AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
75
144
72
80

Partagez | 
 

 Excuses publiques du roi des Nigauds [Hippolyte Vuillard t'es O-BLI-GEE, et tous ceux qui veulent s'incruster sont les bienvenus !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ϟ parchemins : 96 ϟ Gallions : 244 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : bois d'if, crin de sombral, 34.6cm, souple ϟ Sang : mêlé (mais de deux parents sorciers) ϟ Année d'étude : 6ième Age : 37
Préfet Gryffondor • Sixième année ─
MessageSujet: Excuses publiques du roi des Nigauds [Hippolyte Vuillard t'es O-BLI-GEE, et tous ceux qui veulent s'incruster sont les bienvenus !]   Lun 27 Avr - 17:47

Achéron s'était installé comme d'habitude pour le repas du soir, comme si de rien était. Mais il n'en était rien, il observait discrètement, le nez dans son jus de citrouille, il avait une cible précise : Hippolyte Vuillard. La chipie, maintenant qu'il savait que c'était une fille, avait choisi une place centrale, bien en vue. Il aurait dû le parier mais qu'à cela ne tienne, il avait aussi sa petite idée derrière la tête.
La salle commença à se remplir et les tables se chargèrent de victuailles. Le repas se déroulait dans la bonne humeur habituelle, les verres s'entrechoquaient et les plats ne se vidaient jamais malgré les efforts des élèves les plus goinfres.
C'est une fois au milieu de son plat que le jeune homme décida de passer à l'action, estimant avoir attendu juste ce qu'il fallait pour que l'invitée d'honneur s'impatiente… Car elle n'en profiterait que mieux si son désir avait été un minimum attisé.
Il se leva donc, pris appui sur son banc et grimpa sur la table des Gryffondor au grand étonnement de ceux qui le virent, il n'avait prévenu personne. Il vida son verre d'un trait et à l'aide d'une fourchette qu'il tenait dans son autre main, le fit tinter pour réclamer le silence. Au bout d'un moment un calme étrange régnait, beaucoup se demandaient ce qui allait se produire, professeurs en tête. Heureusement, le préfet n'avait pas la réputation d'être un fauteur de trouble ou un alarmiste, personne ne devait être particulièrement inquiet.

- Votre attention s'il vous plait. Commença-t-il avec le sourire. Chers professeurs, chers élèves, j'ai une annonce… un peu particulière… à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 108 ϟ Gallions : 137 ϟ Âge : 15 ans ϟ Sang : moldu ϟ Année d'étude : cinquième année ϟ Emploi : ébène, crin de sombral, 31,08cm, rigide

Poufsouffle • Cinquième année ─
MessageSujet: Re: Excuses publiques du roi des Nigauds [Hippolyte Vuillard t'es O-BLI-GEE, et tous ceux qui veulent s'incruster sont les bienvenus !]   Mar 28 Avr - 1:53

J'arrive dans la grande salle au moins vingt bonnes minutes plus tôt qu'd'habitude, à une heure où les quat' tables de chaque maisons sont encore vide, sans exception. C'la première fois d'ma scolarité qu'j'suis première dans cette salle, ça m'fat bizarre. Mais les circonstances en valent la peine. C'pas tous les soirs qu'quelqu'un a des excuses à m'faire d'vant toute l'école, hein ! Allez, autant dire la vérité : c'même, pour ainsi dire, la première fois qu'ça m'arrive. J'souhaite donc profiter correctement d'l'instant, à m'asseyant bien au milieu d'ma table, et face à celle des Gryffondor. Au moment même où j'm'installe confortablement sur l'banc, les autres élèves commencent à entrer dans la Grande Salle.

Le r'pas s'psse de manière assez sympathique. je sais qu'je jette des regards vers Ach' plus que d'coutume, mais j'voudrais quand même pas qu'il se dégonfle, le bonhomme. C'pas son genre, m'enfin, on n'sait jamais. Les conséquences pourraient être terribles pour lui, mais j'pense qu'il s'en doute assez pour pas s'débiner au dernier moment. D'abord, c't'un Gryffondor, il a une réputation pourrie à respecter. Ensuite, il m'connait et il est pas suicidaire.

