AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
75
144
72
80

Partagez | 
 

 Levons nos verres [pv. Bulle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ϟ parchemins : 99 ϟ Gallions : 183 ϟ Âge : 15 ans ϟ Baguette : 30cm, aubépine, crin de licorne ϟ Sang : Pure ϟ Année d'étude : 5e
Serpentard • Cinquième année ─
MessageSujet: Levons nos verres [pv. Bulle]   Dim 15 Mar - 20:22

- Drago dit t'es libre samedi soir ?

Assis dans sa salle commune, son livre de potion ouvert sur ses genoux, confortablement installés dans une causeuse, il continuait de croire que sa maison comportait les membres les plus intelligents et respectés de tout Poudlard, mais il devait assumé que cette fille de quatrième année, bien qu'elle avait l'ambition des serpents n'était certainement pas très futée. Assise de façon provocante à l'autre bout du canapé, Drago eut un sentiment de dégoût, le même qu'il avait généralement face au reste de la populace... Et il l'éprouvait justement vis-à-vis de cette fille qui jouait avec sa mèche de cheveux en observant ses ongles parce qu'elle agissait comme une simple paysanne plutôt que comme une membre distinguée de la maison de Salazar.

Referment son livre d'un coup sec, il se leva se tourna vers la jeune fille qui tenta d'avoir l'air indifférente bien qu'une lueur d'espoir brillait dans ses yeux.

- Si d'ici samedi t'es devenue digne des Serpentards on en reparlera.


La bouche de la jeune fille s'ouvrit, surprise comme si elle avait reçu une gifle. Drago néanmoins quittait la salle commune et se dirigea vers le 4e étage. Il se dit qu'étudier à la bibliothèque pourrait s'avérer plus pertinent et surtout qu'il préférait être entouré de Serdaigles et de Grangers en ce moment plutôt que de pimbêche superficielle.

Malheureusement pour lui, à peine eut-il le temps d'ouvrir son livre à une petite table d'étude qu'une Serdaigle l'approcha, lui proposant son aide pour étudier. Il roula les yeux au ciel, Merlin que c'était dure d'être aussi beau dans des moments pareil ! Il déclina l'invitation et quitta la bibliothèque. Il songea à un endroit tranquille où personne ne penserait à aller le chercher. Déambulant au 4e étage, il passa devant la salle des fêtes. Ce n’était pas bête ça. C'était bien le genre de salle à être complètement vide lorsque personne n'avait quelque chose à fêter. Du coup il ouvrit la porte.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 210 ϟ Gallions : 398 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de rouvre, plume de phœnix, 25 centimètres, étonnamment sifflante ϟ Sang : Sang pur ϟ Année d'étude : 6ème année Localisation : Très certainement fourrée dans les bras de Liam
Préfète Gryffondor • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Levons nos verres [pv. Bulle]   Dim 15 Mar - 21:44

Le nez dans une lettre adressée à ses parents, Nebuula suçotait tranquillement une plume au sucre, cadeau offert par Liam, qui savait qu'elle appréciait les sucreries en fin de journée. Elle se mordit la lèvre inférieure, réfléchissant à une tournure de phrase. La jeune fille était tellement petite qu'assise, ses pieds ne touchaient pas le sol. S'en était presque ridicule, si ça n'avait pas été si chou. Elle balançait ses petites jambes d'avant en arrière, aussi détendue qu'elle pouvait l'être en cet instant. Alors qu'elle achevait sa lettre et que le parchemin brillait encore de l'encre fraiche, Bubulle repoussa la chaise et poussa un soupire d'ennui. Qu'allait-elle bien pouvoir faire, maintenant ?

Pour une fois, la bibliothèque ne l'intéressait pas. Aller voler de la nourriture dans les cuisines ? Non, elle avait bien assez mangé. Nebuula se leva et se dirigea dans le dortoir, où elle quitta l'uniforme de l'école pour une robe noire (évidemment) et sauta à nouveau dans ses docs noires. Bien ! Fin prête pour explorer un peu le château. Lumos, son furet blanc sauta sur son épaule, et voilà qu'ils étaient en route pour une nouvelle aventure ! Dans sa lettre à ses parents, elle leur avait raconté ses dernières balades dans le parc, accompagnée de Liam, ainsi que son apprentissage dans le but de devenir animagus. C'était dur mais tellement passionnant. Nebuula espérait arriver à la fin dans peu de temps. Elle brûlait tout simplement d'impatience à découvrir quel animal elle serait, une fois transformée !

Ses pas l'avaient menée au 4ème étage. Ok, cool, mais elle n'avait toujours pas l'intention d'aller à la bibliothèque ! C'est alors que son regard se posa sur la porte d'entrée de la salle des fêtes. Bubulle n'avait encore jamais vu la salle vide, pas décorée, et sans tous les élèves du château réunis. Piquée par la curiosité, elle poussa la porte et fut impressionnée. Mazette, cette salle était gigantesque ! Même Lumos était impressionné, la bouche légèrement ouverte, les yeux écarquillé. Elle pouffa en voyant l'air complètement stupide de son furet.
Bubulle avança jusqu'au centre de la salle, le bruit de ses pas résonnant dans toute la salle. C'est à ce moment là que la porte s'ouvrit. Elle fit volte face, vaguement inquiète de qui aurait pu avoir la même idée qu'elle.

-Bonsoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 99 ϟ Gallions : 183 ϟ Âge : 15 ans ϟ Baguette : 30cm, aubépine, crin de licorne ϟ Sang : Pure ϟ Année d'étude : 5e
Serpentard • Cinquième année ─
MessageSujet: Re: Levons nos verres [pv. Bulle]   Lun 16 Mar - 0:46

Contre toute attente, la salle n'était pas vide. Néanmoins un visage vaguement familier l'habitait. Vous savez un peu comme les ours. Tout le monde sait à quoi ressemble un ours, mais on en croise pas nécessairement à notre première randonnée en forêt. Ainsi donc cette petite créature faisait partis de ces gens que Drago avait entendu parlé et avait déjà observer de loin. Parce Drago dans son état princier observait ses sujets et avait déjà remarqué une amitié incongrue entre une Serpentard et une Griffondor. Néanmoins, il ne fit pas immédiatement le lien entre cette certaine Griffondor qui rodait près de son nid de serpent et cette jeune fille en robe noir qui semblait aussi surprise que lui de n'être pas seule dans cette grande pièce. Elle l'accueillis d'un bonsoir interrogatif. Drago allait lui répondre lorsqu'il remarqua la bestiole qui l'accompagnait. Les souvenirs de son expérience avec FolOeil lui revint en mémoire mais il se garda bien de le laisser paraître.

Il fit quelque pas en avant, et la porte se referma derrière lu. Avec un peu de chance la jeune fille dont il ne connaissait pas la maison puisqu'elle ne portait qu'une robe noire sans insigne ni couleur distinctive serait de bonne compagnie et ne chercherait pas à l'embêter d'une façon où d'une autre.

- Salut, je ne crois pas avoir déjà fais ta connaissance...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 210 ϟ Gallions : 398 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de rouvre, plume de phœnix, 25 centimètres, étonnamment sifflante ϟ Sang : Sang pur ϟ Année d'étude : 6ème année Localisation : Très certainement fourrée dans les bras de Liam
Préfète Gryffondor • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Levons nos verres [pv. Bulle]   Lun 16 Mar - 23:52

Oh. C'était un blondinet de Serpentard, en cinquième année si ses souvenirs étaient bons. Mais oui, c'est ça ! Il était en classe avec Harry Potter ! Et si sa mémoire était encore meilleure, il ne pouvait pas le supporter. C'était toujours bon à noter dans un coin de la tête. Nebuula se souvenait même que son nom avait été vaguement mêlé à une histoire de furet, mais elle n'avait déjà pas tout comprit à l'époque, alors maintenant... Mais qu'importe, elle ne le connaissait pas, donc pour elle, ce n'était qu'une page blanche ! Elle glissa une de ses mèches de feu derrière son oreille et sourit franchement à Drago Malfoy.

-Bonsoir ! Non, je ne crois pas que nous ayons déjà eu l'occasion de nous parler... Je m'appelle Nebuula Murphy. Et toi c'est Drago, Drago Malfoy, non ?

Il lui semblait même que ses parents connaissaient les Malfoy, même si c'était de très loin, les Murphy aimant rester dans leur Manoir en Irlande. Lumos se mit à mâchonner une mèche de cheveux de sa maîtresse, ce qui, en langage de furet, signifiait qu'il prenait du pop-corn pour assister à cette rencontre. Elle se demanda ce que le charmant jeune homme était venu faire dans la salle des fêtes... Ce n'est pas comme s'ils s'étaient croisés aux trois balais quoi ! Alors, avec un nouveau sourire, elle lui demanda :

-Tu es venu danser ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 99 ϟ Gallions : 183 ϟ Âge : 15 ans ϟ Baguette : 30cm, aubépine, crin de licorne ϟ Sang : Pure ϟ Année d'étude : 5e
Serpentard • Cinquième année ─
MessageSujet: Re: Levons nos verres [pv. Bulle]   Mar 17 Mar - 3:42

La petite femme qui se tenait devant lui était adorable. Oui bon le fait qu’elle était petite avait quelque chose d’adorable en soi, mais sa façon de mettre ses cheveux derrière ses oreilles avait quelque chose de tout choupinoupinet également. Évidemment Drago n’était pas du genre à se laisser facilement attendrir par les choses vraiment mignonnes, mais sa narratrice oui.

Et donc Drago lui portait davantage à son interlocutrice en train que Nebuula Murphy. Et en bon fils Malefoy qui fait fierté à son sang et à son rang, il sut reconnaitre dans le nom de son interlocutrice son lignage. Elle venait d’une ancienne et puissante famille de sorcier et il devait donc se conduire avec les usages qui se doivent. Autrement sa mère le remettrait à sa place assez rapidement.

- Lui-même ! Enchanté Milady !

Il mima une révérence avec un air amusé. Il adorait lorsque les gens savaient qui il était avant même qu’il n’ait à se présenter. Ou l’art de se trahir en criant effrontément ‘J’aime ma popularité !’. Mais non voyons, Drago était l’homme le plus humble qui soit et le plus honnête envers lui-même!

La jeune femme sourit de nouveau et lui demanda s’il était venu danser. Il eut un sourire à cette remarque puisqu’effectivement c’était habituellement ce à quoi servait cette salle, néanmoins ce n’était pas la raison de sa visite.

- Je ne venais pas danser, mais s’il s’agit d’une invitation je ne la refuserai pas.

Il lui offrit un sourire charmeur et lui tendit une main alors que de l’autre il jeta négligemment son livre à l’autre bout de la pièce.

Eh oui, Malefoy, comme quoi quand tu veux étudier et que tu t’enrages parce que les filles viennent te voir c’est finalement toi qui vas vers elle pour procrastiner !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 210 ϟ Gallions : 398 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de rouvre, plume de phœnix, 25 centimètres, étonnamment sifflante ϟ Sang : Sang pur ϟ Année d'étude : 6ème année Localisation : Très certainement fourrée dans les bras de Liam
Préfète Gryffondor • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Levons nos verres [pv. Bulle]   Mar 17 Mar - 22:14

Alors que Drago confirma son identité Bubulle avait récupéré sa mèche de cheveux, parce que honnêtement, avoir un furet qui te mange la tignasse pendant que tu rencontres pour la première fois quelqu'un, c'est légèrement ridicule. Drago fit alors une révérence, ce qui l'a perturba un peu. La révérence était-elle d'usage quand deux familles de sorciers se rencontraient ? Elle se mordit la lèvre inférieure, perplexe. Elle jugea que non, et lui rendit un sourire amusé. Milady... Elle gloussa légèrement, appréciant cette appellation.

