AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
75
144
72
80

Partagez | 
 

 A Past And Future Secret [Enska]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ϟ parchemins : 82 ϟ Gallions : 214
Préfet Serpentard • Septième année ─
MessageSujet: A Past And Future Secret [Enska]   Sam 25 Avr - 20:57

Voilà plusieurs jours que Sgàrth évitait Enska. Courir dans la forêt interdite n'avait pas enlevé le sentiment d'injustice qui le taraudait. Il s'était fait royalement rejeter et il n'arrivait pas à comprendre pourquoi. Le Serpentard s'était donc mit à maudire tout et tout le monde, passant une semaine parfaitement maussade. Un jour, alors qu'il se promenait dans le parc, seul, Ave vint le trouver le fixant du regard avec une intensité rarement vue chez un chat.

-Non, Ave, je n'ai pas envie que tu me mènes à elle.

Plus loin, Enska était en train de lire un livre, installée sous un arbre. Pourtant, il en mourrait d'envie. Mais pour lui dire quoi, après tout ? Hormis le fait qu'elle ne lui avait toujours pas rendu sa cape ? Une petite voix dans sa tête lui souffla que c'était une bonne introduction. Mais pourtant, son corps ne bougea pas. Ave était toujours là, à l'observer, comme s'il essayait de lui envoyer un message par télépathie. Après tout, pourquoi pas ? C'est alors que deux élèves arborant une chevelure du même rose bonbon que celui qui teignait les cheveux d'Enska lors de leur première rencontre s'installèrent à ses côtés. Le destin avait donc décidé pour lui, et il était rentré au château, seul. Sgàrth avait juste croisé son collègue préfet de Poufsouffle, Tove. Il ne lui avait même pas jeté le moindre coup d'oeil.

Heureusement, Liam était tout à fait capable de le divertir, et au fur et à mesure son humeur devenait moins sombre. Voilà comment il s'était retrouvé à jouer le couple gay avec son meilleur ami dans Pré-Au-Lard. Entre autres, bien sûr. Il fallait dire que l'amérindien ne manquait pas d'idées plus farfelues les unes que les autres. Néanmoins, Ave venait très souvent le trouver à des moments parfaitement incongrus, et Sgàrth n'avait pas le coeur de chasser l'animal. Il ne le suivait pas pour autant. Le Serpentard s'était résolu de ne plus la croiser volontairement, et tout simplement de ne plus lui parler. Elle finirait bien par se lasser et lui rendre sa cape, non ? Au pire, ce n'était pas un maudit vêtement qui allait l'empêcher de vivre.

Ces derniers temps, Ave semblait encore plus décidé. Une vraie teigne. Pendant une de ses sempiternelles rondes de préfet, le félin avançait, devant lui, comme s'il connaissait d'ores et déjà le trajet de Sgàrth. C'est peut-être même le cas.  Il passa devant la salle d'étude où Enska et Tove semblaient surveiller une colle. Lançant un regard noir au chat, il s'efforça de ne pas jeter un oeil à l'intérieur, mais c'était trop tentant de les voir martyriser les élèves. En fait, les deux préfets semblaient se martyriser eux-mêmes. Sgàrth fit un bref signe de tête à ses collègues, pour les saluer, avant de filer le plus vite possible. Ne surtout pas donner envie à l'un ou à l'autre de me parler. Pire, de me proposer sa place.

Après une énième journée de cours, Sgàrth se jeta presque sur un banc de la table des Serpentard, dans la Grande Salle. Il avait faim. Et quand un être humain possédait la même carrure que lui, cela signifiait qu'il était prêt à manger la table, s'il le fallait. Avec les couverts. Tandis qu'il se servait une belle portion de pommes de terres rôtie et de poulet, la table se remplit petit à petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 203 ϟ Gallions : 371 ϟ Âge : Seize ans ϟ Baguette : Vingt-sept centimètres – bois d’orme – ventricule de cœur de dragon ϟ Sang : Pur ϟ Année d'étude : Sixième année
Préfète Serpentard • Sixième année ─
MessageSujet: Re: A Past And Future Secret [Enska]   Dim 26 Avr - 18:22

Tour à tour déroutée puis chagrinée par la façon dont Sgàrth avait apparemment décidé de l'ignorer, Enska se surprit souvent à penser à lui, au cours des jours qui suivirent ce matin fatidique. Chaque soir, quand elle rejoignait son dortoir, elle jetait un regard sur la cape qu'elle lui avait emprunté mais, chaque fois, alors qu'elle s'en saisissait, prête à l'abandonner sur un fauteuil de leur salle commune, quelque chose - une petite voix, peut-être - l'en empêchait. La cape était donc restée ainsi, soigneusement pliée, à côté de l'oreiller d'Enska, durant tous ces jours où, malgré ses efforts, elle n'avait pu mettre la main sur son propriétaire ; l'évitait-il? Elle avait fini par arriver à cette conclusion. A plusieurs reprises, elle s'était étonnée à rejouer la scène dans sa tête, cherchant désespérément, vainement, ce qui avait bien pu, à ce point, blesser ou fâcher son camarade. Elle ne le comprenait pas et se sentait de plus en plus irritée en songeant à Sgàrth.

