AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
75
144
72
80

Partagez | 
 

 Dans une autre vie, j'ai du être un fantôme... [Maximilian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ϟ parchemins : 178 ϟ Gallions : 396 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de Pin, Plume de Phénix, 32.4 centimètres, plutôt souple ϟ Sang : Pur ϟ Année d'étude : Sixième année
Préfète Poufsouffle • Sixième année ─
MessageSujet: Dans une autre vie, j'ai du être un fantôme... [Maximilian]   Dim 5 Avr - 13:35

FIN DES COUUUUUUUURS! C’était de la pure torture que de nous faire terminer une journée par l’Histoire de la Magie! J’avais d’ailleurs dû m’endormir à un moment, parce que j’avais fini le cours avec la main dans les cheveux alors que je l’avais commencé avec la main sur la joue. Et puis j’avais la bouche sèche, comme si je l’avais gardée ouverte pendant longtemps. Il me fallut d’ailleurs une minute pour me lever, mais quand ce fut fait... Je m’échappais en vitesse de la classe, mon sac tressautant contre ma hanche au rythme de mes pas. Deux étages à descendre avant de pouvoir me vautrer sur mon lit, c’était plus que raisonnable.

Je n’étais pas vraiment connue pour être du genre à jouer à l’anguille dans les couloirs. J’essayais, hein! Vraiment. Mais il y avait toujours un moment où j’en avais marre de me tortiller et où je me contentais d’avancer, en me disant que les autres se pousseraient bien. Mais évidemment, quand d’autres que moi pensaient la même chose alors qu’on se trouvait en face, bah ça finissait en collision. Parfois même en me glissant entre les gens, j’arrivais à les heurter.

Et évidemment, à l’instant où je songeais que ça faisait longtemps, mon épaule partit en arrière, emportée par quelqu’un d’autre. Surprise, je m’arrêtais une seconde avant de me tourner, le nez plissé et les yeux brillants de fureur.

« Nan mais regarde où tu vas! Espèce d’imbécile! »

Ce fut uniquement quand il se tourna vers moi que je reconnus la personne qui m’avait heurtée. Je ne connaissais pas son nom, mais son visage brûlé était très reconnaissable. Et ça ne m’empêcha pas de le foudroyer du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 63 ϟ Gallions : 155 ϟ Âge : 15 ϟ Sang : pur ϟ Année d'étude : 5ième Age : 37
Serdaigle • Cinquième année ─
MessageSujet: Re: Dans une autre vie, j'ai du être un fantôme... [Maximilian]   Dim 5 Avr - 15:30

Maximilian avait une façon bien à lui de marcher dans les couloirs du château : les épaules bien écartées, les mains dans les poches de son jeans dont les couleurs ne juraient pas trop avec celles de sa maison et surtout sans s'écarter pour les autres. Il fallait bien avouer que sa cicatrice avait un pouvoir répulsif étonnant qui lui évitait souvent d'avoir à faire un pas de côté. De toute façon, il ne se gênait pas pour bousculer ceux qui avaient le malheur de croiser sa route et leur lançait un regard mauvais de son œil blessé pour les dissuader de se plaindre. C'était sa façon de s'imposer et d'avoir la paix : être antipathique ferme bien des portes mais ouvre aussi celle de la tranquillité.
Mais il n'en allait pas toujours ainsi… Meredith percuta vivement son épaule et se retourna vers lui pour l'intimer de regarder où il allait, le traitant d'imbécile de surcroit. Mais ses yeux la trahirent quand ils se posèrent sur sa cicatrice : elle n'avait pas vue non plus qui elle avait bousculé.

- Hey ! Ça te va bien de dire ça Red Bull. Essaie avant de critiquer !

La pique était facile mais il aurait pu se montrer bien plus insultant. Seulement, il n'y avait ni peur, ni mépris, ni même compassion dans le regard de la jeune fille et bizarre, cela incitait le garçon à l'indulgence car il préférait encore être détesté pour ce qu'il était que pris en pitié juste pour sa cicatrice. De plus elle avait de jolis yeux, Il en faudrait bien plus pour finir de le calmer mais il le nota tout de même.
Des éclairs devaient s'entrechoquer entre leurs yeux, il était hors de question qu'il baisse le regard en premier, à moins que le plafond ne lui tombe sur la tête, et encore. Il serrait les poings au fond de ses poches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 178 ϟ Gallions : 396 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de Pin, Plume de Phénix, 32.4 centimètres, plutôt souple ϟ Sang : Pur ϟ Année d'étude : Sixième année
Préfète Poufsouffle • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Dans une autre vie, j'ai du être un fantôme... [Maximilian]   Dim 5 Avr - 16:19

Il avait dit QUOI?! Je comprenais que les cheveux rouges ne pouvaient pas plaire à tout le monde. Je n’en avais d’ailleurs jamais voulu à ceux et celles qui m’avaient dit qu’ils n’aimaient pas. Mais qu’on se serve de ça pour m’insulter!

« Moi j’marche pas avec les coudes écartés, face de cookie! »

Je n’avais pas lâché ses yeux des miens une seule seconde, et je ne comptais pas le faire de sitôt. Sauf que ce mec-là était le roi de la baston de regard et que je savais que j’allais finir par perdre face à lui. C’était le moment de faire appel à toute ma ruse! Ca n’allait pas loin, mais j’espérais bien le surprendre assez pour emporter cette manche. Rien que d’y penser j’avais du mal à rester sérieuse! Je m’avançais donc jusqu’à ce qu’il reste un peu moins de quinze centimètres entre nous et... lui chatouillais les côtes. Incapable de tenir plus longtemps, je me mis à sourire alors qu’il se tortillait au bout de mes doigts.

« J’ai gagné! Accepte ta défaite et rentre les coudes! »

Rien à faire, je n’arrivais plus à reprendre un air sérieux. Le pauvre n’avait rien vu venir mais j’étais obligée de m’avouer qu’à sa place... Bah ça aurait été pareil.

« C’est quoi ton nom? Je te reconnais quand je te croise, mais j’vais p’tet pas te surnommer face de cookie jusqu’à la fin de mes études. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 63 ϟ Gallions : 155 ϟ Âge : 15 ϟ Sang : pur ϟ Année d'étude : 5ième Age : 37
Serdaigle • Cinquième année ─
MessageSujet: Re: Dans une autre vie, j'ai du être un fantôme... [Maximilian]   Dim 5 Avr - 16:48

Alors celle-là, Maximilian ne s'y attendait pas ! On lui en avait trouvé quelques-uns des surnoms désobligeants mais "face de cookie" c'était une grande première. Il serra les dents et durcit son regard mais rien n'y faisait, Meredith tenait bon, elle se rapprochait même. Et c'était quoi sur ses lèvres ? Un sourire ?