Bubulle avait rigolé, en demandant au Serpentard s'il était venu danser, et ses yeux s'ouvrirent grand quand il lui tendit la main. Il avait l'air parfaitement sérieux, qui plus est. Alors, elle rougit. Oui, oui. Bubulle pouvait avoir toute la grande gueule du monde, il lui était très difficile d'être près d'un garçon (surtout s'il semblait un tant soit peu intéressé) sans rougir et sentir son cœur battre la chamade. Allaient-ils danser, la, sans musique ?! Après tout, pourquoi pas ! Elle inspira un bon coup, jeta un regard a Lumos qui comprit tout à fait le message et déguerpi sur une table non loin, et le regarda droit dans les yeux, un large sourire fendant son visage. Un pas. Deux pas. Rapidement, elle réduisit la distance qui les séparaient et sa main se posa doucement sur celle que Drago lui avait tendu (elle avait aussi tenté de ne pas paraître scandalisée en le voyant jouer au frisbee avec son livre).  

Ce premier contact physique fut perturbant pour elle. Déjà, hormis Liam, elle ne 'touchait' aucun garçon (n'y voyez rien d'incongru). Ensuite, maintenant qu'elle était beaucoup plus proche de lui, elle se rendit compte qu'elle avait beau être son aînée d'un an, il était beaucoup plus grand qu'elle. Bon, ok, c'était pas bien compliqué. Mais au moins elle n'avait pas à monter sur un tabouret pour voir son visage, alors que lorsqu'elle traînait avec Liam ils avaient constamment des torticolis. Cette pensée la fit sourire et elle n'hésita pas une seconde a planter son regard forêt dans celui de Drago.

-Je veux bien, à conditions que ce soit toi qui me guide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 99 ϟ Gallions : 183 ϟ Âge : 15 ans ϟ Baguette : 30cm, aubépine, crin de licorne ϟ Sang : Pure ϟ Année d'étude : 5e
Serpentard • Cinquième année ─
MessageSujet: Re: Levons nos verres [pv. Bulle]   Mar 17 Mar - 22:55

Une teinte délicate de rouge vint se poser sur les joues de la demoiselle. Drago ne la pressa pas, comprenant que sa demande était déstabilisante, mais il n’allait tout de même pas passer à côté d’une si belle occasion ?  Le furet blanc prit une distance raisonnable alors que la jeune fille venait poser sa main dans la sienne. Son touché était léger, délicat et également un peu incertain, mais il est également rare lorsqu’on fait la rencontre d’un inconnu de se mettre à danser dans les minutes qui suivent. Elle accepta sa proposition à condition qu’il la guide. Il lui fit un sourire réconfortant tout en raffermissant sa prise sur sa main en en posant délicatement l’autre dans son dos. Il ne voulait pas l’effrayer ou la brusquer aussi s’assura-t-il de garder une bonne distance entre eux deux et de ne pas avoir une prise trop forte.

- Aucun problème, on va y aller doucement. Tout d’abord deux pas en arrière et ensuite un pas à gauche.

Il lui répéta les instructions alors que cette fois-ci, il entamait le mouvement avec elle. Après quelques pas bien exécutés, il cessa de narrer le rythme. Éventuellement lorsque le mouvement sembla naturel il reprit :

- Maintenant, arrête de regarder tes pieds et regarde-moi dans les yeux.

Il remarqua alors ses yeux, une couleur sublime même si déjà Drago avait un penchant pour le vert, ce vert là en particulier était très joli.

- D’ailleurs tu as de très jolis yeux.

Vu comme la jeune fille avait rougis tout à l’heure, surement y aurait-il encore droit. Oui il l’avait fait délibérément, mais il n’aurait pas été Drago Malefoy autrement.

L’adaptation fut un peu complexe, pour passer de je regarde mes pieds à je ne les regarde plus. Elle l’était toujours, mais le Serpentard lui fit un sourire rassurant. Tout allait bien et lors que tout irait encore mieux, ils accélèreraient peu le pas et peut-être même la ferait-il tourner. Néanmoins pour le moment, il se donna l’occasion de discuter un peu.

- Et toi Nebuula, étais-tu venue danser ?

Il y avoir une pointe de rire dans sa voix, une légère pointe de fierté d’avoir saisi l’occasion et de s’en vanter de façon amicale.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 210 ϟ Gallions : 398 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de rouvre, plume de phœnix, 25 centimètres, étonnamment sifflante ϟ Sang : Sang pur ϟ Année d'étude : 6ème année Localisation : Très certainement fourrée dans les bras de Liam
Préfète Gryffondor • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Levons nos verres [pv. Bulle]   Mer 18 Mar - 22:29

Bubulle frémit en sentant la main de Drago se poser dans son dos, là, juste au creux de ses reins. Ce n'était pas de la peur et encore moins du dégoût. C'était juste quelque chose de nouveau, quelque chose de non identifié pour l'instant. Néanmoins, Drago se comportait comme un gentleman, digne du rang de sa famille, et Nebuula ne pût qu'apprécier son respect. Elle avait très attentivement écouté les instructions du jeune homme et faisait bien attention à ne pas lui marcher sur les pieds, histoire de ne pas passer pour une paysanne. Un deux trois. Un deux trois.

Lorsqu'il lui demanda de le regarder dans les yeux, elle n'hésita pas une seconde. Après tout, elle n'avait rien à cacher. Il avait les yeux bleus très clairs, c'en était presque perturbant. Et, au moment où elle songeait que c'était de très beaux yeux, il déclara apprécier les siens. Enska lui avait déjà dit qu'elle avait les yeux "Serpentard". Encore une fois, Nebuula rougit à ce compliment. Wouh ! La danse continuait, Bubulle commençait même à ne plus avoir à faire attention à ce que ses pieds faisaient. Ils se débrouillaient tout seuls maintenant, ce qui devenait particulièrement agréable. Elle se sentit se détendre, tout doucement, s'habituant même au contact physique.