Pourquoi gardait-elle alors cette maudite cape? Pourquoi n'allait-elle pas directement le trouver dans son dortoir et la lui jeter au visage? Pourquoi continuait-elle de le chercher dans la foule? Pourquoi s'endormait-elle sur ce satané vêtement, chaque soir?
Fatiguée par toutes ces questions absurdes qui tournaient dans son esprit depuis qu'elle avait fait la connaissance de Sgàrth, Enska avait roulé la cape en boule, ce matin-là, avant de se rendre en cours et l'avait fourrée au fond de son sac. Oui, aujourd'hui, elle était bien décidée à s'en débarrasser, et surtout, à la remettre en main propre à son propriétaire et le confronter à la façon dont il la traitait.

Toute la journée, elle se demanda où elle pourrait le trouver avec le plus de facilités : dans un couloir? au dîner? dans leur salle commune? ou devrait-elle s'introduire de force dans son dortoir? Elle haussa les épaules et soupira ; il s'avérait qu'elle était prête à tout pour le revoir. Pour lui rendre sa fichue cape, tint-elle à se préciser à elle-même.
Après le cours de Soins aux Créatures Magiques, son préféré et le dernier de la journée, d'humeur plutôt joviale, Enska remonta au château et Ave ouvrait la marche. Sans même prendre le temps de faire un détour par la salle commune, elle se dirigea vers la Grande Salle, prête à combler son estomac gargouillant. Il était tôt et peu de gens étaient déjà installés à la table des Serpentard, mais elle s'arrêta net en apercevant Sgàrth. Il mangeait, seul, visiblement absorbé par son assiette. C'est le moment ou jamais, s'encouragea-t-elle. Comme si Ave comprit ce qui se passait dans la tête de sa maîtresse, il la dépassa et partit en direction de Sgàrth. Enska ne tarda cependant pas à le rattraper, elle ne voulait pas qu'il annonce son arrivée et que Sgàrth en profite pour prendre la fuite.
Discrètement, elle se faufila jusqu'à l'endroit où était assis le jeune homme, longeant presque le mur sur la pointe des pieds. Sur la table, à côté de lui, elle laissa lourdement tomber son sac, annonçant alors clairement sa présence, avant de s'asseoir à califourchon sur le banc, à sa droite, et de se mettre à le dévisager. De l'autre côté de Sgàrth, Ave avait grimpé sur le banc et fixait désormais le jeune homme sans ciller.

- C'est frustrant, tu sais, commença-t-elle. De faire la connaissance de quelqu'un, puis que cette personne se mette à t'ignorer avec tant de facilité. Je ne mérite donc pas plus de considération?

Elle se tut aussi abruptement qu'elle s'était mise à lui parler puis entreprit de fouiller son sac sans ménagement, ses gestes un peu trop brutaux trahissaient son ressentiment. Enfin, elle parvint à agripper un pan de la cape de Sgàrth et l'extirpa de sous ses affaires de classe. Elle tendit le vêtement encore chiffonné, roulé en boule, à son propriétaire. Malgré la foudre que lançait son regard, Enska avait le ventre noué. Devant lui, elle mesurait à présent à quel point son mépris pour elle l'avait déçue et blessée.

- Il me semble que c'est à toi. Je voulais te la rendre en personne, pour te remercier encore, et peut-être m'excuser de cette chose horrible que j'ai apparemment dû faire, l'autre jour. Une chose vraiment affreuse, je pense, pour que tu ne daignes même plus croiser mon chemin. Mais peu importe, au fond, n'est-ce pas? Elle tentait de donner un ton acide à sa voix, mais le soupir dans lequel elle s'exprima alors n'évoquait qu'une amertume désabusée ; un sourire triste étirait ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 82 ϟ Gallions : 214
Préfet Serpentard • Septième année ─
MessageSujet: Re: A Past And Future Secret [Enska]   Dim 26 Avr - 21:04

Alors que Sgàrth était complètement absorbé dans son repas, le bruit d'un sac violemment jeté à ses côté le sorti de ses pensées. Au même instant, il senti une boule de poils contre son bras gauche. Oh non.... Enska prit place, et elle s'était arrangée pour le coincer. Il se retint de grogner, et fit comme si cette situation était parfaitement normale, remplissant son gobelet de jus de citrouille bien frais. Au final, le jeune homme préféra regarder sa camarade plutôt que le chat qui le fixait.

-Bonjour, Enska.

Son ton n'était pas particulièrement froid, mais pas spécialement chaleureux non plus. De toute façon, que pouvait-il lui dire ? Ce n'était pas lui qui l'avait repoussé aussi sèchement, sans qu'il ait le temps de s'y préparer. Il avait fait une bêtise, et il le reconnaissait maintenant. S'emparant du plat de brocolis, il en disposa quelques uns sur son assiette et recommença à manger. Néanmoins, il fut contraint et forcé de poser ses couverts lorsqu'Enska lui tendit sa cape. Froissée, mal menée. Poussant un soupire, il la jeta sur son sac qu'il avait déposé sous son banc.

-Merci pour la cape, je vois que tu y as apporté un soin tout particulier.

Non mais, sérieusement ?! Décidément, il ne comprenait plus rien. Cette fille lui plaisait, du moins le pensait-il, elle le rejetait, et en plus se vengeait sur ses affaires ? S'était-il comporté comme un goujat ? Certes, il n'y avait que peu de personnes avec qui il se permettait d'être aussi détendu et familier, mais s'il ne pouvait pas se comporter ainsi avec celle avec qui il sortait, ce n'était tout simplement pas la peine. Un nouveau soupire, et il se tourna enfin vers la jeune fille. Toujours aussi belle, hein. Son regard s'assombrit, mais il planta ses yeux rouges dans ceux d'Enska.