- WOUHAHAHA… Non arr… arrête ! C'est… C'est de la tricheuuuuuh… HIHIHI.

Une attaque de chatouille en règle ! Parfaitement sournoise et donc inévitable. L'avantage fut que la colère du jeune homme retomba comme un soufflet tandis qu'il se tortillait tant bien que mal pour échapper aux doigts de sa tortionnaire.
Et il avait détourné le regard… Elle s'en tirait bien ! Cela l'amusa. Il sorti les mains de ses poches et croisa les bras autour de ses côtes pour reprendre son souffle.

- Je suis Maximilian… Appelle-moi Max. Parce que ouais, si tu m'appelle encore face de cookie ou j'sais pas quoi là… Je s'rais obligé de te mettre un coup d'boule, pour le principe.

Il le ferait si elle l'y obligeait mais il n'en avait pas envie. Elle l'avait jugé sur son attitude et pas sur son apparence et pour ça, il la respectait. Ils pourraient bâtir une relation saine si les évènements leur en laissaient l'occasion.

- Ta technique de baston de regard est pour le moins déconcertante, il va falloir que je trouve une parade. Parce que bon, je voudrais pas me retrouver le nez sur le carrelage.

Ce qui serait d'ailleurs atrocement douloureux car sa blessure, en plus d'être horriblement disgracieuse, était aussi particulièrement sensible à la pression. Un de ses cauchemars était que des grains de sables ou de poussière ne se coincent dans les replis de sa chair… Ils pourraient le torturer des jours durant avant qu'il n'arrive à s'en débarrasser en se lavant à grandes eaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 178 ϟ Gallions : 396 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de Pin, Plume de Phénix, 32.4 centimètres, plutôt souple ϟ Sang : Pur ϟ Année d'étude : Sixième année
Préfète Poufsouffle • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Dans une autre vie, j'ai du être un fantôme... [Maximilian]   Dim 5 Avr - 17:21

« C’est une menace? »

Demandais-je à Max, puisqu’il m’autorisait à l’appeler comme ça, alors que je redevenais un peu plus sérieuse. Il croyait quoi? Qu’il allait me faire peur? J’avais déjà eut le nez cassé à plusieurs reprises, et la perspective d’un coup de tête ne m’effrayait pas. Ca ferait mal, ça pisserait le sang, mais ça serait soigné en deux coups de cuillère à pot une fois que j’aurais été montrer ça à Lysander.

« Tu me fais pas peur, Maxou. Je me suis battue avec des mecs plus grands et plus costauds que toi. »

Ca, je voulais qu’il se le mette dans la tête une bonne fois pour toute. Je ne m’inclinerais pas devant lui parce qu’il avait la gueule amochée et qu’il prenait des airs de méchant.

« Je ne connais pas de parade, et d’ailleurs si j’en connaissais une je ne te la donnerai pas, mais sortir les mains de tes poches éviterait que ta tête dise bonjour au carrelage. »

C’était... étrange de discuter (presque) posément avec lui. Je l’avais toujours vu rembarrer les gens qui tentaient une approche, et je me demandais en quoi j’étais différente d’eux. Les gamins de première année reculaient devant lui, pas mal de gens évitaient de le regarder. Alors que je ne m’étais pas laissée impressionner. Normal, j’avais décidé depuis longtemps de ne me laisser faire par personne même si parfois c’était plus de la connerie qu’autre chose.

« Au fait moi c’est Meredith... Et je te déconseille de m’appeler Red Bull une fois de plus parce que sinon c’est moi qui te met un coup de boule. »

Voilà que je rigolais de nouveau. Pourquoi étais-je incapable de rester sérieuse?

« Sinon, puisque j’ai pas le droit de t’appeler face de cookie, ni face de chips je suppose, qu’est-ce que tu penses de salaud, connard, bâtard, ce genre de p’tits surnoms sympathiques? Ca mérite un coup de boule aussi? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 63 ϟ Gallions : 155 ϟ Âge : 15 ϟ Sang : pur ϟ Année d'étude : 5ième Age : 37
Serdaigle • Cinquième année ─
MessageSujet: Re: Dans une autre vie, j'ai du être un fantôme... [Maximilian]   Dim 5 Avr - 17:47

- Une menace ? Non, du tout. C'est un fait.

Maximilian avait répondu de but en blanc, avec le plus grand naturel. Il n'était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds et rendait coup pour coup de façon parfois disproportionnée.

- Des plus grand et des plus costaud j'en doute pas, y en a plein. Mais des plus méchants y en a moins. Avec une gueule comme la mienne crois-moi, on tient à la rage. Sinon c'est humiliation et mépris pour toute la vie et franchement, j'en veux pas. Pas mieux pour la pitié d'ailleurs… Je crois même que c'est pire. C'est moche, un peu douloureux mais je suis pas si différent des autres quand on sait regarder.

Il était amer mais au fond il ne regrettait pas tous ses choix. Au moins le peu de gens qu'il tolérait était des gens biens, capables de ne pas juger que sur les apparences.
Meredith lui donna son nom et il sourit, c'était assez doux sur la langue. Et voilà qu'elle se permettait de lui retourner sa menace ? Décidemment, il allait de surprise en surprise avec cette fille. L'évocation d'autres surnoms peu flatteurs le fit tiquer mais il devait pourtant reconnaitre qu'elle marquait un point : n'importe qui peut être un connard mais il était surement la seule "face de chips" à des kilomètres à la ronde.

- Pour être honnête "Golden eye", tant que c'est générique à la limite ça ne me dérange pas plus que ça. C'est les insultes personnalisées qui me foute la rage. Cela dit, j'aimerais autant attendre d'avoir fait de toi ma petite pute avant que tu ne me traite d'enfoiré à tout bout de champ.