-Non, je n'étais pas venue danser, dit-elle, souriant pleinement. J'étais juste curieuse de voir à quoi ressemblait cette salle sans toute sa décoration...

Elle eut l'impression que sa phrase faisait un plat... D'un seul coup, dit à haute voix, son prétexte semblait parfaitement stupide. Mais en fait, elle avait déjà visité quasiment tout le château avec ce genre d'idées... Une simple curiosité, une supposition, une idée et voilà comment elle avait pu découvrir des choses très intéressantes ou parfois très étranges. Elle se mordit la lèvre inférieure en fronçant les sourcils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 99 ϟ Gallions : 183 ϟ Âge : 15 ans ϟ Baguette : 30cm, aubépine, crin de licorne ϟ Sang : Pure ϟ Année d'étude : 5e
Serpentard • Cinquième année ─
MessageSujet: Re: Levons nos verres [pv. Bulle]   Jeu 19 Mar - 16:46

Nebuula s’adapta rapidement au rythme de leur danse silencieuse. Il lui sembla également qu’alors qu’elle s’adaptait aux pas et au rythme, elle se détendait également. Ainsi donc, c’était la curiosité qui avait guidé ses premiers pas dans cette salle habituellement vide. Drago jeta un regard, se posant la question également. Cela faisait en effet étrange de voir la salle vide. Les meubles avaient été repoussés et des draps les recouvraient. De plus, cette salle qui était habituellement grouillante de vie n’était aujourd’hui qu’habitée d’un silence troublé par leurs paroles et le bruit léger de leurs pas.

- En effet, c’est différent.

Il posa de nouveau son regard sur sa cavalière qui se mordait la lèvre, les sourcils froncés. Il eut un sourire en coin, amusé. Cette jeune femme était définitivement expressive et cela était tout aussi charmant qu’amusant. Elle avait bel et bien rougi lorsqu’il l’avait complimenté précédemment et cela n’avait pas semblé lui déplaire. Encouragé, il poursuivit :

- Mais tu sais, cette salle n’a pas besoin d’artifice lorsque tu es là.

Évidemment, il jouait. Malefoy aimait jouer, se prouver à lui-même qu’il était séduisant, néanmoins il y avait quelque chose de moins malsain avec la jeune fille aux cheveux de feu, presque de moins égocentrique. Il n’aurait pas été jusqu’à dire qu’il faisait ça pour lui faire uniquement plaisir, toutefois il appréciait réellement sa compagnie, ce petit moment hors du temps où tant de choses, tant de préoccupations s’étaient envolées. Il n’était qu’un gentleman juste suffisamment séducteur accompagné d’une respectable lady qui aimait juste suffisamment ses compliments. Un noble échange entre deux adolescents civilisés qui dansaient sans musique.

Dit comme cela, ça semblait presque irréel.

- Veux-tu que je t’apprenne à tourner ?

Elle semblait assez à l’aise dans ses pas, alors pourquoi ne pas rajouter un peu de complexité ? Question de prolonger encore un moment cet instant.


[Pas mon meilleur poste mais bon :P]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 210 ϟ Gallions : 398 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de rouvre, plume de phœnix, 25 centimètres, étonnamment sifflante ϟ Sang : Sang pur ϟ Année d'étude : 6ème année Localisation : Très certainement fourrée dans les bras de Liam
Préfète Gryffondor • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Levons nos verres [pv. Bulle]   Dim 22 Mar - 22:37

Drago avait achevé Bubulle avec son dernier compliment, alors qu'elle rougissait une fois de plus. Ses lèvres, rouges d'avoir été mordillées, ressortaient d'autant plus qu'elle était très pâle. C'était très agréable de danser dans les bras d'un jeune homme aussi charmant, néanmoins elle se demandait où Drago voulait en venir. Il n'avait pas la réputation d'un coureur de jupons, mais il n'était pas non plus le plus sérieux des garçons. Mais pour le moment, c'était tout à fait suffisant, ce moment qu'il lui offrait, à l'abri des regards. C'était tout à fait ce dont elle avait besoin en ce moment ! Plein de choses la travaillait, de gros soucis avec son père... Trop de choses.

Sans faire attention, elle avait resserré sa main sur cette de Drago. Pas trop fort, non, mais plus elle prenait confiance, moins elle était maladroite.

-Oh oui, fais-moi tourner Drago !

Elle lui fit un énorme sourire, pleine d'entrain. Bubulle découvrait la joie de danser. C'était impressionnant de voir l'effet que cela pouvait avoir ! Alors, elle décida de se rapprocher un peu de son cavalier, sûre d'elle. La distance entre eux était maintenant minime, pas complètement intrusive, mais de toute façon, elle se doutait bien que pour danser correctement en ayant l'air normale, il ne faut pas un mètre entre les deux danseurs.