-Enska, je ne comprends pas. J'ai peut-être été un peu trop... simple, avec toi, mais tu as changé de comportement en l'espace de quelques secondes. Je t'avouerai que j'en ai été blessé, car je l'ai compris... Pour moi, cela veut dire... Il cherchait ses mots. Enfin, tu m'as dis que tu n'étais pas celle que je pensais ! Jouais-tu un jeux avec moi ? J'ai rarement passé de moments aussi... doux, agréables, fantastiques... J'ai plein de qualificatifs. sympas, et d'un seul coup, tu te braques. Je n'arrive pas à comprendre ce que j'ai fais de travers.

Jamais, mais vraiment jamais Sgàrth avait eut autant de soucis avec les filles. Certainement parce qu'elle n'étaient pas à Poudlard et qu'elles venaient toutes de grandes familles de sorciers. Il était un parti plutôt avantageux, il le savait, bien qu'il n'en profitait jamais. Mais du coup, tout était plus simple. Enska ne faisait pas partie de ce genre de filles. Et il fallait bien admettre ce c'était en partie ce qui l'attirait vers elle.

C'est alors qu'il baissa la tête, laissant apparaître ses sentiments. Sgàrth était triste, tout en ayant honte de l'être. C'était tout à fait stupide, hein, d'être dans cet état pour une camarade de classe rencontrée quelques semaines plus tôt ?

-Je n'ai jamais voulu te forcer à quoi que ce soit, ou te blesser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 203 ϟ Gallions : 371 ϟ Âge : Seize ans ϟ Baguette : Vingt-sept centimètres – bois d’orme – ventricule de cœur de dragon ϟ Sang : Pur ϟ Année d'étude : Sixième année
Préfète Serpentard • Sixième année ─
MessageSujet: Re: A Past And Future Secret [Enska]   Lun 27 Avr - 0:53

Le mince sourire d'Enska se crispa, quand Sgàrth fit remarquer l'état dans lequel elle lui rendait sa cape. Gênée, elle se mit à frotter sa nuque et baissa son regard sur le banc, entre elle et lui. Elle sentit, plus qu'elle ne vit, Sgàrth se tourner vers elle. Ce fut surtout son regard perçant qu'elle sentit sur elle, alors, lentement, elle leva les yeux pour rencontrer les siens.
Plus il parlait, plus elle se sentait rougir ; chose très rare chez elle, malgré son teint presque translucide. Elle mâchonnait frénétiquement sa lèvre inférieure, mobilisant toute la volonté dont elle pouvait faire preuve pour résister à la tentation d'échapper au regard accusateur de son camarade. Lorsqu'il baissa la tête à son tour, un infime frisson secoua les jambes d'Enska et il lui dit ce qui aurait dû lui avoir semblé évident, quand elle l'avait repoussé. Bien sûr...

- ... je m'en rends bien compte, maintenant, Sgàrth, balbutia-t-elle, la mâchoire comme anesthésiée.

Sans y réfléchir, instinctivement, elle posa sa main sur l'avant-bras du jeune homme et son pouce se mit à le caresser.

- Je me suis mal exprimée. J'ai parlé trop vite. J'ai... j'ai été bête, Sgàrth. Tu sais... sur le coup, j'ai cru que tu t'attendais à... enfin, tu vois? Elle avait cette désagréable impression d'être un bambin qui apprenait à parler, tant elle ne parvenait plus à trouver ses mots. J'ai cru que tu me prenais pour... pour ce genre de filles qui... Vu comme s'est terminée notre nuit, je me suis dit que tu n'aurais pas eu tort, de penser cela... Alors j'ai voulu fuir avant que le contrôle ne m'échappe...

Enska poussa un long soupir et lâcha le bras de Sgàrth, préférant tripoter nerveusement l'ourlet de sa jupe en évitant à nouveau son regard. Elle se sentait complètement stupide. C'est donc ça, ce qui se passe dans la tête de toutes ces poules affreuses? se demanda-t-elle en balayant la salle du regard.

- Non, je ne joue pas de jeu avec toi. Quelle piètre joueuse je ferais, dans ce cas, tu ne trouves pas? Elle tenta un sourire fugace. La seule chose que tu aies faite de travers, eh bien... c'est d'avoir su te montrer trop charmant, trop avenant à mon égard. Je n'ai pas l'habitude de porter de l'intérêt aux garçons qui se comportent de cette manière, avec moi, d'ordinaire. Il faut croire que tu as su te montrer plus convaincant...

Son attention s'était désormais posée sur la table, sur laquelle elle avait posé un bras et faisait balancer une fourchette d'avant en arrière pendant qu'elle parlait, se piquant également la pulpe des doigts sur les dents du couvert. Elle aurait aimé qu'il se rende compte de l'effort surhumain qu'elle faisait pour lui, à se livrer ainsi sans pudeur, alors que c'était tout ce qu'elle abhorrait.

- Je suis désolée de t'avoir blessé, dans ce cas. C'était involontaire. J'ai simplement pris peur et... Encore un soupir. Tous les jours, j'ai hésité à abandonner ta cape sur un fauteuil, mais... j'ai eu du mal à m'en séparer. Comme tu semblais m'avoir déjà rayée de ta vie, c'était le seul souvenir de cette nuit que j'avais. Mais bon sang, tais-toi ! Alors je l'ai gardée en espérant vainement que ça te fasse sortir de ton trou... Jusqu'à aujourd'hui. Je te promets qu'avant de la fourrer dans mon sac, elle était soigneusement pliée à côté de mon oreiller. Je suis donc navrée de te la rendre dans cet état. J'étais un peu énervée.

