ils pouvaient simplement faire croire qu’ils étaient en train de faire une ronde, mais il valait mieux être prudent.

-Je crois qu’il est temps de dormir…

Honte, elle se mit à rougir; n’osant pas croiser le regard de son petit ami.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 138 ϟ Gallions : 365 ϟ Âge : Dix-sept ans ϟ Baguette : Trente-six virgule sept centimètres – bois de hêtre – ventricule de cœur de dragon ϟ Sang : Mêlé ϟ Année d'étude : Septième
Préfèt Serdaigle • Septième année ─
MessageSujet: Re: [Explicite] Per tota saecula futura ♣ Nebuula   Mar 19 Mai - 23:52

Liam étouffa un grognement quand il vit que Nebuula lui tendait son sac. Heureusement qu'elle pensait pour deux, car lui l'aurait laissé là, preuve évidente de son passage en ces lieux. Son sac à dos lancé sur son épaule, il ne fit qu'un pas avant d'être rappelé par sa petite amie. Il ne comprit d'abord pas ce qu'elle voulait, en agitant ainsi sa main devant lui. Il se pencha vers elle et, lorsqu'elle se mit à triturer l'attache dans ses cheveux, Liam écarquilla les yeux, l'air d'avoir eu une révélation. Il se retint de pousser un grand "ha !" ébahi et laissa sa petite amie ôta les grelots accrochés dans ses cheveux. Merveilleuse. Oui, Nebuula était définitivement merveilleuse et son sens du détail leur éviterait sûrement tout un tas de problèmes. Patiemment, sur le qui-vive, Liam l'observa balayer une dernière fois du regard le lieu de leur crime et, lorsqu'elle sembla satisfaite, il reprit son chemin. Liam avançait aussi discrètement qu'il lui était possible, jetant un oeil inquiet à chaque coin d'étagère pour s'assurer que Peeves ne les surprendrait pas.
Heureusement pour eux, ils arrivèrent incognito à la porte de la bibliothèque, Peeves paraissant s'amuser comme un fou au fond de la salle. Au loin, ils pouvaient l'entendre chantonner et battre le rythme à l'aide de livres balancés çà et là. La lumière de la lune à travers les carreaux projetait des ombres qui en disaient long sur le sort terrible que subissaient les pauvres ouvrages.

S'autorisant enfin à respirer pleinement, Liam s'adossa contre le mur à côté de la porte alors que Nebuula la refermait délicatement. Incrédule, Liam laissa sa tête retomber contre la pierre en agitant doucement sa tête de gauche à droite, les yeux fixés au plafond. Il n'arrivait pas à croire à ce qui venait de se passer, au fond de la bibliothèque, et il ne tarderait certainement pas à trouver hilarante la situation dans laquelle ils s'étaient retrouvés. Ce ne fut que lorsqu'il sentit le petit corps de Nebuula se presser contre le sien que Liam parvint à se dégager du brouillard qui envahissait son esprit. Il posa ses grandes mains dans le creux des reins de la rouquine et répondit à son baiser de façon beaucoup plus réservée qu'il n'avait pu le faire seulement cinq minutes auparavant.

- Dans tous les sens du terme, oui, confirma-t-il en esquissant un sourire.

Amusé, il la regarda se rhabiller ; il l'avait mise dans un drôle d'état et il s'en serait voulu pendant des années, si quelqu'un avait pu la surprendre ainsi accoutrée, car tout était de sa faute à lui. Il poussa un soupir de regret, forcé d'admettre qu'elle avait raison.

- Je crois que nous n'avons plus d'autre choix, en effet.

Bien sûr que si, d'autres solutions se présentaient à eux, bien plus intéressantes aux yeux de Liam que celle d'aller bêtement se coucher. Mais, rassemblant les maigres capacités de réflexion qui lui restaient, le Serdaigle se retint d'exprimer le fond de sa pensée et respecta la pudeur de sa petite amie qui, visiblement, préférait le sol à son visage.

- Et malheureusement nos chemins se séparent au bout du couloir, je crois? dit-il, amer.

Il passa son bras autour des épaules de Nebuula pour le peu de temps qu'ils partageraient encore, ce soir-là. Arrivés au bout du couloir, il l'embrassa tendrement, faisant preuve d'une retenue polie. Il devait bien à la jeune fille un peu de réserver, après la façon dont il l'avait chamboulée.

- Bonne nuit, mon ange.

Liam lâcha à regret la main de Nebuula qu'il avait tenue alors qu'ils s'embrassaient. Luttant contre sa propre volonté, il s'obligea à se détourner d'elle et continua sa route vers la tour des Serdaigle. Une chose était désormais certaine : après cet avant-goût de paradis, Liam Nielsen aurait bien du mal à concentrer son esprit sur autre chose qu'à la manière dont il comptait faire l'amour à Nebuula Murphy. N'en déplaise à ses professeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Explicite] Per tota saecula futura ♣ Nebuula   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Explicite] Per tota saecula futura ♣ Nebuula

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ania, drôle de gamine.
» Là-bas, au Connemara... [PV Maureen et /!\ Contenu explicite][Terminé]
» love hurts you know ( amandine )
» [Grimoire Ship] Y a t-il du monde au balcon ?
» rois de l'azur • bermuda (un peu explicite OLÉ) (terminé ♥♥)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LUMOS ! ::  :: Le Quatrième Etage :: • La Bibliothèque-