AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
75
144
72
80

Partagez | 
 

 Cours 2 - Création de Sortilège

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ϟ parchemins : 215 ϟ Gallions : 192 ϟ Âge : Je fais parti des anciens... ϟ Baguette : En bois de charme, vingt-et-un centimètres, poil de licorne. ϟ Sang : Sang-mêlé. Mais tout de même un lointain aïeul gobelin. ϟ Emploi : Professeur de sortilèges & enchantements | Directeur de Serdaigle

Sortilèges • Directeur Serdaigle ─
MessageSujet: Cours 2 - Création de Sortilège   Sam 28 Mar - 16:00

- Il existe trois facteurs déterminants à la création d'un sortilège. Ces trois facteurs sont l'intention, la concentration de la puissance et la concentration de l'esprit. L'intention vient en premier, évidemment, puisque le jeteur de sort a besoin de vouloir faire quelque chose. Puis les mots de la formule sont utilisés pour concentrer l'esprit sur l'action désirée, parfois avec l'aide d'un caractère de pensée précis. Ces deux sont liés, puisque les mots commandent souvent les processus mentaux, mais parfois un certain type de pensée est requis en premier, comme par exemple la pensée heureuse pour déclencher une défense contre les Détraqueurs...

Filius fit une pause entre les rangs puis continua :

- La baguette est ensuite agitée en un mouvement précis pour concentrer et diriger la puissance magique du corps du jeteur de sort vers la cible. Toutes ces choses fonctionnent ensemble pour donner un résultat.

Il marcha jusqu’à son bureau puis se retourna.

- Aujourd’hui, vous êtes invité à créer un sortilège de manière théorique, en prenant en compte les trois facteurs dont je viens vous parler. Les sortilèges les plus probables et intéressants seront étudiés dans les prochains cours sous forme d’atelier, afin que nous les mettons en œuvre.

Le nain sourit à ses élèves et termina :

- N’oubliez pas l’intention, la formulation, la gestuelle, les effets désirés et les effets non voulus possibles. Vous avez une heure.

Il leva sa baguette magique, puis un compteur flottant et opaque s’en échappa, annonçant le temps restant.

Consigne – Votre personnage a une heure pour créer un sortilège. La méthode est la suivante : penser l’intention, la formulation, la gestuelle puis les effets désirés et les effets non voulus possibles. Les meilleurs copies permettront d’intégrer les sortilèges inventés inRP. Vous gagnerez également des points pour votre maison selon votre création.

Temps - Vous avez jusqu'au 04/04 pour poster votre devoir sur table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lumos.frbb.net
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Cours 2 - Création de Sortilège   Dim 29 Mar - 0:04

C'était peut-être le fait d'être née dans une famille qui utilisait les sorts dans son quotidiens le plus trivial, mais Davan avait toujours été très douée pour manier ces derniers et assez rapidement, après avoir rejoint à son tours les bancs de l'école elle avait fait montre d'un talent tout particulier tant dans leur réalisation que leur création. Elle n'avait pas toujours été l'instigatrice des meilleures idées, son sort pour rendre chauve par exemple n'avait pas vraiment d'autres intérêt que celui de la faire ricaner dans son coin. Comme celui qui faisait pourrir les dents en fait.  Elle en avait fait certains qui étaient utile dans ses devoirs, ou d'autres qui étaient seulement jolis. C'était une façon comme une autre de tuer productivement le temps.

Sortilège était d'ailleurs la seule matière ou elle obtenait continuellement la meilleure note. Et elle adorait ça. Sentir la magie bouillonner dans son sang et lui donner une forme définie. C'était le genre de chose qui la montraient sous angle encore différent de celui que ses camarades avaient l'habitude de connaître. Pas la petite peste de bonne famille, pas la détestable semi-vélane, pas la serpentarde tapie dans l'ombre, cette silhouette menaçante qui connaissait les petits vices de tout un chacun. C'était une adolescente passionnée et ivre d'apprendre. Ivre de trouver de nouvelles choses, heureuse de créer et foncièrement ravie d'y parvenir. Elle ne tolérait pas l'échec, il était vrai, mais cet acharnement devenait une qualité quand il était mis à l’œuvre pour quelque chose de plus grand, de concret.