Elle s'était saisie de la fourchette et la faisait maintenant grincer dans une assiette vide, inconsciente du bruit abominable que cela créait ; elle-même grinçait déjà des dents.


Dernière édition par Enska Storminn le Lun 27 Avr - 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 82 ϟ Gallions : 214
Préfet Serpentard • Septième année ─
MessageSujet: Re: A Past And Future Secret [Enska]   Lun 27 Avr - 17:39

Lorsque Enska posa sa main sur son bras, il ne pu s'empêcher d'y poser ses yeux, comme fasciné. Il espéra sincèrement que la jeune fille ne soufflait pas le chaud-froid constamment, car il n'était pas sûr de pouvoir le supporter. Sgàrth avait du mal à la suivre, alors qu'elle tentait de s'expliquer. Qu'il s'attendait à quoi ? Pour le genre de filles qui quoi ?

-Enska, crois-tu sincèrement que je suis ce genre de garçon ? Et que, de surcroît, j'apprécie ce genre de filles ? Son ton était sec, mais un sourire malicieux traversait son visage.

Il comprenait enfin ce qui avait pu la mettre dans tous ses états, même s'il trouvait cela parfaitement ridicule. Effectivement, elle lui avait confié ne jamais avoir eu de petit ami, ce qui signifiait beaucoup de choses, en fait. Sgàrth détestait les filles qui se donnent à des inconnus, et il haïssait encore plus les garçons qui en profitaient. Liam faisant exception, bien qu'il ne cautionnait pas pour autant. De toute façon maintenant il s'était mit en couple avec Nebuula, donc l'affaire était close.

Le Serpentard fronça les sourcils lorsqu'elle lui dit qu'il avait du se montrer plus convainquant que les autres. Encore une fois, il avait du mal à suivre, etait-elle en train d'insinuer quelque chose ? Préférant ne pas se faire de faux espoirs, il rangea cette information quelque part dans sa tête pour l'analyser plus tard.

Doucement, son regard se fit plus tendre, plus doux, et il lui offrit à nouveau un de ses sourires. Instinctivement, il replaça une mèche des cheveux de la jeune fille derrière son oreille et posa sa main sur la sienne, celle qui tenait la fourchette.

-Fais-moi l'honneur de manger avec moi.

Sur ces entrefaits, il s'aisit la cruche et remplit le gobelet qui se trouvait face à Enska. Secrètement, il jubilait à l'idée que sa cape ait passé autant de nuits tout près d'elle. Se trouvant légèrement cinglé, il préféra lui répondre.

-Ce n'est pas grave, je crois que l'on ne s'était pas comprit tous les deux. Mais dis-moi, comment peux-tu imaginer une seule seconde que qui que ce soit soit capable de de te rayer de sa vie aussi facilement ? Je n'ai pas arrêté de te croiser partout, sans compter ton chat, oui, toi, affreuse boule de poils lança-t-il à Ave tout en le caressant. qui semblait beaucoup aimer le fait de me persécuter. Redressant la tête, il posa à nouveau sa main sur celle d'Enska pour attirer son attention, et qu'elle croise ses yeux. Je brûlais d'envie de te revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 203 ϟ Gallions : 371 ϟ Âge : Seize ans ϟ Baguette : Vingt-sept centimètres – bois d’orme – ventricule de cœur de dragon ϟ Sang : Pur ϟ Année d'étude : Sixième année
Préfète Serpentard • Sixième année ─
MessageSujet: Re: A Past And Future Secret [Enska]   Lun 27 Avr - 23:48

Ce fut seulement lorsqu'il la toucha qu'Enska se rendit compte de la nervosité qui l'agitait et qu'elle manifestait de la manière la plus pénible possible, dérangeant probablement tous ceux qui se trouvaient près d'eux. Elle croisa le regard de Sgàrth et haussa les sourcils, le plissement de son front accompagné d'un sourire gêné.

- Oui, d'accord.

L'invitation acceptée, Enska espérait à présent que son embarras ne tarderait pas à s'envoler. En silence, elle laissa Sgàrth lui servir du jus de citrouille. A peine l'avait-il reposé qu'elle s'empara du gobelet et le vida d'un seul trait, comme si le liquide qu'il contenait était une potion qui avait le pouvoir de lui redonner son assurance habituelle. En l'écoutant, son visage dissimulé par une large mèche de cheveux, elle sentit à nouveau ses joues s'empourprer. Après avoir posé son sac au sol, elle se maudit intérieurement en se servant de petites quantités de chaque plat qui était à sa portée. Même s'il s'était installé de l'autre côté de Sgàrth, Enska pouvait entendre Ave ronronner, maintenant que le jeune homme lui avait accordé l'attention qu'il semblait désirer.

- Désolée, c'est une vraie bourrique, quand il s'y met ! dit-elle en riant faiblement. A croire qu'il lit vraiment dans mes pensées... c'est sûrement pour ça qu'il t'a harcelé toute la semaine : il savait que, moi aussi, je voulais te revoir.

Elle avait plongé son regard dans son assiette et piquait brusquement la nourriture sur sa fourchette. Alors qu'elle mâchait ses aliments, elle se mit à observer les élèves qui allaient et venaient aux tables voisines.

- Et... commença-t-elle la bouche pleine, pourquoi brûlais-tu d'envie de me revoir? Je veux dire : tu m'as toi-même avoué m'avoir évitée avec le plus grand soin, malgré que tu as croisé plusieurs fois mon chemin... c'est que tu n'avais pas tellement envie que ça de me revoir, non?