Il avait peut-être était un peu trop cassant, la force de l'habitude. Ou alors elle prendrait ça pour une proposition et elle essayerait de lui faire sa fête direct. Instinctivement il se tenait prêt à se défendre et aussi, pour une fois, à s'expliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 178 ϟ Gallions : 396 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de Pin, Plume de Phénix, 32.4 centimètres, plutôt souple ϟ Sang : Pur ϟ Année d'étude : Sixième année
Préfète Poufsouffle • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Dans une autre vie, j'ai du être un fantôme... [Maximilian]   Dim 5 Avr - 18:14

Humiliation et mépris... Je connaissais. Par chance, pas à Poudlard, mais chez mes parents. C’était mon père qui m’avait donné cette envie de ne m’écraser devant personne, fussent-ils plus grands, plus forts ou plus méchants que moi.

« Espérons qu’on n’en vienne jamais à découvrir lequel de nous deux pliera devant l’autre. »

Je ne voulais pas lui parler de mon cas. Tout d’abord parce que ça m’amènerait à parler de mon père et ensuite parce que ça n’avait rien de comparable. Moi, environ dix mois par an, j’étais entourée de gens qui m’aimaient. Personne n’avait peur de moi. On ne me jetait pas de regards dégoûtés quand on me croisait dans les couloirs. Et personne n’avait pitié de moi, parce qu’il n’y avait pas de quoi.

Je me rendis compte que je regardais ailleurs quand mon regard revint se fixer sur le visage de Maximilian quand il parla de faire de moi sa petite pute. Je commençais par serrer les dents, avant de me forcer à me détendre. Il n’avait sûrement pas dit ça pour être méchant, tout comme je n’avais pas sorti une flopée d’injures pour être méchante. Cela dit, il méritait tout de même une petite leçon! J’inspirais donc un grand coup, me remettant à sourire, et m’avançais jusqu’à ce que Max soit à ma portée. Je visais les côtes, et me remis à le chatouiller.

« Nan mais ho! Tu vas voir un peu! J’vais t’faire des guilis jusqu’à ce que tu me demandes grâce! »

Il était plutôt probable que j’y arrive, parce que j’avais pris soin de m’approcher suffisamment pour que le fait d’être plus grand que moi cesse de l’avantager. Ainsi, il aurait beau se tortiller et essayer de m’attraper les bras, je pourrais toujours me contorsionner pour lui échapper et continuer mes chatouillis jusqu’à ce qu’il implore ma clémence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 63 ϟ Gallions : 155 ϟ Âge : 15 ϟ Sang : pur ϟ Année d'étude : 5ième Age : 37
Serdaigle • Cinquième année ─
MessageSujet: Re: Dans une autre vie, j'ai du être un fantôme... [Maximilian]   Dim 5 Avr - 18:49

- Ah mais Non…Ononononononoh.

Trop tard, Meredith repassait à l'attaque avec une efficacité implacable et une fureur inextinguible. Maximilian n'avait aucun moyen de se défendre et il ne pouvait pas s'échapper non plus.

- Ok, oK, grâaaaaaaaah…

Une aspérité traitresse entre deux blocs de pierre lui fit perdre l'équilibre et basculer en arrière. Dans une tentative désespérée il s'agrippa à sa camarade mais il ne fit que l'entrainer inexorablement dans sa chute.
Le choc aurait pu ne pas être trop terrible mais, en ramenant la tête de la jeune fille contre sa poitrine pour amortir sa chute, il avait découvert son visage et, n'étant pas tombé à plat, la moitié gauche de son crâne heurta le sol violemment.
10 secondes… il resta inconscient 10 secondes, les muscles relâchés et les yeux clos. Puis il se réveilla brutalement.

- Outch ! Ok, je l'ai pas volé celle là !

Il n'était pas conscient d'avoir été inconscient aussi longtemps. Aussi sa blague ne pouvait que sonner horriblement faux.

- Hey, c'est donc ça que ça fait quand la fille est au-dessus ? Je m'attendais pas à ça.

Celle-là aussi tomberait complètement à plat.
Mais il commença à comprendre quand la douleur se réveilla et irradia autour de son œil. Son visage se ferma tout à coup et il se mit à gémir.

- Merde ça fait mal ! Il s'est passé quoi putain !?

Le jeune homme avait crié, plus pour exorciser la douleur que pour lancer une quelconque accusation. D'ailleurs, souffrant le martyr mais en pleine possession de son esprit, il jugea bon de rectifier le tir.

- C'est pas contre toi hin ? C'est juste que j'ai dû rater un épisode… Et que je déguste grave là !

Il essaya de gonfler ses poumons, en vain.

- Et je crois que tu m'écrases un peu en fait… même si t'es pas bien lourde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 178 ϟ Gallions : 396 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de Pin, Plume de Phénix, 32.4 centimètres, plutôt souple ϟ Sang : Pur ϟ Année d'étude : Sixième année
Préfète Poufsouffle • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Dans une autre vie, j'ai du être un fantôme... [Maximilian]   Dim 5 Avr - 19:51

J’étais donc entrain d’obtenir de Maximilian qu’il me demande grâce quand il se cramponna à moi et me fit tomber avec lui. Je m’écrasais donc et me redressais aussitôt sur mes coudes.

« Ca va, Max? »

J’étais clairement inquiète. Mais je le fus encore plus quand il me ne répondit pas. Oubliant de respirer, je lui secouais l’épaule sans obtenir plus de réponse.

« Max!! »

J’avais crié, la voix étranglée par l’angoisse. Je sentais, sur mes joues, les picotements qui annonçaient que j’étais encore plus blanche que d’habitude, et j’avais les mains qui tremblaient quand enfin il réagit. Je pus donc me remettre à respirer quand il essaya de plaisanter, mais ne réagis ni à sa première, ni à sa seconde blague. J’étais trop soulagée qu’il soie vivant. Pendant quelques secondes j’avais cru que je l’avais tué.

« Tu répondais pas... Tu bougeais plus... »

Je secouais un peu la tête pour lui dire que j’avais compris. Vu la tête, et les bruits, qu’il faisait, il devait avoir vraiment, vraiment mal. Et moi aussi j’avais tendance à hurler sur le monde entier quand je souffrais.

« Pardon! »

M’exclamais-je quand Maximilian m’indiqua que je l’écrasais, et aussitôt je me poussais. Je n’avais même pas réalisé que j’étais encore sur lui tellement j’avais eut peur. Lui attrapant les épaules, je l’aidais à se redresser parce qu’on respirait toujours mieux assis.