Enfin, un mouv'ment inhabituel, et c'bruit du métal cont' le verre. J'relève les yeux, un sourire plus grand qu'mon visage plaqué sur les joues. Le moment tant attendu arrive enfin. Tous les r'gards sont tournés vers Ach', et celui d'Ach' est tourné vers moi. m minute de honte et de gloire. J'pense à Mere ou Nebuula, qui sûr'ment m'en r'parleront pendant des s'maines pour m'faire comprendre à quelle point cette situation était gênante. Mais je m'en fiiiche. Je veux mes excuses. j'attends mes excuses. Et je compte bien en profiter.

J'décoche un clin d'oeil à Ach', et j'attends impatiemment qu'il continue son p'tit discours, curieuse de savoir c'qu'il va bien pouvoir dire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 178 ϟ Gallions : 396 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de Pin, Plume de Phénix, 32.4 centimètres, plutôt souple ϟ Sang : Pur ϟ Année d'étude : Sixième année
Préfète Poufsouffle • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Excuses publiques du roi des Nigauds [Hippolyte Vuillard t'es O-BLI-GEE, et tous ceux qui veulent s'incruster sont les bienvenus !]   Mer 29 Avr - 22:13

J’avais, en fin d’après-midi, reçu un origami de la part d’Achéron. Il m’y demandait de ne pas rater le repas du soir, auquel j’aurais de toute manière assisté s’il ne m’avait rien dit. Il était hors de question que je rate une occasion de manger! Sauf que du coup, il avait réussi à m’intriguer. Que comptait-il donc faire?

Evidemment, faire mes devoirs s’était avéré compliqué et j’avais été heureuse quand ça avait enfin été l’heure de descendre dans la grande salle. J’avais pratiquement couru pour descendre les escaliers et pouvoir choisir une place d’où j’aurais une bonne vue sur mon meilleur ami.

Une fois les plats apparus, j’avais commencé à manger, mais sans oser détacher mon regard du préfet de Gryffondor plus longtemps que pour remplir mon assiette ou ma fourchette. Et j’avais eut raison! La bouche encore pleine de purée, je l’avais donc observé se lever sur son banc avec des yeux ébahis. Et ça n’avait fait qu’empirer quand il avait grimper sur sa table et fait tinter son verre.

« Mais qu’est-ce qu’il fout cet imbécile? »

Marmonnais-je en fronçant les sourcils, alors qu’il déclarait avoir une annonce à faire et que j’avais enfin réussi à avaler sans risquer de m’étouffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 96 ϟ Gallions : 244 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : bois d'if, crin de sombral, 34.6cm, souple ϟ Sang : mêlé (mais de deux parents sorciers) ϟ Année d'étude : 6ième Age : 37
Préfet Gryffondor • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Excuses publiques du roi des Nigauds [Hippolyte Vuillard t'es O-BLI-GEE, et tous ceux qui veulent s'incruster sont les bienvenus !]   Mer 29 Avr - 22:44

Achéron ne put s'empêcher de savourer un instant son petit effet. Il avait presque tous les yeux braqués sur lui : certains admiratifs, d'autres haineux, la grande majorité surpris. Mais puisque la salle était silencieuse, il fallait qu'il continue de parler, en gardant l'œil ouvert car un projectile impromptu était toujours à envisager.

- On va commencer par une petite généralité, ça se fait dans ces cas-là je crois. Commença-t-il, le sourire toujours vissé au visage. Donc, comme vous le savez tous, le courage, c'est ce qui nous permet de rester à peu près digne quand on est terrifié. Mais c'est aussi bien utile quand on s'est rendu particulièrement ridicule.

L'assistance commençait à se demander ce qu'il racontait, sauf certains qui, connaissant bien le personnage, se doutaient de quelque chose.

- La majorité d'entre vous sait aussi que je ai une sens de l'observation défaillant et un don certain pour me mettre dans des situations embarrassantes. Et il se trouve que j'ai réussi un exploit pas plus tard que cet après-midi.

Les connexions étaient en train de se faire et les élèves commençaient à se demander ce qu'il avait bien pu faire. Les professeurs eux, devaient probablement s'en moquer ou, peut-être, espérer qu'une morale finirait par ressortir de cette scène rocambolesque.

- Donc, j'ai été particulièrement incorrect avec une personne qui m'est chère, doublement incorrect même.