Le ton sur lequel elle s'exprimait était doucereux, poli, mais ne cachait nullement la rancune qu'elle éprouvait. Facile, de dire après coup qu'on avait ardemment désiré retrouver quelqu'un. Trop facile. Enska voulait qu'il le lui prouve, désormais. Qu'il se montre à nouveau digne de l'intérêt qu'elle lui portait toujours.

- Je t'ai cherché pendant des jours et tu t'es planqué. C'est un peu simple de m'annoncer que tu voulais retrouver ma compagnie alors que tu m'as démontré tout le contraire pendant toute une longue semaine, tu ne trouves pas?

Elle remplit leurs verres en parlant, se penchant volontairement un peu trop sur Sgàrth. Puis elle se remit à manger, découpant délicatement le morceau de poulet doré qu'elle avait choisi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 82 ϟ Gallions : 214
Préfet Serpentard • Septième année ─
MessageSujet: Re: A Past And Future Secret [Enska]   Mar 28 Avr - 22:03

Cette fois-ci, Sgàrth ne pu s'empêcher de grogner. Il avait espéré que toute cette histoire serait du passé. Mais apparemment ce n'était pas le cas pour elle et cela avait le don de l'exaspérer. Le Serpentard reconnaissait volontiers que son raisonnement n'était pas forcément très logique, mais pour lui, il n'avait pas eu le choix.

-Enska, mets-toi à ma place. J'ai vraiment passé un très, très très, très bon moment avec toi, plusieurs moments même. Même si au final tu n'as pas entendu un seul mot sur le mariage d'Archy et Chaussine sur ces mots, il riacana. Elle avait tellement insisté pour connaître tous les détails et au final elle s'était endormie au moment fatidique. Et puis le lendemain tu m'as envoyé sur les roses sans que j'arrive à comprendre le pourquoi du comment.

Sgàrth prit quelques instants pour manger comme bon lui semblait, de toute façon mieux valait pour lui qu'il ait du carburant, puisqu'Enska semblait décidée à lui triturer les méninges. Ave se mit à patounner sa cuisse lorsqu'il porta à sa bouche du poulet et il poussa un soupir, faussement agacé, avant de prendre soin de découper de petits bouts, pour éviter que le félin s'étouffe avec. Manquerait plus que je tue son chat, tiens. Sgàrth saisit une assiette vide non loin de lui puis y déposa le poulet avant de présenter le plat à Ave, qui ne s'occupa plus de lui.

-Il y a une différence entre vouloir et pouvoir. Oui, j'en avais très envie. Mais pour moi, tu t'étais montrée très claire... Je n'avais pas trente-six solutions. Et pourtant, j'ai faillis. Mais à chaque fois tu étais avec quelqu'un. La première fois c'était avec une Gryffondor -je n'ai compris que plus tard qu'il s'agissait de Nebuula Murphy- et un Poufsouffle qui avaient tous les deux les tignasses aussi roses que la tienne la première fois que je t'ai parlé. Il fronça les sourcils, se rappelant une chose. D'ailleurs, elle était pas un peu alcoolisée ? Il secoua la tête comme pour chasser ce souvenir. Après, c'était pendant une de mes rondes, tu dirigeais une colle, mais Tove était avec toi. J'ai préféré filer, ne sachant pas comment tu allais réagir... Je déteste autant que toi les rumeurs infondées.

Il bu quelques gorgées de son jus de citrouille, avant de tendre un plat de saumon fumé à Enska.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 203 ϟ Gallions : 371 ϟ Âge : Seize ans ϟ Baguette : Vingt-sept centimètres – bois d’orme – ventricule de cœur de dragon ϟ Sang : Pur ϟ Année d'étude : Sixième année
Préfète Serpentard • Sixième année ─
MessageSujet: Re: A Past And Future Secret [Enska]   Mer 29 Avr - 16:16

Enska sourit pour elle-même en entendant Sgàrth grogner sous ses questions. Tu l'as un peu cherché, tout de même... songea-t-elle avec une pointe d'affection.

- C'est vrai... J'espère que tu voudras bien reprendre un petit moment pour me raconter ce mariage, un de ces quatre. Promis, je ne m'endormirai pas, cette fois. Après ça, je ne t'embêterai plus.

Elle choisissait chaque mot avec soin, juste pour le provoquer sans en avoir vraiment l'air, et elle en était plutôt fière. Pour cacher son sourire malicieux, Enska reprit également quelques bouchées de ci et de ça. Lorsqu'elle remarqua que Sgàrth venait de succomber aux supplications de Ave, elle ricana à son tour, puis soupira.

- Oh pitié, ne prends pas l'habitude de faire ses quatre volontés. Il est déjà assez insupportable comme ça ! dit-elle à Sgàrth, puis elle se pencha pour s'adresser au chat. Et toi, arrête de l'embêter, je crois que tu l'as déjà assez tourmenté pour les années à venir.

En se redressant, elle accorda l'un de ses plus beaux sourires à Sgàrth. A l'écouter parler, on aurait pu croire qu'il la voyait comme inatteignable, intouchable et cela amusait beaucoup la jeune fille. Elle leva les yeux au ciel quand il lui fit se remémorer cet après-midi infernal, où Nebuula, effectivement ivre, s'était jetée à ses côtés, accompagnée de Bill et de leurs tignasses roses.