Souvent pendant les cours de sortilèges, elle s'isolait. Plus encore. Pour s'assurer que personne ne viendrai troubler sa grande concentration. C'était encore le cas cette fois là et elle s'en félicita tout  particulièrement quand le sujet du devoir fut annoncé.

Créer son propre sort.
Ce n'était pas la première fois qu'elle s'adonnait à l'exercice, mais c'était la première fois que c'était noté. La première fois qu'elle avait un temps imparti pour le faire.

Elle s'était intérieurement centrée sur elle même et avait fait occlusion totale du monde extérieur et de toutes les potentielles distraction à la recherche de quelque chose d'intéressant. Quelque chose de surprenant. Et qu'on l'accepte ou non, Davan avait le sens du spectaculaire et il n'était pas question qu'elle se fasse doubler sur quelque chose de ce genre.

Elle avait réfléchis longtemps et gâché des centimètres de parchemins avant de se décider. Faire pousser une toison verte sur le dos d'un adversaire ? À peine digne d'un premier année. Faire chanter les dents de quelqu'un à chaque fois qu'il mange des sucreries ? Totalement ridicule et certainement pas à sa hauteur. Des idées elle en avait mais aucune qui ne soit satisfaisante.  Malgré tous ces vilains tours et sa fâcheuse manie de vilipender autrui, Davan aimait la belle magie. Celle qui mettait des étoiles dans les yeux, faisait battre le cœur et qui , finalement, remettait un peu de magie dans la magie.

. :APUS ADFECTANTIBUS : .
Intention : Ce n'est sans doutes pas la chose la plus difficile à trouver. Il est seulement besoin de vouloir faire quelque chose de joli mais de garder dans sa tête une certaine structure. Le désir d'émerveiller tant les autres que sois-même est important aussi pour réaliser ce sortilège. Peut-être qu'un sens esthétique particulier peut être avantageux aussi, pour le maintien de la structure finale.

Formulation : Apus est le nom donné aujourd'hui au groupe d'oiseau nommés « oiseau de Paradis » Adfectantibus désigne « La cour », « La parade » la syllabe « tan » dois être plus accentuée que les autres. La formule dois cependant être prononcée seulement une fois la gestuelle aboutie.

Gestuelle : Le poignet souple , le sorcier dessine d'abord L'absolutus infinitus d'Euler (signe de l'infini) et le circonscrit dans un cercle tracé dans le sens des aiguilles d'une montre. Il prononce la formule au moment de clôturer le cercle. Le sorcier dois ensuite effectuer des séries de petits cercles dans le sens antihoraire pour maintenir le sort actif.

Effet désirés : des volutes de couleurs s'échappent de la baguette pour créer des oiseaux de Paradis de diverses races, tous plus bigarrés les uns que les autres, qui entament une parade nuptiale, chantant, gonflant les plumes, exécutants maintes roues...laisant dans leur sillage une traînée de couleur formant un dessin dans l'air. Le dessin varie en fonction de ce que le sorcier veux faire apparaître.  Les oiseaux s''évaporent quand les mouvement de baguettes cessent.

Effets non-désirés probables : Si le sortilège à été mal réalisé ( mauvaise synchronisation de la formule et du geste, cercle mal exécuté …) les oiseaux peuvent avoir moins de couleur ou la triste transparence des patronus. Il est aussi possible que le dessin n'apparaissent pas ou que les oiseaux ne parviennent pas à voler.