D'un geste fluide, il dégaina sa baguette et lança un sort qui créa un puits de lumière au-dessus de la tête d'Hippolyte. Elle voulait être la reine de la soirée, elle allait être servie. Et honnêtement, le jeune homme se fichait un peu de savoir si le plat allait être à son goût.

- Préparez-vous à rire : pendant presque 5 ans, j'ai pris mademoiselle Hippolyte Vuillard pour un garçon !

En effet, les rire ne tardèrent pas mais, bizarrement, il n'eut pas d'effort à faire pour rétablir le silence.

- Et sachez aussi que cette méprise a fait que j'ai… Disons… Laissé mes mains trainer là où elles n'auraient pas dû !

Surprise générale.
Il avait le pied droit bien campé entre le rôti de bœuf et le poulet pané, le gauche encadré par la tarte à la citrouille et la purée de patates douces mais les plus observateurs dans l'assistance se rendirent compte qu'il était en train de prendre son élan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 99 ϟ Gallions : 183 ϟ Âge : 15 ans ϟ Baguette : 30cm, aubépine, crin de licorne ϟ Sang : Pure ϟ Année d'étude : 5e
Serpentard • Cinquième année ─
MessageSujet: Re: Excuses publiques du roi des Nigauds [Hippolyte Vuillard t'es O-BLI-GEE, et tous ceux qui veulent s'incruster sont les bienvenus !]   Jeu 30 Avr - 6:09

[J'ai rien de pertinent à dire mais j'avais envie d'écrire...]

Encore un Gryffondor qui cherchait de l'attention. Drago était tranquillement occupé à piocher dans ses pommes de terre en purée, écoutant discrètement le bavardage de sa cour et riant de façon méprisante au bon moment jusqu'à ce que quelqu'un confonde le diner banal de ce soir de semaine en un diner de mariage où tout le monde était le bienvenu pour faire des discours bidon. Le gars était même monté sur la table non, mais. Il lui prit l'idée de relancer la bataille de boustifaille, mais s'en abstient en se rappelant dans quel état ses cheveux s'étaient retrouvés suite à sa lutte avec Meredith.

D'ailleurs celle-ci semblait troublée par le comportement du... attendez c'était un préfet en plus ? Comme si sa lui donnait plus le droit de se donner en spectacle. Mais bref tout le monde dans la salle était troublé de toute façon.

Et tout ça pour annoncer... Quoi qu'il avait tripoté une fille qu'il pensait gars ? Est-ce qu'il faisait une sortie du placard ? Où est-ce qu'il avait juste fait un calin très viril à la personne en question avant de se rendre compte que des petites montagnes remplissaient l'espace ? Oh, mais qu'est-ce qu'on s'en fout à la fin !

Leur tripotage et leur méprise étaient totalement impertinents à l'heure du souper, ça avait même de quoi lever le coeur à dire vrai.

Oh tient de la tarte aux cerises !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 96 ϟ Gallions : 244 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : bois d'if, crin de sombral, 34.6cm, souple ϟ Sang : mêlé (mais de deux parents sorciers) ϟ Année d'étude : 6ième Age : 37
Préfet Gryffondor • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Excuses publiques du roi des Nigauds [Hippolyte Vuillard t'es O-BLI-GEE, et tous ceux qui veulent s'incruster sont les bienvenus !]   Ven 8 Mai - 15:51

Déterminé, et ayant estimé ses chances de réussir son saut à environ 80%, Achéron s'élança tel l'acrobate qu'il n'était pas. Il prit appui sur le banc entre deux camarades de sa maison et sauta jusqu'à celui des Poufsouffle, atterrissant de ce fait entre deux autres élèves qui eurent à peine le temps de s'écarter en comprenant ce qu'il était en train de faire. N'arrêtant nullement sa charge, il monta sur la table des sable et or et posa un genou en terre (ou plus précisément sur le bois) devant Hippolyte. Miraculeusement il n'avait rien renversé à l'exception d'un œuf qui roulait dangereusement vers le bord de la table. Quelques élèves le fixaient du regard, se demandant probablement s'il allait tomber, mais il n'en serait rien.
D'un geste de sa baguette il le changea en oiseau qui prit son envol en gazouillant plutôt que de s'écraser lamentablement sur le sol, ce qui aurait quelque peu gâché sa prestation. Il vérifia d'un coup d'œil qu'il avait bel et bien récupéré l'attention générale, puis son regard se fixa dans celui de la camarade qu'il venait de rejoindre de manière pour le moins aérienne.