« Tu veux qu’on aille à l’infirmerie? »

Ma voix continuait de trembler, et je détestais ça. Mes mains tremblaient tout autant, mais ça ne m’empêcha pas de lui frotter maladroitement le dos.

« Je suis désolée, je te chatouillerais plus! »

Je le lâchais un instant pour me frotter les yeux. Manquerait plus ça! Que je me mette à pleurer! Mais il m’avait vraiment foutu la trouille! Battant des cils, je me forçais à respirer profondément pour me calmer. Il était assis, il douillait mais il parlait. C’était le principal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 63 ϟ Gallions : 155 ϟ Âge : 15 ϟ Sang : pur ϟ Année d'étude : 5ième Age : 37
Serdaigle • Cinquième année ─
MessageSujet: Re: Dans une autre vie, j'ai du être un fantôme... [Maximilian]   Dim 5 Avr - 20:45

Maximilian ne fut pas mécontent de pouvoir respirer librement. Il aurait voulu se relever mais dû rester assis : sa tête tournait trop et la douleur irradiait si fort qu'il devait garder son œil gauche fermé

- Oh non, pas l'infirmerie steu plait, ils vont me garder des heures en me sermonnant tout du long. C'est gentil mais j'ai plus la force pour ces conneries. Y a trop de compassion pour moi là-bas.

Son monde était une toupie sur le point de s'arrêter de tourner, un brin vomitif mais bon signe, il allait bientôt pouvoir tenir debout sans avoir à se tenir des deux mains à un mur.

- Hey flippe pas ! C'était drôle jusqu'à cet incident à la con. Ok, je suis un handicapé mais essaie de pas me le rappeler ok, la vie s'en charge bien assez et je m'étais pas autant amusé depuis des années.

Il se releva enfin, relativement sûr sur ses jambes quoi que tanguant un peu. Il se tenait tout de même le côté gauche du visage. Avec le temps il avait appris à ne pas se faire mal en manipulant sa propre cicatrice. Il était cependant encore incapable d'ouvrir son œil, la douleur disparaissait bien plus lentement que les vertiges.

- Hola, tu vas pas pleurer pour un vieux bout de steak cramé comme ma gueule quand même ? En fait, tu te la joue comme ça mais t'es une grosse guimauve au fond. Lança-t-il goguenard en la voyant les yeux humides.

L'élève de Serdaigle n'était pas encore prêt à se livrer d'avantage sans opposer sa carapace rugueuse qui à cet instant prenait l'apparence d'un sourire en coin. Son œil gauche commençait à cligner doucement, ce pourrait être l'occasion pour Meredith de constater qu'il n'était pas borgne malgré la gravité de la blessure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 178 ϟ Gallions : 396 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de Pin, Plume de Phénix, 32.4 centimètres, plutôt souple ϟ Sang : Pur ϟ Année d'étude : Sixième année
Préfète Poufsouffle • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Dans une autre vie, j'ai du être un fantôme... [Maximilian]   Dim 5 Avr - 22:34

Incapable de formuler une phrase qui serait correcte, je me contentais de hocher la tête lorsque Maximilian me demanda de ne pas lui rappeler qu’il était handicapé. Je me relevais en même temps que lui, sans problème notable si on faisait exception de mes jambes qui tremblaient encore un peu. Je ne doutais pas du fait que ça ne tarderait pas à passer.

« Parce que j’ai cru que je t’avais tué! »

Répliquais-je, la voix beaucoup trop aiguë, alors que je lui assénais une tape sur l’épaule. Je n’aimais pas qu’il se moque de moi alors que j’avais vraiment, vraiment eut peur. Avec un gros soupir, je passais une main dans mes cheveux pour les recoiffer un peu, songeant que j’avais quand même réussi à me rendre bien ridicule.

« Donc la prochaine fois, j’te plaquerais contre un mur avant de te chatouiller, j’crois que ça sera plus prudent. »

Je grimaçais un sourire, alors que je me remettais doucement de mes émotions. J’en profitais pour observer Maximilien un peu plus attentivement, et en particulier sa cicatrice. Elle était vraiment... gigantesque. Et vu comment il avait souffert, elle devait être vraiment sensible.

« Tu crois quoi? Que parce que je me laisse pas faire j’ai pas de sentiments? T’as tout faux. »

C’était justement parce que j’en avais plein, parfois trop, que j’avais appris à me méfier des gens et à ne jamais accorder la moindre miette avant d’être sûre de pouvoir. J’avais transgressé ce principe une fois, avec Liam, et je l’avais amèrement regretté.

« Je ne savais pas qu’une cicatrice pouvait être sensible après autant de temps... Au moins j’aurais appris un truc utile de toute cette mésaventure! »

J’hésitais un instant à lancer une vanne pourrie, puis je décidais de me lancer. On avait bien besoin de rigoler un peu après toute cette histoire.

« Alors comme ça, tu ne sais pas ce que ça fait d’avoir une fille sur toi quand elle ne s’écrase pas parce que tu l’as tirée pendant que tu tombais? »

C’était à mon tour d’avoir un sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 63 ϟ Gallions : 155 ϟ Âge : 15 ϟ Sang : pur ϟ Année d'étude : 5ième Age : 37
Serdaigle • Cinquième année ─
MessageSujet: Re: Dans une autre vie, j'ai du être un fantôme... [Maximilian]   Dim 5 Avr - 23:25

Il n'avait pas fallu longtemps à Meredith pour se reprendre, ce qui quand on discutait avec Maximilian, tenait de l'instinct de survie. Il était rassuré aussi, terrifier une fille dès le premier quart d'heure aurait été un record même pour lui.

- Heureusement, il en faudrait bien plus pour m'achever. Mets-toi dans la tête que je suis de la mauvaise herbe, je vais tous vous enterrer et je serais encore assez en forme pour danser sur vos tombes.

Son registre était définitivement celui de l'humour noir, c'était comme une seconde nature, un peu moins fielleuse que la première. Mais même en y mettant les formes, il ne pouvait pas se changer en gentleman au bout d'une seule conversation.

- Si tu me plaque au mur, je prie pour que ça ne soit pas pour me chatouiller surtout.

Humour de garçon.

- C'est la cicatrice d'un Feudeymon, difficile de faire pire. On pourrait presque dire que ça te crame l'âme en même temps que la chair. Alors oui, je souffre en permanence et j'ai des migraines chroniques qui n'arrangent en rien mon caractère de sanglier. C'est un peu… comme si j'étais un steak en train de cuire à feu doux… Au mieux.