Elle leva les yeux sur le cadran. Apporta le point final à son parchemin avant de le retourner. Elle étala un peu d'encre contre sa joue , en frottant sa main souiller contre celle-ci mais ça n'avait pas d'importance. Elle avait ce sourire ravi sur les lèvres. Et dans le fond elle avait hâte de voir s'il était vraiment réalisable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ϟ parchemins : 255 ϟ Gallions : 267 ϟ Âge : 14 ans. ϟ Baguette : 26 centimètres, bois de cerisier, aile de farfadet ϟ Sang : Moldu ! ϟ Année d'étude : 4ème année !
Poufsouffle • Quatrième année ─
MessageSujet: Re: Cours 2 - Création de Sortilège   Lun 30 Mar - 0:50

Bill trempa sa plume dans l'encrier et écrivit sur son parchemin.

INTENTION - L'intention de ce sortilège est de transformer du sucre en barbe à papa, friandise fort appréciée des moldus. De ce fait, l'utilisateur pourra se nourrir, impressionner ses amis et augmenter ses chances lors d'un rendez-vous amoureux.
Lorsque le sorcier utilise cet enchantement, il doit avoir l'intention de la goûter. Il doit également visualiser une couleur.

FORMULATION - Bellaria Barba - Littéralement « sucrerie » et « barbe ».

GESTUELLE - Il faut viser le pot de sucre (celui ci peut être en morceaux ou en poudre), et faire des petits mouvements circulaires (environ 8 fois) tout en prononçant la formule une seule fois.


EFFETS DÉSIRÉS - Un filament de sucre rejoindra la baguette, créant alors une barbe à papa. Selon la pensée et le souhait de l'utilisateur, celle-ci pourra prendre une couleur spécifique.

EFFETS NON DÉSIRÉS POSSIBLES - Si la gestuelle ou la prononciation ne sont pas maîtrisés, le sucre peut soit s'évaporer soit se transformer en caramel (un mal pour un bien dans ce cas-là).
Si le sorcier ne visualise pas de couleur, la barbe à papa risque d'être invisible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 178 ϟ Gallions : 396 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de Pin, Plume de Phénix, 32.4 centimètres, plutôt souple ϟ Sang : Pur ϟ Année d'étude : Sixième année
Préfète Poufsouffle • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Cours 2 - Création de Sortilège   Mer 1 Avr - 16:35

Créer un sort?! Je n’arrivais déjà pas à me souvenir de ceux qui existaient déjà, comment étais-je supposée en créer un nouveau? Avec un léger soupir, que j’avais voulu discret, j’avais passé une main dans mes cheveux et commencé à réfléchir. Il y avait bien quelque chose, mais c’était tout sauf intéressant. Soit, il valait sans doute mieux rendre un mauvais devoir que pas de devoir du tout. Déroulant un parchemin, je trempais ma plume et commençait à rédiger.


~
Sortilège de revigoration des plantes


Intention
Le sorcier doit vouloir redonner de la vigueur à une plante qui soie touchée par une maladie, ou simplement entrain de dépérir. Il est préférable de connaître la plante et de savoir de quoi elle souffre afin d’obtenir un effet optimal, bien que ce ne soit pas nécessaire à la réalisation du sort.
Formulation
« Plantis Nutrire » ce qui signifie littéralement « soigner les plantes ». Il faut évidemment prendre un soin particulier à bien articuler la formule.
Gestuelle
Le sorcier doit pointer la base de la plante et effectuer de petits cercles lents, dans le sens anti-horaire jusqu’à ce que l’aspect de la plante soit satisfaisant.
Effets désirés
Si le sort a été correctement réalisé, la plante devrait immédiatement regagner en vigueur. S’il s’agit d’une plante brunie par le gel, elle reprendra donc sa couleur verte et elle redeviendra souple. Il est à noter que ce sort ne fonctionne que sur les plantes encore en vie, bien qu’un simple bourgeon viable puisse suffire à la sauver.
Effets non désirés probables
Ils sont à priori au nombre de deux, résultant d’un trop plein ou d’un manque de vigueur accordée par le sort. La plante pourrait donc connaître une croissance grandement accélérée (ce qui pourrait se révéler très gênant dans le cadre de Mandragores par exemple) ou bien dépérir sans que rien d’autre ne puisse être fait pour la sauver.
~