[Affreusement court, je suis navrée !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 99 ϟ Gallions : 183 ϟ Âge : 15 ans ϟ Baguette : 30cm, aubépine, crin de licorne ϟ Sang : Pure ϟ Année d'étude : 5e
Serpentard • Cinquième année ─
MessageSujet: Re: Levons nos verres [pv. Bulle]   Mar 7 Avr - 5:00

Ainsi donc la dame voulait tourner. Depuis qu’ils étaients entrés dans cette pièces ils avaient tout de même fait un bout tout les deux. Tout d’abords ils s’étaients saluer et avaient mutuellement accepter de délaisser leur solitude. Bien que la jeune noble n’était pas particulièrement seule puisqu’elle était accompagné de cette affreuse bestiolle, ce rat moelleux au pelage crèmeux. Ils s‘étaient échanger quelques mots, quelques plaisanteries et même quelques compliments. Ils s‘étaient détaillé, s’étaient présentés. Et pourtant tant de choses n’avaient toujours pas été dites. Puis ils s’étaient mis à danser. D’abord maladroitement, puis en s’accomodant et maintenant tout allait pour le mieu, dans le meilleur des mondes, dans la meilleurs des salles mêmes s’ils n’étaient que deux partenaires sur une musiques invisible, inodore et insonore. Mais était-ce vraiment la chose la plus surprenante dans un monde ou la magie existe ? Dans un monde ou les soirs d’écoles, deux adolescents, plutôt que de faire leur devoir, se joignent en cavalier de premières rencontres ?

Le bruit de leur pas résonnait doucement, comme si les doux glissements étaient des soupirs enjoués. Les boucles rousses de sa cavalière avaient quelque chose d’hypnotique lorsqu’elles tranchaient sur le noir infini de sa robe en des courbes à la fois calmes et sauvages. Et maintenant qu’elle avait accepté sa proposition, l’héritier d’une famille à la fois craint et respecté dont il ne mesurait pas encore toute l’influence qu’elle possédait était, insouciant et pour une rare fois, un simple adolescent de bonne famille en bonne compagnie qui prenait un plaisir à tourner est règles de bienséance en un jeu agréable. Et cette proposition menait à un nouveau défi désormais, un défi qui demandait que de sa voix masculine, charmante et légèrement suave il lui explique les secrets complexes de la grâce de danseur. Lorsqu’ils tournent et virevoltent. N’est-ce pas là que le public - invisible- suspend son souffle et attend un instant qu’alors que les deux corps se distancent ils s’envolent un instant pour mieux se retrouver ? Après une quelque conque envola qui ne peut que faire sourire ? Un secret que plusieurs veulent posséder, mais qui demande de la patience à maîtriser, peut-être plus que les cours des potions dans leur intégralité.

- Au lieu de reculer faire un tour complet sur toi-même sur la gauche, tu passeras sous mon bras. Ne te soucie de rien d’autre, je m’occupe du reste.


Et comme il le lui avait annoncé, alors que normalement elle aurait dû reculer, il éleva son bras et regarda la dame tourner sur elle-même alors qu’il faisait les pas adéquats pour se retrouver juste un peu plus à sa gauche. Il l’attrapa finalement par son second bras pour la ramener à elle. Un peu trop brusquement dut-il l’admettre. À dire vrai tout s’était bien passé, elle avait été splendide, souriante. Cette cavalière était un vrai charme et Drago s’étonna de ne pas l’avoir remarqué avant. Mais où était-elle donc au bal des trois sorciers ? Et où était-il lui ? Il se dit en un for intérieur que cette soirée aurait probablement été nettement meilleure s’il l’avait passé en une dame de sa compagnie qui prenait réellement plaisir à danser plutôt qu’avec qu’une autre qui faisait des chichis sur son apparence en se disant que si elle tournait elle allait abimer son chignon beaucoup trop surélevé.

Il lui sourit. Il aimait lui sourire puisqu’en général elle lui souriait en retour, en bonne amitié.

- On dirait que tu es née pour danser.

Il aimait également la flatter, parce que ce rouge sur ses joues gonflait son égo de jeune homme qui veut se prouver qu’il impressionne les jeunes filles mais également parce qu’elle avait l’air de se sentir bien, en confiance. Déjà ses gestes étaient plus surs elle-même avait une poigne plus ferme et elle dégageait une certaine fierté d’apprendre, et Drago par le fait même dégageait une certaine fierté à lui enseigner. Ils continuèrent les pas de bases pour un instant, juste pour qu’elle reprenne le rythme de leur musique invisible.

- Maintenant quand je vais te serrer légèrement la main, et il lui en fit la démonstration, c’est pour te prévenir qu’à la prochaine série de pas tu tournes plutôt que tu recules. Ça te va ?

Ils continuèrent ainsi un petit moment que les pirouettes gracieuses s'intègrent à cette danse puis il entama de nouveau la conversation.

- Parle-moi donc de toi Nebuula, j'aimerais savoir avec quelle magnifique jeune femme j'ai la chance de danser.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 210 ϟ Gallions : 398 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de rouvre, plume de phœnix, 25 centimètres, étonnamment sifflante ϟ Sang : Sang pur ϟ Année d'étude : 6ème année Localisation : Très certainement fourrée dans les bras de Liam
Préfète Gryffondor • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Levons nos verres [pv. Bulle]   Jeu 9 Avr - 22:57

Tout était parfait. Dans les moindres détails, la jeune fille passait un excellent moment. Les conseils que Drago lui donnaient la faisait sourire, car elle savait parfaitement danser, mais c'était très agréable de se sentir guidée de cette façon.

-Je ne sais pas si je suis née pour danser, mais en tout cas, je suis irlandaise. Elle releva le menton, très fière. Depuis toute petite, on m'a enseigné la danse irlandaise, et j'apprécie tout particulièrement d'être en mouvement.

Plus elle s'habituait à sa présence, plus leurs corps se rapprochaient, ce qui la gênait beaucoup, mais Nebuula était déterminée. Pour récupérer Liam, il lui fallait un garçon qui soit prêt à aller bien plus loin qu'un simble baiser avec elle. Et ce soir, elle avait jeté son dévolu sur Drago, qui n'était certainement pas le pire des choix. Il était beau et avait beaucoup de classe. Ce petit côté guindé lui plaisait beaucoup. En fait, sans s'en rendre compte, elle avait choisit un garçon qui était le parfait contraire de Liam, physiquement parlant. Peut-être même mentalement. Et c'était certainement mieux ainsi.