- Hippolyte Vuillard. Il lui prit la main, chevaleresque et sans ambigüité. Je te présente humblement mes excuses pour ces deux horribles méprises. Puisse ton cœur me pardonner et notre amitié ne pas trop en souffrir.

Le jeune homme savait que c'était le moment ou jamais d'en faire des tonnes. Ça flatterait l'égo de son amie et quand bien même il se rendrait parfaitement ridicule, il n'en avait que faire. L'euphorie du moment et les souvenirs à raconter plus tard, lors des réunions de famille par exemple, en valaient largement la peine.
Il s'inclina devant elle, le plus bas qu'il put sans perdre l'équilibre, il n'aurait pas voulu gâcher l'instant en se vautrant lamentablement dans de la purée ou sur une tarte encore chaude, déjà que sa cuisse gauche passait tout juste au-dessus d'un poulet rôti…
Il restait d'ailleurs à l'affût d'un quelconque projectile ou d'une mauvaise blague. Qu'il se rende ridicule tout seul était une chose mais que quelqu'un l'y aide sans son accord en était une autre.

- Quant à la deuxième partie de notre accord, j'ai déjà pris les dispositions nécessaires, un message est en route pour Pré-au-Lard.

Il s'était approché et avait presque murmuré afin que le moins de monde possible entende.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 178 ϟ Gallions : 396 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de Pin, Plume de Phénix, 32.4 centimètres, plutôt souple ϟ Sang : Pur ϟ Année d'étude : Sixième année
Préfète Poufsouffle • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Excuses publiques du roi des Nigauds [Hippolyte Vuillard t'es O-BLI-GEE, et tous ceux qui veulent s'incruster sont les bienvenus !]   Dim 17 Mai - 12:21

Je fronçais légèrement les sourcils quand Achéron commença son discours. Mais qu'est-ce qu'il racontait? Je secouais légèrement la tête et retournais à mon assiette, tout en continuant à l'écouter d'une oreille. Je levais les yeux au ciel, avec un sourire plus qu'amusé, quand il évoqua son don pour se mettre dans des situations embarrassantes. C'était comme ça qu'on était devenus amis, lui et moi.

Je manquais de m'étouffer avec mon jus de citrouille quand le Gryffondor fit apparaître une lumière au-dessus d'Hippolyte, et je m'écroulais quand il annonça qu'il l'avait prise pour un garçon et avait découvert que ce n'était pas le cas en la tripotant.

« Oh putain, le con! »

Grognais-je en reprenant mon souffle. C'était plus une critique sur la façon d'avoir réalisé que sur la méprise elle-même. Après tout, jusqu'à maintenant, je n'avais jamais su décider si Hippolyte était une fille ou un garçon, et j'avais toujours parlé d'elle au masculin. Parce que son surnom, c'était petit lapin, pas petite lapine. Relevant les yeux sur Achéron, je fronçais les sourcils.

« Il ne va pas...? »

Je n'eus pas le temps de terminer ma phrase qu'il l'avait fait. Il avait sauté. Depuis la table des Gryffondor jusqu'à la notre. Mais quel taré. Cela dit, au moins, j'avais de quoi le charrier jusqu'à la fin de sa vie. Parce que des excuses bien tournées n'effaceraient pas ses sauts de cabri!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Excuses publiques du roi des Nigauds [Hippolyte Vuillard t'es O-BLI-GEE, et tous ceux qui veulent s'incruster sont les bienvenus !]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Excuses publiques du roi des Nigauds [Hippolyte Vuillard t'es O-BLI-GEE, et tous ceux qui veulent s'incruster sont les bienvenus !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Canadiens présentent des excuses publiques au peuple Haïtien
» Blog Marc Bazin sur les entreprises publiques en Haiti
» La secrétaire fait des relations publiques...
» N.Roc '1 AN assassinat de Nadim Hippolyte : « Comme la vie est injuste'
» L'Uruguay présente ses excuses au peuple haïtien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LUMOS ! ::  :: Rez-de-chaussée :: • La Grande Salle-