Bon. Je trouvais ça franchement mauvais, mais au moins c’était quelque chose. Je jetais un coup d’oeil à l’horloge et grimaçais en constatant qu’il ne me restait que deux minutes. Plus le temps de faire la moindre amélioration si par bonheur j’avais eut une idée génial. Décidément, je n’étais pas abonnée aux bonnes notes en classe de Sortilèges...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 210 ϟ Gallions : 398 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de rouvre, plume de phœnix, 25 centimètres, étonnamment sifflante ϟ Sang : Sang pur ϟ Année d'étude : 6ème année Localisation : Très certainement fourrée dans les bras de Liam
Préfète Gryffondor • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Cours 2 - Création de Sortilège   Jeu 2 Avr - 23:58

Nebuula était assise au bord de sa chaise, impatiente de commencer ce devoir. Elle avait déjà quelque chose en tête pour la simple et bonne raison qu'elle tentait de le créer depuis des semaines. Elle s'empara vivement de sa plume au sucre, la trempa dans l'encre, suçota le bout sucré et se lança.

~ Intention ~


Le sorcier qui lance ce sort doit avoir la volonté de ne pas être vu. Cela permet de distraire son adversaire suffisamment longtemps pour fuir ou riposter.  Le lanceur doit visualiser très clairement sa cible ne pas le voir ou faire demi-tour, bien que lui faire faire demi-tour est plus compliqué.

~ Formulation ~

'Ego invisibilis' - Cela signifie littéralement "Je suis invisible" .

~ Gestuelle ~

Le lanceur doit pointer sa cible et faire un mouvement en diagonale vers le haut, en direction de la droite, tout en récitant la formule. Comme ceci :


/

~ Effets désirés ~

La personne qui subira le sort sera persuadé d'avoir déjà regardé à l'endroit où le lanceur se trouve, ou changera tout simplement de chemin, tout dépendra de l'intention du lanceur et de sa maîtrise du sort. D'ailleurs, la maîtrise n'est pas évidente, et la durée du sort peut en varier, de 5 secondes à une minute entière maximum. Cela laisse largement le temps d'agir au lanceur.

~Effets non désirés probables~

Si l'on relâche sa concentration trop tôt, il est fort probable que la cible repère le lanceur immédiatement. Il est aussi très important de bien comprendre que ce sort ne rend pas invisible mais le fait croire à la cible dans une durée déterminée, qui comme dit précédemment varie beaucoup, il est donc essentiel de s'entraîner à de nombreuses reprises afin de le maîtriser un minimum avant de le lancer en situation de danger quelconque.


Nebuula reposa sa plume, plutôt satisfaite d'elle. Le compteur indiquait qu'il ne leur restait que quelques secondes. Elle poussa un soupire, souriante.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 203 ϟ Gallions : 371 ϟ Âge : Seize ans ϟ Baguette : Vingt-sept centimètres – bois d’orme – ventricule de cœur de dragon ϟ Sang : Pur ϟ Année d'étude : Sixième année
Préfète Serpentard • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Cours 2 - Création de Sortilège   Ven 3 Avr - 17:09

Enska pianota sur la table de sa main gauche, la plume posée dans son encrier. Oh, elle en avait inventé des sorts. Mais elle ne tenait à les divulguer, surtout pas à un professeur. Bien trop compromettant, songea-t-elle en éliminant un autre de ses sorts. Enfin, après maintes réflexions, elle porta son choix sur celui qu'elle pensait le plus anodin de tous.

Intention :
Le sorcier doit vouloir ennuyer la personne qu'il a en face de lui. Une simple exaspération causera des effets minimes, tandis que la colère les majorera. En revanche, une haine farouche et une réelle volonté de nuire pourraient être handicapantes sur le long terme pour la victime.

Formulation :
"Pilpyram" - signifiant gloablement "boule de poils".

Gestuelle :

Le lanceur doit pointer sa baguette en direction de sa cible et s'imaginer former une boule dans les airs, puis la voir se faire expulser en traçant un trait à l'horizontal d'un geste vif et assuré.