- Oh oui, elle l'était. Et pas qu'un peu, si tu veux tout savoir. Elle a probablement fait ça pour oublier qu'elle sort avec Nielsen... rajouta-t-elle à voix basse.

Heureusement, ensuite, que Sgàrth parvint à la distraire en lui proposant l'un de ses mets favoris, car la simple évocation de l'heure passée avec Tove la fit bouillonner de rage. Elle piqua sa fourchette dans le plat et déposa une demi-douzaine de tranches de saumon sur son assiette. Puis elle attrapa du pain de seigle et se mit à furieusement y découper des parts très inégales.

- Eh bien je crois que ton intervention n'aurait pas été malvenue. Tove et moi avons, disons... du mal à nous entendre. Cette colle s'est vite transformée en duel. Et, vu ce qu'il a fait, je crois qu'il peut s'estimer heureux de s'en être sorti avec seulement les bras inversés, et pas la tête en moins.

Le ton qu'elle avait employé n'autorisait aucune contradiction. Brusquement, elle tartinait son pain du poisson fumé avant de croquer dedans comme si la nourriture avait insulté sa famille.

- Merci pour le saumon, je n'avais pas vu qu'il y en avait. J'adore ça.

Elle voulait se montrer polie, mais la colère que le souvenir avait réveillée inondait son timbre, et à la place, elle venait de s'adresser à Sgàrth comme s'il avait fait quelque chose qui avait pu la contrarier. Elle s'en rendit compte après et soupira.

- Bref... la prochaine fois, n'hésite pas, même s'il y a quelqu'un avec moi. C'est moi qui mords, d'habitude, pas mes amis. Mais toi, tu n'as rien à craindre, lui confia-t-elle avec un petit sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 82 ϟ Gallions : 214
Préfet Serpentard • Septième année ─
MessageSujet: Re: A Past And Future Secret [Enska]   Sam 2 Mai - 16:02

Toujours fermé, Sgàrth commençait à trouver cette situation particulièrement agaçante. Il ne daigna même pas donner suite pour le mariage, de toute façon peu convaincu qu’une situation comme celle-ci se reproduise. Il l’a respectait trop pour vouloir s’imposer à nouveau à elle, de toute façon. Se rappelant ce qu’elle avait pu penser de lui, ce qu’elle avait cru qu’il voulait, il leva les yeux au ciel.

Ave s’était mit à défier sa maîtresse du regard, et il ne pu s’empêcher de sourire. Il avait le sentiment que quoi qu’elle lui dise, il ne ferait de toute façon que ce qu’il avait envie.

-Tu sais que je l’ai retrouvé sur mon lit, une fois ?

A ces mots, Ave se mit à ronronner de plus belle, comme s’il était très fier de lui. Toi, tu as de la chance de n’être qu’un chat ! Sgàrth jeta un coup d’oeil au ciel ensoleillé de la Grande Salle avant de recommencer à manger. Les paroles d’Enska lui rappelèrent que Liam ne l’aimait pas. Et apparemment, c’était réciproque. Un sourire sarcastique sur les lèvres, il lui répondit :

-Savais-tu que Liam est mon ami le plus proche ? Mais à ta décharge, je me demande toujours comment elle a bien pu succomber à son… charme. Ça reste un mystère. Mais bon, tant mieux pour eux, et pour moi par la même occasion, parce j’en avais assez de le voir dans un tel état. De toute façon, il s’est attiré les foudres du Professeur McGonagall, je ne pense pas qu’ils pourront se voir cette semaine. Peut-être que ça les calmeras un peu !

Le jeune homme avait eu la chance de les croiser littéralement collés l’un à l’autre, et il trouvait ça à la limite du dégoûtant. Sans pouvoir s’empêcher de ressentir une pointe de jalousie.

Sgàrth l’observa remplir son assiette de saumon, impressionné de constater son amour pour le poisson. Ah mais oui, c’est ce qu’on mange le plus en Islande, non ? Lui était plus habitué à la viande rouge, mais du moment qu’elle était satisfaite, ça lui convenait. Mais arrête de penser comme ça ! T’es un peu naze là.

-Oh ? Tu as un soucis avec Tove ? C’est vrai que c’est quelqu’un de particulier… Il fronça les sourcils en tournant vivement la tête vers elle. Attends, les bras inversés ?! Il éclata de rire, ne pouvant s’empêcher d’imaginer la scène. C’est noté, la prochaine fois j’interviendrais avant que les détraqueurs viennent t’emmener à Azkaban !

Ainsi donc, cela ne dérangeait pas Enska qu’elle soit vue en public avec lui. En dehors de la Grande Salle, s’entend.

-Hmmm j’y penserais, à l’avenir.

Alors qu’il finissait son repas, les desserts apparurent et il se servit en fruits, ce qu’il aimait le plus. Innocemment, il lui demanda :

-Qu’as-tu prévu de beau pour la soirée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 203 ϟ Gallions : 371 ϟ Âge : Seize ans ϟ Baguette : Vingt-sept centimètres – bois d’orme – ventricule de cœur de dragon ϟ Sang : Pur ϟ Année d'étude : Sixième année
Préfète Serpentard • Sixième année ─
MessageSujet: Re: A Past And Future Secret [Enska]   Lun 4 Mai - 1:28

Enska se contenta de grogner lorsque Sgàrth lui dit être ami avec Liam. Meilleurs amis, en plus. Décidément, ce grand imbécile s'immisçait dans tous les pans de sa vie et elle en était de plus en plus exaspérée. Nebuula passait le plus clair de son temps avec lui, désormais, et Enska avait la fâcheuse impression qu'il s'arrangeait pour la monopoliser le plus souvent possible.