Le jeune homme exagérait un peu mais c'était sa façon à lui de se faire comprendre clairement. Sa mine s'assombrit alors qu'il poursuivait la conversation.

- Bah, tu imagines bien qu'avec une gueule passée au mixer comme la mienne, les filles se bousculent pas à la porte du dortoir. Du coup mon expérience en la matière est étonnamment de… putain de zéro en fait. Alors ok, j'ai bien connu une fille que j'ai fréquentée un moment mais on a pas eu le temps d'être intimes.

Il aurait pu dire que les câlins ce n'était pas son truc ou inventer un autre mensonge mais à quoi bon, c'était juste une brebis galeuse, à l'écart du troupeau, il ne pourrait rien changer à ça, Il ne voyait pas comment en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 178 ϟ Gallions : 396 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de Pin, Plume de Phénix, 32.4 centimètres, plutôt souple ϟ Sang : Pur ϟ Année d'étude : Sixième année
Préfète Poufsouffle • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Dans une autre vie, j'ai du être un fantôme... [Maximilian]   Lun 6 Avr - 11:08

« Ah ouais? »

J’aimais bien l’humour de garçon. Sans doute parce que j’étais nettement plus dévergondée que les autres filles de mon âge, mais j’aimais bien. Cependant, la suite des paroles de Maximilian me coupa très vite toute envie de sourire. Vu l’aspect de sa cicatrice, je me doutais que ça avait dû être quelque chose de terrible. Mais je n’avais jamais soupçonné à quel point, ni à quel point elle continuait de lui pourrir la vie.

Je me mordis l’intérieur des joues quand je constatais que ma blague avait fait un flop. Pourquoi essayais-je encore de plaisanter, hein? Je n’avais fait qu’envenimer les choses.

« Excuse-moi, je n’aurais pas dû plaisanter là-dessus. »

Je trouvais ça triste d’avoir si peu d’espoir de trouver l’amour, mais je le comprenais. On nous disait toujours que ce n’était pas l’apparence qui comptait, mais c’était faux. Et Maximilian en était la preuve.

« T’es chiant, tu vas finir par me faire pleurer! »

M’exclamais-je, alors que je m’avançais jusqu’à le prendre dans mes bras et le serrer contre moi. C’était lui qui avait raison en fait : j’étais qu’une putain de guimauve sur pattes. Mais merde, il me faisait de la peine cet imbécile. Parce que ce n’était pas juste. Et une partie de moi, encore plus gnangnan que le reste de ma personne, était persuadée qu’au fond Max devait pas être aussi méchant qu’il en avait l’air.

Je finis par le lâcher après ce qui avait dû être quelque chose comme une demie minute et esquissais une grimace.

« Bon bah tu seras ravi d’apprendre que tu as tort... J’suis pas en guimauve, je suis en guimauve fondue. Et rose, en prime. »

Ou l’art de ne pas présenter d’excuses pour un câlin intempestif et probablement non désiré. Mais qu’est-ce qu’il m’avait pris, bon sang? J’avais vraiment l’impression de ne faire que des conneries ces derniers temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 63 ϟ Gallions : 155 ϟ Âge : 15 ϟ Sang : pur ϟ Année d'étude : 5ième Age : 37
Serdaigle • Cinquième année ─
MessageSujet: Re: Dans une autre vie, j'ai du être un fantôme... [Maximilian]   Lun 6 Avr - 13:22

- T'inquiète, il faut bien que quelqu'un mette les pieds dans le plat de temps en…

Maximilian fut tellement surpris qu'il se laissa enlacer sans réagir, les yeux ronds et la bouche entrouverte. Après quelques secondes, il répondit positivement à l'étreinte de Meredith. Il posa les mains dans son dos et appuya sa tête contre sa joue, côté droit évidemment. Et il essaya de penser à la dernière fois qu'il s'était retrouvé dans une position aussi agréable : ça ne revenait pas facilement… C'était il y a peut-être deux ans avec une fille dont il ne se rappelait plus le nom.
Quand leur câlin prit fin et qu'ils se séparèrent il eut un peu froid, il ne savait pas pourquoi.

- Hey, tu vas pas pleurer pour un cookie trop cuit quand même.

Le jeune homme avait le sourire, ce qui était assez rare pour mériter d'être signalé et même si la douleur se faisait encore un peu sentir, il se sentait nettement mieux.

- Mouais, cookie, guimauve fondue… On a plus qu'à trouver le chocolat chaud et on aura le tiercé dans l'ordre non ?

Une pointe de douleur sous la pommette le fit siffler mais il garda néanmoins le sourire et frotta doucement le pourtour de sa cicatrice pour chasser ses démangeaisons. Puis il prit sa baguette pour se lancer un souffle frais sur le visage afin d'en chasser les impuretés avant qu'elles ne se glissent dans des replis inaccessibles et, souvent hélas, douloureux.

- Oh, je voulais te dire… Mais te moque pas hin, sinon je te mords ! S'interrompit-il lui-même. Je trouve que tes cheveux sentent très bon voilà…

C'était un peu comme s'il n'avait pas fini sa phrase. Ce compliment, tout maladroit et sorti de nulle part qu'il fut, sonnait mieux dans sa tête qu'un "merci de m'avoir fait un câlin, ça ne m'était plus arrivé depuis ma troisième année". Il baissa les yeux, un peu penaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 178 ϟ Gallions : 396 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de Pin, Plume de Phénix, 32.4 centimètres, plutôt souple ϟ Sang : Pur ϟ Année d'étude : Sixième année
Préfète Poufsouffle • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Dans une autre vie, j'ai du être un fantôme... [Maximilian]   Lun 6 Avr - 14:22

J’allais répliquer que les cookies trop cuits c’était triste parce que personne n’en voulait alors qu’ils étaient bons quand même quand je me rendis compte de l’énormité que j’allais sortir. Et je parvins à m’abstenir et à me contenter de sourire avec lui.

« Je sais où on peut s’en procurer, si tu veux! »

Fis-je en rigolant à moitié quand il me parla du chocolat chaud. C’est que ça m’aurait presque donné envie de faire une petite virée aux cuisines! Je réfléchissais vaguement à ce que j’aurais pu vouloir manger quand Maximilian commença une phrase par “je voulais te dire“ et aussitôt toute mon attention fut pour lui. Je haussais un sourcil quand il parla de me mordre, puis me mit à sourire quand il complimenta l’odeur de mes cheveux. Et c’est là qu’arriva l’impensable : Maximilian qui baisse les yeux.