A chaque fois qu'elle revenait vers lui, Nebuula le regardait dans les yeux, avec l'air le plus charmeur qu'elle pouvait avoir. Faites que ça marche et que je n'ai pas l'air trop ridicule ! Lorsqu'il lui demanda de parler d'elle, tout d'abord elle rougit, puis afficha un grand sourire, alors qu'elle ne savait absolument pas quoi dire qui pourrait être à son avantage.

-Je suis née en Irlande. Mon père est magizoologiste, j'ai seize ans et j'aime tout particulièrement la manière que tu as de me regarder.

Elle était nerveuse et espérait qu'elle ne paraitrait pas trop... Trop tout en fait. Il fallait absolument que son plan fonctionne, il le fallait !! Derrière elle, Lumos semblait avoir envie de se taper la tête contre les murs, exaspéré (lui aussi), par la conduite de sa maîtresse.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 99 ϟ Gallions : 183 ϟ Âge : 15 ans ϟ Baguette : 30cm, aubépine, crin de licorne ϟ Sang : Pure ϟ Année d'étude : 5e
Serpentard • Cinquième année ─
MessageSujet: Re: Levons nos verres [pv. Bulle]   Dim 12 Avr - 19:14

L'adolescente de seize ans, il le savait maintenant, était donc originaire d'Irlande, belle contrée pour une belle créature. Et il semblait donc qu'elle appréciait autant que lui les plaisirs de pas partagés par deux partenaires. Elle tournait à merveille et maintenant ils pouvaient è leurs guises improviser ce que leurs corps leur murmuraient. Il lui semblait toutefois que la jeune fille lui donnait bien peu d'information sur elle-même, si ce n'était son origine et le métier de ses parents. Son père était un magizoologiste. Un métier certes passionnant, mais comportant de nombreux risques compte tenu du fait que la zoologie magique était remplie de créature assez... particulièrement agressives, ou susceptibles... Pour ne nommer que l'hippogriffe... Mais bien évidemment quand ce n'était pas le tempérament de l'animal qui vous tuait ça pouvait être son chant, son regard ou encore son odeur. Il fallait être précautionneux.

Néanmoins la jeune femme orienta la conversation sous un autre angle. Drago aurait pu croire à un simple échange de compliments, au vu du nombre qu'il lui avait adressé depuis leur rencontre, mais quelque chose dans son attitude s'était légèrement altéré. Sa motivation avait une nouvelle essence, quelque chose dans son regard, de son sourire, dans ses gestes, dans la soudaine proximité de leurs deux corps laissait pensé à Drago que la jeune sorcière attendait de lui autre chose que d'être un simple cavalier. Oh et dans ce dernier commentaire évidemment.

Pas que cela lui déplaise, mais il était surpris, agréablement surpris, de voir Nebuula prendre cette initiative. Tout en restant poli, esquissant son sourire en coin charmeur, caressant de sa pousse la main de la jeune femme qu'il tenait alors il lui demanda :

- y a-t-il autre chose que tu aimes chez moi ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 210 ϟ Gallions : 398 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de rouvre, plume de phœnix, 25 centimètres, étonnamment sifflante ϟ Sang : Sang pur ϟ Année d'étude : 6ème année Localisation : Très certainement fourrée dans les bras de Liam
Préfète Gryffondor • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Levons nos verres [pv. Bulle]   Lun 13 Avr - 17:26

Ouf. Drago avait l'air de vouloir la suivre dans ce qu'elle venait d'entreprendre. C'était tout simplement parfait ! Néanmoins, il lui fallait maintenant continuer sur sa lancée, mais elle manquait cruellement d'idées. Jamais encore elle n'avait dragué de manière aussi délibérée. Quand il lui demanda ce qu'elle aimait d'autre chez lui, elle lui lança un regard provoquant, agrémenté du sourire le plus charmeur qu'elle avait en réserve. Cela lui laissait quelques secondes pour réfléchir précautionneusement. Nebuula profita alors d'un pas de danse qui la ramenait contre lui pour le regarder droit dans les yeux.

-Tout. Ta main dans le creux de mes reins.

Si elle ne s'était pas apperçue de ses sentiments pour Liam, il aurait pu sincèrement lui plaire. Bubulle avait toujours bien aimé les Serpentard, et même leur petit côté prétentieux lui plaisait. Et puis, quelle jeune fille n'a jamais craqué sur le côté bad boy d'un garçon ? Ils continuaient de danser, et chaque fois que ses yeux pouvaient à nouveau croiser les siens, elle tentait sa chance.

-Ton visage terriblement beau.

Oui, Drago Malfoy aurait pu être un très bon parti, pour ce qu'elle en savait. Si sa famille avait suivit ce genre de principes, s'entend. Parfois, Nebuula avait honte de ce qu'était sa mère. Sans jamais se l'avouer franchement non plus. Elle s'en serait trop voulu. Avant sa naissance, sa maman avait eu quelques visions, et deux ou trois prohpéties en étaient sorti. Malheureusement, après avoi enfanté, elle n'avait plus jamais rien vu. La dernière vision qu'elle avait eut parlait de Nebuula, lui ressemblant physiquement, mais ayant le même tempérament que son père. Bubulle se sentait un peu coupable d'avoir enlevé à sa maman ce qui comptait le plus pour elle. Voilà pourquoi elle ne parlait jamais d'elle sans qu'on l'y invite.

-La manière que tu as de ton comporter avec moi.    

Elle se demanda ce que Drago pouvait bien penser d'elle. Elle n'était normalement pas le genre de fille à faire le premier pas. Pas du tout même. Nebuula était le genre de fille tout à fait old school, aimant les anciennes traditions, la galanterie et les garçons qui courtisent. Mais elle n'avait pas de temps à perdre. Il fallait qu'elle récupère Liam avant qu'il puisse, d'une manière ou d'une autre, s'attacher à cette stupide Blairelle.