- Tant mieux, ça évitera à leurs lèvres de gercer, j'imagine.

Enska s'était retenue d'exprimer le fond de sa pensée ; Sgàrth était probablement très attaché à Liam et elle ne voulait définitivement pas créer un froid entre elle et lui en critiquant son meilleur ami. Alors, écoutant sa raison, elle se contenta de dévorer son poisson fumé.

- Parfaitement. Inversés. Sortilège de ma création. Il n'avait pas mérité que je les lui remette dans le bon sens. C'est effectivement quelqu'un de particulier, dit-elle sur le ton de la conversation en souriant à Sgàrth par-dessus son gobelet de jus de citrouille. C'est lui qui mériterait Azkaban, je te le jure.

Elle n'était pas peu fière de voir la réaction que les effets de son sort avaient suscité chez Sgàrth. Peut-être la prenait-il pour une folle... Enska haussa les épaules. Le saumon englouti, elle avait repoussé son assiette vers le centre de la table juste avant qu'elle ne disparaisse. Les plats furent bientôt remplacés par des coupes de fruits en tous genres, ainsi que des plateaux de pâtisseries diverses. Enska jeta son dévolu sur une grappe de raisins ainsi qu'un éclair au chocolat. Le visage à nouveau caché derrière une mèche de cheveux, elle sourit d'un air satisfait en entendant la question de Sgàrth.

- Je comptais me montrer sérieuse et me plonger dans mes devoirs, dit-elle d'une voix faussement enthousiaste, accompagnée d'une grimace exprimant l'ennui le plus profond. Mais ce n'est pas urgent...

Tout en parlant, elle avait alterné entre grain de raisin et bouchée d'éclair au chocolat. Enska s'était également installée en tailleur sur le banc après s'être retournée vers Sgàrth. Elle fit cependant attention de ne plus parler la bouche pleine, comme elle avait pu le faire auparavant. Elle pencha légèrement la tête à droite et adressa un sourire à Sgàrth.

- Et toi, comment comptes-tu occuper ta soirée? Serait-il malvenu de ma part de te demander de la passer avec moi? Nous avons toute une semaine à rattraper, non?

Puis, l'air totalement décontracté, elle finit son dessert, accoudée à la table, bien peu préoccupée des règles de bonne tenue. Furunculus ou Crache-Limace, s'il refuse? Malgré son flegme apparent, Enska avait peur de l'entendre refuser. Elle se servit un deuxième éclair, à la vanille cette fois, et l'engloutit presque entier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 82 ϟ Gallions : 214
Préfet Serpentard • Septième année ─
MessageSujet: Re: A Past And Future Secret [Enska]   Mar 5 Mai - 0:24

-Jeune fille, vous possédez des talents fascinant ! Lança-t-il, sincère. L'idée que son homologue féminine soit parfaitement capable de se défendre toute seule, et de manière presque cruelle lui plaisait étrangement.

Que les choses soient bien claires, Sgàrth n'aime pas d'ordinaire les comportements vils. Pourtant, en imaginant la scène, il ne pu s'empêcher de l'admirer. Le jeune homme n'avait encore jamais connu de fille sachant si bien se débrouiller contre quelqu'un qui l'importune. En général, elles finissaient par venir lui demander de l'aide et il se retrouvait toujours à devoir régler des problèmes qui ne le concernaient pas.

Sgàrth mangeait tranquillement son dessert, mais la jeune fille semblait avoir attendu tout ce temps pour pouvoir enfin dévorer des éclairs. Il en fut par ailleurs perturbé. En observant les gens, que ce soit à Poudlard ou durant les banquet que sa famille organisait, il s'était bien rendu compte qu'en général, les filles n'abusaient jamais de ce genre de dessert, pour une histoire de poids, d'après ce que sa mère lui avait expliqué. Mais en regardant Enska, il ne voyait pas où elle pouvait avoir une "histoire de poids". Encore un mystère qu'il ne résoudrait pas aujourd'hui.

Lui-même s'empara d'une part de tarte aux pommes, son fruit préféré, et mordit dedans avec envie. Elle s'était entièrement tournée vers lui, et il prit ça comme signe qu'elle était en train de le pardonner. Enfin, il se détendit et se mit à caresser distraitement Ave qui s'installa carrément sur ses genoux, défiant à peu près tout le monde de venir le déloger de là.
                                                                                                                                                 
-Enska Storminn ! Serais-tu en train de me proposer un rencard ?

Alors, il approcha dangereusement son visage de celui d'Enska, pour la fixer de ses prunelles rouges comme si le monde entier n'existait plus. Ce qui, dans son esprit, était le cas.

Dis oui. Je t'en prie. Dis oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 203 ϟ Gallions : 371 ϟ Âge : Seize ans ϟ Baguette : Vingt-sept centimètres – bois d’orme – ventricule de cœur de dragon ϟ Sang : Pur ϟ Année d'étude : Sixième année
Préfète Serpentard • Sixième année ─
MessageSujet: Re: A Past And Future Secret [Enska]   Mar 5 Mai - 1:08

Enska observa Ave en secouant la tête : ce chat avait décidément autant de caractère qu'elle, se dit-elle, et cela la fit doucement rire. Elle attendit que Sgàrth eut fini de le caresser pour aller grattouiller du bout des doigts la tête du matou. Sacré toi. A la seconde où elle émit cette pensée, Ave cligna lentement des yeux et se mit à ronronner, comme s'il l'avait entendue.
La tarte aux pommes qu'était en train de déguster Sgàrth fit envie à Enska et elle s'en servit une part, qu'elle ne prit même pas la peine de poser dans une assiette. Croquant dans un bout de la pâtisserie, elle faillit avaler de travers à la manière dont Sgàrth lui répondit. Il planta alors son visage très proche du sien, ses yeux rouges semblaient sonder son âme. Mal à l'aise, Enska mordit à nouveau dans la tarte, peu soucieuse de mâcher juste sous le nez du jeune homme. Elle prit son temps pour avaler sa bouchée et lui répondit très calmement, sans bouger d'un centimètre.