Et moi je fais quoi? Bah un nouveau câlin, tiens! Aussitôt pensé aussitôt fait, j’avais de nouveau mes bras autour du Serdaigle et je couinais comme une souris.

« C’est gentiiiiiiiiiiiiil !! »

Je notais dans un coin de mon esprit qu’il faudrait que je réclame des câlins à Achéron, parce que bon sang c’était cool les câlins, et je profitais de celui que j’imposais à Maximilian. Mais étant donné qu’il n’avait pas été contre le premier, puisqu’il y avait même répondu, j’étais partie du principe qu’il ne dirait pas non à un deuxième. D’autant plus qu’il ne devait pas en avoir souvent et rien qu’à cette pensée je le serrais un peu plus fort contre moi. Un instant, l’idée qu’on devait avoir l’air bien bêtes à se faire des câlins au milieu d’un couloir m’effleura, mais je décidais aussitôt que je m’en foutais.

« T’as dû remarquer, mais j’fais facilement des câlins alors si un jour t’en veux un... Bah tu m’trouves et tu m’attrapes, c’est pas plus compliqué que ça. »

Je ne l’avais toujours pas lâché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 63 ϟ Gallions : 155 ϟ Âge : 15 ϟ Sang : pur ϟ Année d'étude : 5ième Age : 37
Serdaigle • Cinquième année ─
MessageSujet: Re: Dans une autre vie, j'ai du être un fantôme... [Maximilian]   Lun 6 Avr - 15:50

Ça faisait beaucoup de contact physique pour Maximilian en très peu de temps mais il n'allait pas s'en plaindre. Au contraire, il réalisait peu à peu que ce genre de contact lui avait manqué durant toutes ces années et il commençait à regretter de s'être forgé une armure aussi épaisse. Aussi ne manqua-t-il pas cette occasion de serrer quelqu'un dans ses bras autrement que pour l'étouffer et en profita-t-il également pour respirer à pleins poumons l'odeur si plaisante des cheveux rouges de Meredith.

- C'est heu… Surtout vrai en fait. Balbutia-t-il en posant sa joue droite contre la tempe de la demoiselle.

Elle ne rompait pas le contact, c'était plaisant. Il se laissa faire bien volontiers, n'ayant que faire du regard des autres, pour une fois.
Un sourire diabolique se dessina sur son visage Quand sa nouvelle amie lui expliqua qu'il pouvait lui réclamer presque toute l'attention qu'il voulait.

- Tu ne crains pas que si je viens te trouver et que je t'attrape, ça soit pour autre chose qu'un petit câlin…? Surtout si c'est dans un recoin sombre, mouwahahaha !

Connaissant son passé et sa longue expérience dans la matière, autant dire qu'elle ne risquait rien de la part du jeune homme. Elle aurait d'ailleurs 12 fois le temps de lui échapper le temps qu'il comprenne toutes les subtilités de la chose. Mais quelle bêtise ne dirait-on pas pour une bonne blague, surtout quand on ne s'était pas autorisé à rire avec quelqu'un depuis des mois.

- Plus sérieusement, information enregistré ! Enfin, vu que c'est la seule du genre je crois que je ne risque pas de l'oublier.

Le jeune homme détailla son visage comme on l'avait si souvent fait pour lui. Sauf qu'il n'y avait rien de dégoutant à voir.

- Cheveux rouges, yeux couleur de miel. Tu es L'Attila de la salle de bain, ou c'est une modification magique quelconque ?

Pour une fois, il se montrait curieux et si elle ne s'éloignait pas, ils resteraient comme ça encore un moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 178 ϟ Gallions : 396 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de Pin, Plume de Phénix, 32.4 centimètres, plutôt souple ϟ Sang : Pur ϟ Année d'étude : Sixième année
Préfète Poufsouffle • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Dans une autre vie, j'ai du être un fantôme... [Maximilian]   Lun 6 Avr - 17:52

« Tout ce que j’aurais à répondre à cette blague, c’est : fait gaffe à tes couilles, mon p’tit! Comme tu auras pu le remarquer, je vise plutôt bien! »

Evidemment je m’étais mise à rire, ce qui devait un peu le secouer vu qu’il avait appuyé sa tête contre la mienne. Mais j’aimais bien. C’était étrange de se dire que dix minutes plus tôt on était prêts à s’étriper mais au fond pourquoi pas? Un câlin ça n’a jamais tué personne et j’étais certaine que même Achéron ne trouverait rien à y redire.

« Tu crois quand même pas que je vais me casser les pieds à passer des heuuuuures à manipuler toutes sortes de produits quand on a inventé des sorts pour ça? Le maquillage, c’est déjà bien assez long! »

D’ailleurs, c’était à cause de ça que je ne m’étais plus vraiment maquillée ces trois dernières semaines. J’avais trouvé ça terriblement inutile en sachant que je risquais de tout massacrer si je me mettais à pleurer. Distraitement, j’avais commencé à lui frotter le dos d’une main, alors que je gardais l’autre solidement attachée au niveau de sa taille.

« Sinon, que tu me parlais de chocolat chaud tout à l’heure, ça te tenterait? Genre un de ces jours, se faire un p’tit goûter aux cuisines... On pourrait se goinfrer de caramels, ou faire griller des guimauves... T’en dis quoi? »

Je lui aurais bien proposé de faire ça maintenant, mais... Ca voulait dire qu’il faudrait que je le lâche. Et pour être honnête, je n’en avais pas franchement envie. Il faudrait bien que ça arrive, quand on n’aurait plus rien à se dire, ou quand l’un de nous se rappellerait qu’il a mieux à faire, mais j’avais envie de retarder l’échéance encore un peu.

« Donc... Tu m’as dit que je pouvais t’appeler Max. Mais qu’est-ce que tu me feras si je t’appelle Maxou? »

Parce que bon, c’était nettement plus mignon. Et j’avais envie de l’embêter encore un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 63 ϟ Gallions : 155 ϟ Âge : 15 ϟ Sang : pur ϟ Année d'étude : 5ième Age : 37
Serdaigle • Cinquième année ─
MessageSujet: Re: Dans une autre vie, j'ai du être un fantôme... [Maximilian]   Lun 6 Avr - 18:58

- J'étais juste curieux à vrai dire. J'imagine qu'il a deux écoles en la matière. Mais pour ce que je suis concerné, je dois avouer ne pas m'être penché sérieusement sur le sujet.