-Tes lèvres.






Dernière édition par Nebuula Murphy le Mar 14 Avr - 11:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 99 ϟ Gallions : 183 ϟ Âge : 15 ans ϟ Baguette : 30cm, aubépine, crin de licorne ϟ Sang : Pure ϟ Année d'étude : 5e
Serpentard • Cinquième année ─
MessageSujet: Re: Levons nos verres [pv. Bulle]   Lun 13 Avr - 23:11

Nebulla était flatteuse, et Drago adorait se faire flatter par les aussi jolies demoiselles que Nebuula. M'enfin la beauté ne faisait pas tout, disons qu'entre Nebuula et l'autre fille qui l'avait invité plus tôt dans la soirée il y avait toute une marge de différences. Son attitude avait tout de charmeuse, il devait même un peu trop évident qu'elle le draguait. Mais en même temps quelque chose semblait la retenir, comme si elle avait une arrière-pensée. Comme si au lieu que tout cela soit naturel, c'était davantage bien plus calculer au mouvement près. Comme une danse.

Et ils dansaient, un peu plus près qu'avant, un peu plus intimement. Et elle aimait cela. Elle aimait son regard, elle aimait sa main au creux de ses reins, elle aimait son visage et elle aimait ses lèvres. Le message était on ne peut plus clair et pourtant Drago s'amusait à retarder cet instant. Il était un gentleman non ? Il n'allait pas cesser de l'être tout soudainement. Après tout, cela aussi elle l'aimait, sa manière de se comporter avec elle.

Il interrompit leur danse un instant, ramenant la jeune fille contre lui, remontant la main qui courait au creux de ses reins pour remonter dans son dos, frôlant ses cheveux qui rappelaient les couchers de soleil du sud. Il laissa courir le bout de ses doigts sur son épaule et finir sous son menton qu’il redressa doucement. Plongeant son regard gris dans celui d’émeraude de la jeune fille, il approcha son visage de celui de la jeune femme et lui demanda très doucement, tout bas :

- Qu’attends-tu de moi Nebuula Murphy ?

Sa main qui tenait toujours la sienne entrouvrit légèrement les doigts pour pouvoir se croiser aux siens. Il attendait la suite avec une certaine impatience.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 210 ϟ Gallions : 398 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de rouvre, plume de phœnix, 25 centimètres, étonnamment sifflante ϟ Sang : Sang pur ϟ Année d'étude : 6ème année Localisation : Très certainement fourrée dans les bras de Liam
Préfète Gryffondor • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Levons nos verres [pv. Bulle]   Mer 15 Avr - 21:35

Nebuula se devait de garder à l'esprit son objectif. Pourtant, elle était morte de trouille. Si Liam ne voudrait pas d'elle, malgré le sacrifice qu'elle préparait, jamais elle ne pourrait s'en remettre. Jamais. Mais, pour le bien de sa mission, il fallait absolument qu'elle lâche du leste, sinon Drago se rendrait compte qu'il y a un problème. Il fallait qu'elle se concentre sur le moment présent, sur le plaisir sincère qu'elle avait de danser contre un si beau garçon. Et pourtant, à chaque fois qu'elle tournait, elle avait l'impression d'entendre les clochettes accrochées à la natte de Liam. La jeune fille ferma les yeux et fit le vide dans son esprit. Elle était plutôt douée en méditation. En quelques secondes, elle avait réussit à calmer son coeur, et elle ne tremblait pas, lorsqu'elle rouvrit les yeux. Fais comme s'il ne t'obsédait pas. Tu es là, seule, avec un charmant jeune homme. Tout ce que tu veux, c'est lui. Liam. Arrête !!

Le visage de Drago était terriblement proche. Un frisson la parcouru. Le Serpentard venait d'emprisonner sa main. Alors, doucement, elle entrouvrit les lèvres et les posa sur celles du jeune homme. Nebuula senti son corps se presser contre lui, posant la main sur son torse. Ce n'était absolument pas comme elle imaginait un baiser avec Liam. Même si c'était parfaitement agréable, elle ne pouvait s'empêcher de se demander comment cela serait avec son meilleur ami.

Lorsqu'elle mit fin à leur baisé, Bulle éloigna un peu sa tête, tout en gardant son corps collé à celui de Drago. Elle se mit à rire doucement.

-Voilà ce que je veux de toi, Drago.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 99 ϟ Gallions : 183 ϟ Âge : 15 ans ϟ Baguette : 30cm, aubépine, crin de licorne ϟ Sang : Pure ϟ Année d'étude : 5e
Serpentard • Cinquième année ─
MessageSujet: Re: Levons nos verres [pv. Bulle]   Jeu 23 Avr - 1:19

Une main se pressa contre son torse alors que la distance entre leurs deux se faisait encore moins grande. Leurs visages se rapprochèrent encore et bientôt leur lèvre fut jointe. Les douces lèvres de Nebuula étaient entrouvertes, que très légèrement, mais juste assez pour que celles de Drago ne trouvent leur place sans embuche. Le contact était agréable, mais très, très loin d"être passionné. Leur amitié prenait une tournure pas déplaisante, mais néanmoins pleine d'imprévue.

Le contact pris fin et Nebuula rétablis une distance minime en esquissa un rire tout à fait adorable. Comme si ce n'était pas suffisamment clair, elle lui confirma que c'était bien ce qu'elle attendait de lui. Drago eut un sourire satisfait et à la fois amusé. Rapprochant leurs mains jointes entre leurs deux torses, il changea la position de sa main.

- Dans ce cas, laisse-moi faire les choses comme elles se doivent d'être faites.

Il rapprocha leurs mains de son visage et lui fit un baise-main sans détacher son regard des yeux verts de sa cavalière. Il lâcha ensuite les mains de Nebuula, en plaça une derrière sa nuque et de l'autre il caressa sa mâchoire du dos de la main. Son sourire amusé et légèrement prétentieux réapparu sur ses lèvres alors qu'il déclarait :

- Miss Murphy, serais-je trop impromptu de vous demander un second baiser ?