Effets désirés :
La cible sera prise d'une quinte de toux avant de se mettre à expulser des boules de poils de la longueur de ses propres cheveux. Le sentiment qui anime l'envie de nuire à la victime fera varier la durée dans le temps ainsi que l'intensité de la crise : plus il est mauvais, plus elle sera longue et pénible.

Effets indésirables :
Semblable au sortilège du crache-limaces, le sort n'est normalement pas dangereux. Aucun effet indésirable n'a encore pu être observé, mais il n'est pas exclu qu'il puisse entraîner des crises inextinguibles. Le sentiment mis dans la formule influence énormément l'effet du sort et l'intensité n'en est pas dissociable. La formule "Finite" ne permet pas de mettre fin au maléfice ; si on voue une haine profonde à la victime, elle pourrait bien être prise de crises tout au long de sa vie, ces dernières s'estompant tout de même (heureusement) dans le temps.


Enska reposa sa plume plusieurs minutes avant le temps imparti écoulé. Elle n'était pas satisfaite d'elle, mais elle préféra ne rien révéler de ses sorts plus élaborés, et ce devoir lui éviterait tout de même la mention "Troll". Elle roula son parchemin et regarda pas la fenêtre, se remettant à faire jouer ses doigts sur le bois du pupitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 99 ϟ Gallions : 183 ϟ Âge : 15 ans ϟ Baguette : 30cm, aubépine, crin de licorne ϟ Sang : Pure ϟ Année d'étude : 5e
Serpentard • Cinquième année ─
MessageSujet: Re: Cours 2 - Création de Sortilège   Sam 4 Avr - 21:20

Drago assistait à ce cours et lui qui croyait pouvoir passer un peu d'adrénaline contre quelques adversaires fut quelque peu déçu. Néanmoins, se rappelant ses problèmes de mire lors de l'un de ses duels, cela suffit à l'inspirer pour le devoir qui était à rendre. Toutefois il s'assura de prendre bien son temps afin de rassembler la motivation nécessaire. Faire apparaître des lignes d'encre sur un parchemin n'était pas particulièrement son activité favorite, mais au mois cela aurait - en théorie- la possibilité d'être utile.

Intention :
le lanceur doit avoir une cible et vouloir créer un lien entre sa baguette et cette cible. Il doit s'imaginer le lien invisible qui se formera avant de prononcer le sort et de voir le lien se créer momentanément. Il doit avoir nettement conscience de trois aspects dans son esprit : l'adversaire, le lien et la baguette du lanceur. Plus ces trois éléments sont précis dans l'esprit du lanceur de sort, plus le lien sera fort.

Formulation :
Eligat Scopum ''Cible sélectionnée''

Gestuelle :
le lanceur de sort doit d'abord faire un cercle dans le sens horaire, puis un cercle plus petit à l'intérieur du premier et finalement tracer une croix qui dépasse légèrement la circonférence du cercle extérieur. Le tout en direction de la cible.


Effets désirés :
Dépendant de la force du lien, les prochains sorts lancés l'atteindront, guidé par le lien comme un train sur des rails. Plus le lien est fort, plus il persista pour un plus grand nombre de lancé de sorts. Néanmoins, il est possible de mettre fin au lien avec un Finite. Utile lors de duel où on veut être sur de ne pas manquer un adversaire, cela pourrait également être utile en stratégie de bataille si sur deux lignes une première équipe s'occupe de lancer des sorts offensifs alors que la seconde équipe leur lance des sorts médicaux à distance.