Maximilian se laissait porter par le souffle du moment et c'était très rare pour lui. Habituellement, il était sur la réserve et attendait de voir venir avant de de faire le moindre geste, quitte à rater des occasions. C'est qu'il avait tellement de mauvaises choses à éviter : railleries, mépris et même parfois haine, que repérer les bonne avant qu'il ne soit trop tard tenait de la gageure.

- Je suis pas un gros mangeur mais si tu sais comment aller aux cuisines ma foi, je vais pas dire non. Avoua-t-il sans honte, lui qui n'était pas un grand explorateur du château. Ça sera intéressant au moins pour voir comment ça se passe à l'intérieur. C'est que ça doit être un joyeux bordel.

Il n'en avait pas la moindre idée du fonctionnement des cuisines de Poudlard. Il n'était d'ailleurs pas aussi curieux que d'autres élèves à ce sujet ou à un autre mais puisque l'occasion se présentait d'elle-même, pourquoi la refuser.

- Max ou Maxou, ça fait pas une grande différence et puis ça sera toujours mieux que le monstre ou tête d'allumette comme j'ai déjà entendu dans mon dos. Mais dis-moi, tu le fous où tout ce sucre ? Remarque, vu le coup d'épaule que tu m'as mis en arrivant, je crois que j'ai ma petite idée sur la question.

En effet, l'élève de Poufsouffle avait une certaine force et même en ayant confiance dans ses capacités à se défendre, le jeune devait bien avouer qu'il n'avait pas franchement envie d'en prendre une sur le coin du nez. Surtout que si elle était sadique, elle pourrait viser sa cicatrice et là, il était bon pour Ste Mangouste où on lui trouverait peut-être une chambre pas trop loin de celle de sa mère. Une idée qui ne le ravissait que très moyennement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 178 ϟ Gallions : 396 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de Pin, Plume de Phénix, 32.4 centimètres, plutôt souple ϟ Sang : Pur ϟ Année d'étude : Sixième année
Préfète Poufsouffle • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Dans une autre vie, j'ai du être un fantôme... [Maximilian]   Mer 8 Avr - 15:33

« Accro au sucre comme je suis, j’ai très vite découvert comment y aller... Quant au joyeux bordel... Ouais, ça me paraît pas mal pour décrire les elfes de maison qui courent dans tous les sens. Je t’enverrai un hibou pour te tenir au courant! »

Je l’écoutais attentivement quand il me parla des surnoms, mais ne put m’empêcher de rire lorsqu’il me demanda où je mettais tout ce sucre.

« Très honnêtement, je ne sais pas où il va, mais je sais où il ne part pas! Je serais pas contre un peu plus de poitrine... On dirait que j’ai douze ans! »

C’était la seule chose que je regrettais vraiment dans mon physique. Sur trois garçons... Il n’y avait que Liam qui ne s’en était pas plaint, en fait. Et vu l’attachement qu’il m’avait porté... Je poussais un gros soupir, raffermissant un peu ma prise sur Maximilian.

« Pfff... Papouille va encore me faire la gueule quand je vais rentrer! »

Fis-je, levant les yeux au ciel, alors que j’imaginais mon chat qui devait tourner en rond sur mon lit en attendant sa dose de gratouilles quotidienne. Boarf, il trouverait bien une fille qui aurait de la peine pour lui et lui caresserais la tête. Je ne m’en faisais pas pour mon chat, qui savait charmer son petit monde. Alors que Max, lui, avait des câlins nettement moins souvent. Et puis bon, aussi adorable que puisse être ma boule de poils, il ne me rendait pas mes câlins.

« C’est pénible, parfois, d’avoir un chat jaloux et possessif... Mais j’m’en fous, j’suis bien là. »

C’était la stricte vérité, et j’espérais lui refaire des câlins dans un futur proche. Parce que j’avais l’impression qu’on avait tous les deux besoin de câlins dans nos vies.

« Tu sais quoi? Si un jour on m’avait dit que j’te ferais des câlins... Je crois que j’aurais beaucoup beaucoup rigolé. Mais j’aurais raté de sacrément chouettes câlins! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 63 ϟ Gallions : 155 ϟ Âge : 15 ϟ Sang : pur ϟ Année d'étude : 5ième Age : 37
Serdaigle • Cinquième année ─
MessageSujet: Re: Dans une autre vie, j'ai du être un fantôme... [Maximilian]   Mer 8 Avr - 22:47

Maximilian passait peut-être pour un caïd avec son allure de mauvais garçon mais il n’était pas du genre à trainer dans des endroits normalement non autorisés.

- Des elfes de maison, tout simplement. Comme quoi les plus grandes énigmes ont parfois des réponses très simples.

Il se permit de regarder la poitrine de Meredith en reculant un peu sa tête. Il faisait ça sans perversion aucune. Elle ne lui parut pas si démesurément petite.

- Il parait que les petits seins sont plus sensibles. Du coup, j’imagine que quand un gars est heureux parce qu’il a plein de gras à tripoter en main, la fille doit se faire un peu chier. La tienne m’a pas l’air si petite, ça doit être un bon compromis. Enfin, avec mon expérience en la matière, je devrais peut-être m’abstenir.

Le jeune homme écouta sa camarade se lamenter à propos de son chat qui s’appelait donc Papouille. Il aurait presque eu de la peine pour le félin s’il n’avait pas lui-même baptisé son rat du doux nom d’Ebola parce qu’il avait la fâcheuse tendance de perdre ses poils partout.

- Je sais ce que c’est que de se prendre d’affection pour une horrible bestiole qui te le rends à ça façon... En essayant de te réduire en esclavage.

Il l’écouta raconter comme elle se serait mise à rire si on lui avait dit qu’ils se feraient des câlin un jour, et comme elle l’aurait regretté parce qu’elle aimait bien ça. Objectivement il ne pouvait que la comprendre... Et elle aimait bien ça. Quelle bonne surprise !

- Bien obligé d’être de ton avis. Si on m’avait dit qu’aujourd’hui je serai en train de câliner avec la plus jolie brute de l’école... J’en aurais pas cru un traitre mot.

Il aurait d’ailleurs pu rester dans ses bras pendant des heures mais son attention fut attirée pas un skweee sonore. Un rat noir, au pelage abondant mais piteux, s’agitait à ses pieds.