Sans entendre sa réponse, il joignit leurs lèvres de nouveaux, sa main restant sur sa nuque, mais l'autre se planant au creux de son dos, comme lorsqu'ils dansaient. Lorsque le second baiser prit fin, il lui demanda alors:

- y a-t-il autre chose en quoi l'humble serviteur que je suis puis vous servir ?

Humble ? Il ne l'était certainement pas. L’ironie allait avec le fait qu'il avait dit cette phrase sur un ton légèrement vaniteux, arrogant a le limite. Il était loin d'être un serviteur non plus, il se servait lui même dans son égoïste, mais the show must go on.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 210 ϟ Gallions : 398 ϟ Âge : 16 ans ϟ Baguette : Bois de rouvre, plume de phœnix, 25 centimètres, étonnamment sifflante ϟ Sang : Sang pur ϟ Année d'étude : 6ème année Localisation : Très certainement fourrée dans les bras de Liam
Préfète Gryffondor • Sixième année ─
MessageSujet: Re: Levons nos verres [pv. Bulle]   Ven 8 Mai - 20:54

Nebuula n’avait pas embrassé beaucoup de garçons dans sa vie. Cela se comptait sur les doigts de la main. La moitié des doigts de la main. Mais il était intéressant de réaliser que chaque garçon embrassait de manière différente. Les lèvres de Drago étaient douces et chaudes, elles avaient aussi quelque chose de très réconfortant. Il fallait l’admettre, c’était vraiment, vraiment, vraiment très agréable. Et son petit côté arrogant était plutôt sexy, dans le fond. Nebuula frémit en le regardant lui faire un baisemain, mais elle ne le quitta pas du regard.

Lorsqu'il l'embrassa une seconde fois, elle se découvrit moins froide, moins distante. Bubulle avait toujours adoré ce genre de contact avec un garçon, alors même qu'ils la faisaient rougir plus qu'elle aurait voulu l'admettre.

-Crois-tu qu'il serait possible que l'on se revoit ?

Tout. Elle était prête à tout pour obtenir ce qu'elle voulait, à savoir Liam. Nebuula l'embrassa à nouveau, avec passion cette fois-ci. Elle essayait de faire comprendre au Serpentard tout ce qu'elle voulait de lui, et elle pressa un peu plus son petit corps contre le sien, ondulant légèrement.

-Ce n'est vraiment pas que ta présence est désagréable, bien au contraire, mais... Un sourire coquin naquit sur son visage. Il se fait tard...

Pleine de courage, ses doigts effleurèrent le torse de Drago et elle se mordit la lèvre inférieure.

-Avant que certaines idées nous viennent en tête...

Pitié, pitié, ne me rejette pas. Un garçon avec une fille prête à tout, est-il capable de la rejeter ? J'espère que je suis assez jolie pour lui ! Pitié, pitié... Tout du long, elle le dévorait du regard, espérant être assez claire dans ses intentions, assez séduisante. C'était d'ailleurs bien la première fois qu'elle agissait ainsi avec un garçon, et surtout de sa propre initiative.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ parchemins : 99 ϟ Gallions : 183 ϟ Âge : 15 ans ϟ Baguette : 30cm, aubépine, crin de licorne ϟ Sang : Pure ϟ Année d'étude : 5e
Serpentard • Cinquième année ─
MessageSujet: Re: Levons nos verres [pv. Bulle]   Mer 10 Juin - 18:50

Il était clair que Nebuula se faisait invitante. Plus clair que ça on aurait des affiches luminescentes flottant dans l'air portant des messages explicites et pointant la tête de la rousse. C'était limite si un commentateur avec un micro n'était pas en train de lui tapoter l'épaule l'air de dire, vas-y mon gars.

En même temps elle était là à sortir le baratin du '' je dois m'en aller, mais je veux  rester, aller s'il te plait donne moi une raison de rester''. Et naturellement elle lui donnait la réponse toute cuite dans le bec - et c'était le cas de le dire avec les baisés passionnés qu'ils s'échangeaient. Elle glissa une main sur son torse en se mordant la lèvre.

Drago avait chaud, ses lèvres étaient gonflées et se serait mentir de dire qu'il n'avait pas envie de répondre à la demande de la jeune femme. Quelque chose d'animal remuait dans son ventre, mais ses principes de gentleman et une certaine peur lui faisait tenir le dos droit. Oui une certaine peur, au vu de comment cela s'était passé la dernière fois... Si dernière fois il y avait eu... tout cela était si confus. Il afficha un sourire, limite s'il n'était pas carnassier. Mais les hommes ne sont-ils pas tous ainsi lorsqu'ils ont soif de chair ?

Dans une dernière pirouette à leur danse, il la fit basculer, la retenant de son bras gauche alors que sa main droite repoussa une mèche de cheveux enflammée, traça le contour de sa mâchoire et s'aventura dans son cou, puis continuant plus bas, plongeant délicatement dans le décolleté de la jeune femme sans toutefois faire quoi que se soit de plus poussé.

- Cela ressemble davantage à une invitation qu'un au revoir Miss Murphy...


Sa main termina sa course sur sa hanche alors qu'il joignait ses lèvres aux siennes et la déposait délicatement au sol.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Levons nos verres [pv. Bulle]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Levons nos verres [pv. Bulle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un verre ça va , 3 verres bonjour les dégats ^^
» Lorsque Brook bulle.
» Vous avez vu la dernière bulle du pape ?
» BULLE femelle caniche 3 ans (14)
» Cendre de lune, petite bulle d'écume ϟ Bercée par le vent, je déambule [U.C]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LUMOS ! ::  :: Le Quatrième Etage :: • Salle des fêtes-