Effets indésirables :
il pourrait y avoir complication lorsque le lien de se rompt pas puisqu'il serait alors impossible d'aider un allié, de viser un autre adversaire, ou de se défendre avec un Protego.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 41 ϟ Gallions : 99 ϟ Âge : 14 ϟ Baguette : Bois de Charme, Cheveux de Vélane ϟ Sang : Mêlé ϟ Année d'étude : 4e — Clubs : Gazette de Poudlard
Serdaigle • Quatrième année ─
MessageSujet: Re: Cours 2 - Création de Sortilège   Sam 4 Avr - 22:23

Il s'était levé assez tardivement et avait profiter d'un cours petit déjeuner avant de partir à la course à son cours de sortilèges. Arrivé en classe il fut néanmoins agréablement surpris de voir que personne n'allait avoir mal aujourd'hui. L'odeur des parchemins et de l'encre eu un effet rassurant sur lui. Il s'attela donc au devoir, essayant de créer quelque chose de pertinent.

Intention :
Le lanceur de sort doit penser de façon très positive et pacifiste avec une petite pointe d'amour empreignant ses pensées. Lorsqu'il entends des commentaires ils doit vouloir apporter un changement et de la bonne humeur et vouloir un monde meilleur.

Formulation :
Abodio Atamorem, de l'amour à la haine

Gestuelle :
Un x s'enchaînant d'une vaguelette qui se termine en coeur.


Effet désiré :
Les mots arrogants et les insultes se transformes en mots doux et en poème séduisants.

Effets indésirables :
Pourrait rendre la personne momentanément muette ou encore le lanceur de sort pourrait être victime d'un maléfice qui le porte à lancer des insultes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 108 ϟ Gallions : 137 ϟ Âge : 15 ans ϟ Sang : moldu ϟ Année d'étude : cinquième année ϟ Emploi : ébène, crin de sombral, 31,08cm, rigide

Poufsouffle • Cinquième année ─
MessageSujet: Re: Cours 2 - Création de Sortilège   Sam 4 Avr - 23:39

J'regarde ma montre avec attention. On va pas s'mentir, j'ai toujours eu du mal avec l'aiguille des minutes. C'pas précis, ça m'perturbe. M'enfin, là, c'ps trop compliqué, et si j'me trompe pas, j'suis encore plutôt bien à l'heure. S'agit juste de boire mon café en vitesse. Donc de m'bruler la langue. C'qu'est pas bien agréable. Tant pis. Mouvement dlicat de baguette, j'attire le lait à moi. NON, je n'en renverse pas. Presque pas, disons. Un rien, un chouïa. Un soupçon. Mais pas sur ma chemise. Juste sur ma robe de sorcier. Qui est soit, est faite pour ça, non ? Me protéger de quelques légères mégardes.

Chaud ! Tant pis, ce s'ra pas la première fois. J'croyais bien qu'ma langue s'habituerait, un jour. Or, non. Clairement, non.

Quel jour d'jà ? Mardi, matin. En toute logique, sortilèges. Une petite pensée pour Flitwick. Chouette type. Cours agréable. S'agit juste de pas faire trop d'bruit et d'pas dormir en cours. Et il est content. Et quand les gens gentils sont contents, ben y'a pas d'raison qu'je l'sois pas aussi. J'suis pas trop mauvaise dans l'ensemble, et les heures passent agréablement. Bon, il se peut qu'une ou deux fois, j'ai comme oublié d'écouter pour lire un p'tit peu, dans un coin, discrètement. Mais personne n'a d'preuve, j'suis guère inculpable.

Une nouvelle fois, coup d'oeil à la montre. Bon, plus trop l'temps d'trainer. S'agirait pas d'faire perdre des points à Poufsouffle, tout d'même ! Pas aussi tôt dans l'année. Une dernière tartine, et mise en route vers la salle de cours. Plusieurs sont d'jà là. Le petit professeur fait s'ouvrir la porte et les gens entrent calmement. Prendre une place en fond d'salle, juste comme ça, au cas où. On sait jamais.

Théorie... Tant pis. Remarquons, ça m'évitera p't-être quelques embrouilles. Les gens ont une légère tendance à peu apprécier le fait que mes sorts dévient au dernier moment, tout à fait par hasard, je vous prierais de ne pas en douter !

Plume et parchemin. Les stylos bille me manquent encore un peu. Mais bon, c'pas la même classe, hein.