- Ha bah quand on parle du rat, on en voit la queue !

La petite bête, qui s’était échappée de la salle commune des Serdaigles et s’était mise en quête de son maitre. Trop impatient, le rat commença à l’escalader pour aller se fourrer dans la capuche de sa cape, se qui ne manqua pas de le faire se trémousser à cause des chatouilles et lâcher son amie pour le pas lui écraser les pieds.

- Arf, séparés par mon rat... Ebola, t’es un putain de chaperon de merde, voilà.

Il n’était pas vraiment agressif, il aimait son rat mais il n’avait pas envie de l’avoir dans les pattes à ce moment précis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 178 ϟ Gallions : 396 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de Pin, Plume de Phénix, 32.4 centimètres, plutôt souple ϟ Sang : Pur ϟ Année d'étude : Sixième année
Préfète Poufsouffle • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Dans une autre vie, j'ai du être un fantôme... [Maximilian]   Ven 10 Avr - 20:46

« Euh… Merci… Je suppose… »

Je n’étais pas certaine de la façon dont je devais prendre ce qui me semblait être un compliment sur ma poitrine. Je choisis donc de ne rien ajouter de plus, et de faire comme s’il n’avait rien dit. Ce qui tombait bien, puisqu’il venait juste de faire une blague à laquelle je ne pus qu’éclater de rire. Le pire était sans doute qu’il avait parfaitement raison. Mon chat était jaloux, possessif et se comportait comme un vrai prince. Je me demandais ce qu’il pouvait avoir comme animal quand il parla de moi comme étant la plus jolie brute de l’école.

« Tu mériterais que je te chatouille pour m’avoir traitée de brute! Mais comme tu as dit que j’étais jolie, je veux bien te pardonner pour cette fois-ci. »

Un jour, j’apprendrais à rire après mes blagues. Et non pas pendant comme je venais de le faire. Enfin, rire était un bien grand mot, j’avais juste un sourire jusqu’aux oreilles. Cela dura jusqu’à ce qu’un couinement ne me fasse légèrement sursauter. Aussitôt, je baissais les yeux, et aperçut un gros rat noir qui se… dandinait? Dur à dire, mais c’était mignon.

Je laissais Maximilian se reculer, l’observant gigoter avec un amusement non dissimulé. Apparemment, son rat lui faisait des chatouilles en lui grimpant dessus, jusqu’à la capuche où je le vit s’installer.

« Ebola? C’est original! »

J’aurais bien dit que ce n’était pas très mignon, mais quand on a un chat qui s’appelle Papouille, on évite de faire des commentaires sur les noms des animaux des autres. J’aurais bien à nouveau pris Max dans mes bras, mais j’avais encore pas mal de choses à faire dont des devoirs et des leçons que je ne pouvais pas reporter pour une séance de câlins.

« Bon allez, je file sinon je te lâcherais jamais et je ne tiens pas à expliquer à Rogue pourquoi je n’aurais pas étudié ma leçon! Je t’enverrai un hibou pour qu’on se fixe un jour et une heure pour le goûter aux cuisines! »

Je m’approchais de Maximilian et lui plaquais un baiser sur la joue droite, avant de filer en lui faisant signe de la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 63 ϟ Gallions : 155 ϟ Âge : 15 ϟ Sang : pur ϟ Année d'étude : 5ième Age : 37
Serdaigle • Cinquième année ─
MessageSujet: Re: Dans une autre vie, j'ai du être un fantôme... [Maximilian]   Sam 11 Avr - 16:58

- Oui, oui, je confirme, c'était un compliment. J'aurais pu l'amener plus subtilement j'imagine mais tu m'as tout l'air du genre de fille auquel on peut dire les choses franchement sans passer pour un goujat. J'compte bien en profiter.

Maximilian eut un faux mouvement de recul et fit mine de se protéger les côtes quand Meredith menaça de le chatouiller pour son insolence.

- Oh non, pas les chatouilles, PAS les chatouilles !

Il se voulait suppliant mais était trahi par ses éclats de rire. Il lui était très agréable de pouvoir plaisanter avec quelqu'un sans avoir à ce mettre sur la réserve et à se méfier du moment où une moquerie malsaine allait lui être lancée en plein visage. C'était peut-être les conseils d'Evelyn qui portaient doucement leurs fruits. Doucement, parce qu'il avait encore eu une dispute violente avec un autre élève le matin même et que ça avait pesé sur son humeur jusqu'à se qu'il rencontre l'épaule de son amie, suivie de près par son caractère bien trempé, ses cheveux rouge et le reste de sa personne.
Elle fut visiblement intriguée par le nom de son rat domestique.

- Ouais hin !? Je t'expliquerai, ça te fera rire.

L'animal, comprenant peut-être qu'on parlait de lui, migra sur l'épaule droite de son maitre et se dressa sur ses pattes arrière avant d'attraper une mèche de cheveux et de la mâchouiller.

- Hey, arrête ça toute suite !

Le rat retourna au fond de la capuche après cette réprimande. Ce fut le moment que choisit la préfète de Poufsouffle pour mettre fin à leur première rencontre. Le jeune homme comprenait très bien qu'il ne valait mieux pas contrarier le professeur Rogue. Ce qu'il ne comprit pas, ce fut qu'elle lui vola un baiser sur la joue. Il resta même interdit une seconde, la bouche en O. Il lui répondit timidement de la main avant de se ressaisir et de crier pour être sûr qu'elle l'entende.

- Ok, j'attends ton hibou avec impatience !

Il alla saisir son rat dans sa capuche et commença à lui caresser le ventre avec les pouces. Le petit animal se trémoussait frénétiquement.

- T'as vu ça bestiole ? On dirait que les choses changent enfin. Gardons l'œil ouvert mais ne soyons pas trop parano non plus…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Dans une autre vie, j'ai du être un fantôme... [Maximilian]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans une autre vie, j'ai du être un fantôme... [Maximilian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Demande d'affectation dans un autre Corps
» (Magyar) + Nous aurions pu être amis...dans une autre vie.
» Pourquoi les nuages vont dans un sens et nous dans l'autre ?
» Voiture de Djakout-Mizik impliqué dans un autre accident de la circulation
» Premier pas dans un autre monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LUMOS ! ::  :: Le Deuxième Etage :: • Dédale de couloirs-