- Mmmh... en quelque sorte, oui. Je suppose, dit-elle, peu sûre de ce qu'elle avançait. Je ne suis cependant pas certaine de ce qu'on appelle communément un "rencard". Je n'en ai jamais eu. Peut-être pourras-tu m'éclairer.

Elle passait probablement pour une idiote, mais elle ne faisait que constater des faits. Elle sourit à Sgàrth en haussant les épaules ; elle n'était plus à ça près.

- Est-ce qu'il faut un plan précis, à propos de ce qu'on fait lors d'un "rencard"? Elle continuait de répéter le mot qu'il avait employé, tant il semblait étranger à son vocabulaire. Un lieu précis? Est-ce qu'on peut parler de ce qu'on veut?

Enska avait maintenant écarquillé ses yeux, la lueur de sa curiosité brillait au fond de ses pupilles. T'as probablement l'air encore plus cinglée, ma fille, se dit-elle en tentant de dissimuler le sourire que cette pensée avait provoqué. Elle ne s'était jamais intéressée à ce genre de choses, mais maintenant qu'elles se présentaient à elle, sa soif de connaissances s'était réveillée, malgré ses réticences habituelles.

- Je n'avais rien de précis en tête en te proposant cela, hein... avoua-t-elle, gênée. Elle espérait qu'il n'avait pas déjà commencé à s'imaginer des choses extraordinaires. Un tour dans le parc, peut-être?

A ces mots, Enska tendit le cou pour regarder le plafond magique, puis le ciel réel à travers les hautes fenêtres de la Grande Salle.

- Le temps semble s'y prêter, qu'en dis-tu? J'aime bien profiter de l'air frais du soir. Surtout si ça peut m'éviter de rester enfermée dans la salle commune.

Alors, sans attendre la réponse de Sgàrth, elle attrapa son sac par une lanière et le jeta par-dessus son épaule. Vivement, elle se releva du banc après avoir fourré quelques choux à la crème et des pêches dans ses poches. Debout à côté de Sgàrth toujours monopolisé par le chat blanc, elle lui tendit la main pour l'inviter à la suivre.

- Ça ne te fera pas de mal non plus, de te dégourdir les pattes, gros patapouf, dit-elle à Ave qui la regardait d'un air de reproche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 82 ϟ Gallions : 214
Préfet Serpentard • Septième année ─
MessageSujet: Re: A Past And Future Secret [Enska]   Mar 5 Mai - 16:56

Elle avait accepté. D'accord, elle ne comprenait certainement pas le terme comme la plupart des mortels, mais elle avait accepté. Peut-être était-il temps de se montrer moins prudent avec la jeune fille et de lui faire comprendre sans pudeur ce qu'il attendait, espérait d'elle. Après tout, il n'avait pas l'intention de la mettre dans son lit. Enfin, si, mais pas dans le sens que la moyenne des gens imaginent. Le quiproquo qu'ils venaient d'éclaircir n'aurait jamais eut lieux s'il avait eut le courage de le lui expliquer.

- Je me fous de la définition que les autres peuvent avoir de ce mot. Un sourire terriblement charmeur apparu sur son visage. Nous inventerons la notre.

Le cœur soudain très léger, il accepta d'un vif hochement de tête sa proposition d'aller se balader dans le parc avec elle. C'était même parfait. Pouvoir passer à nouveau du temps seul à seul avec elle le réjouissait, et il pouvait tout à fait remettre ses devoirs à une fois prochaine. Subitement, tous ses soucis s'étaient envolés. La pleine Lune approchait ? Qu'importe, ce n'était pas la première que son père affrontait et ce ne serait sûrement pas la dernière ! Du moment qu'Arya restait bien enfermée dans sa chambre, comme on le lui avait apprit, il n'y avait aucun risque. De toute façon, de là où il était, il ne pouvait rien y faire. D'un même mouvement, ils s'emparèrent de leurs sacs, avant de déposer Ave au sol.

-Allez viens, tu n'es pas un chien de manchon, nous n'allons pas te porter partout !

Le chat ne semblait pas très coopératif, mais il se laissa néanmoins faire, n'ayant de toute façon pas le choix. Il les précéda alors, trottant déjà en direction de la sortie. Sgàrth observa quelques secondes la main qu'Enska lui tendait avant de la prendre et d'y mêler ses doigts. De sa main libre, il attrapa une grappe de raisin et se leva, enfin prêt à la suivre n'importe où.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: A Past And Future Secret [Enska]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A Past And Future Secret [Enska]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» in this bright future you can't forget your past. ▲ (08/02 - 14:50)
» [M] ▲ ALEXANDER SKARSGARD - The past screams louder than the future. The future is mute, but it’s not deaf.
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Secret War
» Amour secret...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LUMOS ! ::  :: Rez-de-chaussée :: • La Grande Salle-