    INTENTION – Il est important d'avoir une bonne connaissance du fonctionnement de l'objet moldu, d'en visualiser les détails qui font qu'il ne fonctionne pas en territoire magique. Il faut ressentir à la fois l'envie de pouvoir l'utiliser, bien sûr, mais surtout l'intention de lui fournir une partie de son énergie pour que cela soit possible, sans quoi l'appareil ne pourra démarrer, ni être protégé des ondes magiques qui l'assaillent.

    FORMULATION – Excitatio Inmotus (littéralement, exciter l'immobile). Il est important d'accentuer certains syllabes, notamment le « ta » et le « in », qui permettent ainsi d'équilibrer vocalement le sortilège et, symboliquement, d'équilibrer l'énergie que l'on transmet à l'appareil que l'on vise afin de n'en pas griller les circuits.

    GESTUELLE – Les deux éléments les plus importants pour que ce sortilège fonctionne étant de protéger l'objet des ondes et de lui insuffler de l'énergie, la gestuelle est assez simple, s'agissant d'un éclair (en partant du haut de celui-ci) – soit l'énergie – que l'on entoure ensuite d'un mouvement souple du poignet – soit un bouclier.

    EFFETS DÉSIRÉS – Si le sortilège fonctionne, il sera alors possible d'user de toute sorte d'appareils électroniques moldus dans l'enceinte d'un territoire magique. En effet, en règle général, ceux-ci ne peuvent fonctionner, étant assaillis d'ondes perturbant leur circuits, et n'ayant pas l'électricité nécessaire. La magie deviendrait donc un compromis, afin de profiter de ce que la culture moldue peut offrir au sorciers, quoique l'on puisse en dire.

    EFFETS NON-DÉSIRÉS POSSIBLES – Si le sortilège est mal maîtrisé par le lanceur, il peut y avoir plusieurs conséquences assez dérangeante, la première étant bien sûr une implosion directe et irrémédiable de l'objet que l'on souhaite ensorceler. Cependant, le sort peut aussi se retourner contre son lanceur. En effet, si le sorcier n'est pas assez concentré, il est possible soit qu'il décuple son énergie et ait alors quelques difficultés à maîtriser sa magie, soit qu'il s'entoure lui-même d'un bouclier le rendant imperméable aux ondes magiques, et ceux dans les deux sens. Si la magie des autres a plus du mal à l'atteindre, il ne peut plus lui-même effectuer de sorts, même basiques, pendant un certain temps. Temps, par ailleurs, très aléatoire.


Point final. Un sourire. Un vieux rêve, que tu entretiens depuis tes premiers pas à Poudlard. J'voudrais bien leur faire découvrir, à tous ceux qui s'croient supérieurs aux moldus, qu'y'a des choses qu'ils égaleront jamais. Comme le cinéma. Parmi d'aut' choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 215 ϟ Gallions : 192 ϟ Âge : Je fais parti des anciens... ϟ Baguette : En bois de charme, vingt-et-un centimètres, poil de licorne. ϟ Sang : Sang-mêlé. Mais tout de même un lointain aïeul gobelin. ϟ Emploi : Professeur de sortilèges & enchantements | Directeur de Serdaigle

Sortilèges • Directeur Serdaigle ─
MessageSujet: Re: Cours 2 - Création de Sortilège   Dim 5 Avr - 20:40

L'envoi des devoirs est terminé.

Vous aurez vos résultats (du premier et du second cours) dans la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lumos.frbb.net
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Cours 2 - Création de Sortilège   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cours 2 - Création de Sortilège

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les codages HTML de tata Melow || PREMIER COURS : création d'une boîte
» [COURS] Sixième année - Runes liées - Leçon n°1
» Cours n°2 > Sortilège d'attraction (Années 4,5,6,7)
» [Sortilèges] Cours n°3 - Le sortilège de désarmement
» [Sortilèges] Cours n°1 - Le sortilège d'engorgement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LUMOS ! ::  :: Le Premier Etage :: • Sortilèges-